lundi 7 août 2017

La Walter n'est même pas foutue de présenter ses condoléances



Secrétariat du Cabinet Walter. Ormoy 91

Documents bien reçus, merci.


Que Walter sache bien que le décès de ma mère, sa " chère, très très chère protégée" ne met en rien un terme à mon combat contre l'ignominieuse, l'infecte, l'abjecte tutelle de la Walter.


Même si ma mère est morte à un âge très avancé, j'ai immédiatement demandé l'ouverture d'une enquête sur son décès qui survient, coïncidence étrange , deux jours après que Walter ait reçu le courrier que vient de lui adresser mon avocat ... étrange non... ma mère, malgré son âge avancé n'avait aucune pathologie particulière et mon fils qui venait très souvent la voir l'avait trouvée en bonne forme.

La Walter a profité de cette tutelle pour bien se sucrer et combler de largesses ses amis avocats, experts d'assuré et autres ...

La Walter a bousillé ma vie mais surtout celle de ma mère j'ai tout perdu et surtout mon métier à cause de cette ignoble sangsue qui n'a même pas eu la correction de nous adresser ses condoléances. Quelle pitié !


Mais le plus immonde chez cette bonne femme c'est l'enfer qu'elle a fait vivre à mon fils et par ricochet à ma mère, enfer qui a duré 8 mois pendant lesquels cette bonne femme s'est gavée et a gavé ses copains avocats pendant que mon fils, souffrant de dépression chronique était à la rue entre deux hospitalisations parce que cette bonne femme avait le temps de toucher ses émoluments de merde pris dans la poche de sa protégée mais pas celui de liquider le legs de mon fils.

De mon fils qu'elle avait foutu à la rue sans aucune raison mais par pure perversité pour bien me faire sentir son sale pouvoir de mandataire judiciaire qui peut commettre les pires atrocités avec la bénédiction de sa hiérarchie.


La pauvre Walter peut m'intenter tous les procès du monde, j'en ai strictement rien à foutre, le fric, contrairement à ce tiroir caisse ambulant qu'est Walter j'en ai rien à foutre.



Ce que je veux et à n'importe quel prix c'est que Walter paye pour ses saloperies.



La Walter comble son vide sidéral intérieur par le goût du pognon , pour lequel elle irait jusqu'à tuer. Pauvre fille !



Je lui vomis à la gueule de la part de ma mère, je lui vomis à la gueule de la part de mon fils.



Je ne devais pas parler comme ça une heure après avoir appris le décès de ma mère et je ne devrais pas poster ça sur FB mais je suis ivre de rage, de dégoût, de haine, de colère. Je suis hors de moi. hors de moi.



Ce n'est pas votre justice ' sous influence ' qui nous rendra justice. Au cours de ces trois ans j'ai vu la face honteuse de cette justice qui fond sur les vulnérables sous l'infect pretexte de la protection pour s'emparer de leurs biens.



Le ignominies, les atrocités que Walter et consorts ( Saleh, Caylar, Gottvallès et autres parasites ) ont commises sous le couvert et avec la bénédiction du Juge des tutelles , du Procureur de la République et du Préfet Walter doit en répondre et je vous le jure sur sa tête et celle de tous les tuteurs vampires de France et de Navarre, elle en répondra.



Que Walter sache qu'il n'y a pas une seule seconde de ma vie où je ne pense à ce qu'elle a infligé comme souffrances aux deux êtres que j'aime à la folie, ma mère et mon fils.



Walter doit payer pour ce qu'elle a fait. Je ne parle pas d'argent elle doit payer" moralement".



Et elle paiera, je le jure sur sa tête et celle de son fils, Alexandre tuteur lui aussi, et qui marche dignement sur les traces de sa mère.



La seule fois de ma vie où j'ai téléphoné au Cabinet Walter je suis tombée sur cet abruti : je lui ai expliqué que mon fils avait beoinde toucher l'argent que Walter refusait de nous rendre, parce qu'il était en dépression chronique et à la rue et ce brave Alexandre Walter, digne fis de sa mère m'a répondu : " Mais même si nous lui donnons son argent ça ne lui servira à rien : s'il souffre de dépression chronique il ne pourra jamais travailler, ni payer son loyer ou ses charges... Demandez les AAH et mettez le sous tutelle...' La classe quoi !



Cher Alexande Walter mon fils suit un traitement qui donne de bons réultats, il travaille il paye son loyer, il paye ses charges et il vous emmerde vous et votre mère.

et jamais, jamais, jamais il ne sera sous tutelle.







1 commentaire:

  1. Walter est un nom tres répandu en Suisse. Des qu'on tape Walter sur Google à Geneve on tombe sur ce qui vous est arrivé et qui est effroyable car on sait que la justice française ne va pas bien et n'a plus de budgets. Bonne chance dans votre combat...

    RépondreSupprimer