mardi 31 octobre 2017

La tutrice du papa de Sonia voyage aux frais de la Princesse !


La tutrice du papa de Sonia fait un beau voyage aux frais de la princesse ! ou du Prince protégé



La tutrice du père de Sonia fait un beau voyage en Italie aux frais de la Princesse ! ou plutôt du Prince, en l’occurrence le papa de  Sonia

Je laisse la parole à Sonia :
"Madame la tutrice E.B. accompagnée de son avocat et du géomètre du même nom, s’en est allée en Italie aux frais de la princesse, où plutôt du prince son protégé, faire estimer la propriété inoccupée de son protégé N.B.: Billets d’avion , hôtels restaurants et surtout frais d’honoraires de l’avocat 24h24 pendant 3/4 jours...ainsi que la rédaction par l’avocat d’un imposant dossier d’une centaine de pages. Le juge a d’ailleurs félicité la tutrice pour ce travail si sérieux.

Vu l’ampleur du travail de requête, il fallait espérer que cette propriété ait de la valeur.

La propriété n’est estimée qu’à environ 70000€ tout en précisant qu’il vaut mieux prévoir 15% en dessous du marché compte tenu du marché difficile en Italie en ce moment. C’est pourtant une charmante propriété très bien entretenue avec jardin et un immense terrain planté d’oliviers. Vue superbe! Les enfants du majeur accompagné de leur mère en indivision avec son ex époux sur ce bien, avaient une estimation approximative de 100000€, ( approximative car ils n’ont pas les clés) mais passons...

Par contre, le dossier fait état d’innombrables frais exorbitants pour mise aux normes, homologation...puis évoque des travaux nécessaires pour une vente comme augmentation de la taille des fenêtres pour une meilleure luminosité, renforcement de la porte d’entrée, travaux pour la fosse septique.... et puis taxes diverses....ce qui devrait bien atteindre au moins 30000€!

A qui profite ces frais démesurés et cette etude?

Ben voilà la 2eme épouse, bien plus jeune, qui n’a aucun droit sur cette propriété, qui finalement dit , "laissons tomber l'idée d'une vente". Comme ça, elle se dit qu’elle récupère tout au décès de son mari car elle a un don d’usufruit de tous les biens. Et le tour est joué grâce à l’entente tutrice -épouse.

lundi 30 octobre 2017

La Presse, les Médias et les Victimes des tutelles

La Presse, les Médias et les victimes des tutelles :




Les victimes des tutelles se plaignent souvent du peu d'intérêt porté par les médias aux abus tutélaires.

J'ai discuté avec pas mal de journalistes qui m'ont expliqué que les dossiers qui leur étaient communiqués par les personnes qui se disent victimes de ces abus ne sont tout simplement pas exploitables car ils manquent de clarté et surtout de preuves...

Personnellement pour pallier le manque de couverture médiatique sur le sujet j'ai créé un site de témoignages car je suis absolument persuadée que le fait de rendre publics certains comportements honteux et scandaleux de la part des tutelles peut provoquer une prise de conscience et faire avancer les choses.

Mais je fais très très attention à trier les témoignages que je reçois : la plupart vont direct à la poubelle car , je suis désolée de le dire, ils ne tiennent pas la route.

Il ne s'agit pas de la peur d'un procès en diffamation car si ce que l'on dit est vrai et si on ades PREUVES un procès en diffamation peut s'avérer positif.

Non, il s'agit tout simplement de ne pas être contre productif et de ne pas donner une mauvaise image des victimes :

Je m'explique : J'entends souvent des personnes me dire :

" la tutrice ne me laisse que 50€ par semaine "

POESIE



P

hilippe Kie que beaucoup d'entre vous connaissent en tant qu'auteur de l'opus




" Je est une chose " un superbe texte dans lequel il dénonce la barbarie du système tutélaire est également l'auteur de très belles poésies que vous pouvez découvrir sur sa page FB




https://www.facebook.com/kie.philippe/photos/a.127470124625240.1073741828.127439134628339/127763417929244/?type=3&theater

dimanche 29 octobre 2017

Tutelle extérieure et conflits familiaux

Tutelle extérieure et conflits familaux

 J'ai pu constater, au vu des témoignages écrits et oraux que je reçois sur les tutelles que très souvent le Juge confie la mesure dite de protection à un tuteur extérieur suite à un CONFLIT FAMILIAL.

A mon avis  bien des problèmes pourraient être évités si l'entourage familial prenait la peine, AVANT  que la mesure soit prononcée  de se réunir et d'essayer de trouver un terrain d'entente.

Encore une fois quand la mesure est mise en place, il est très difficile voire même hélas quasi impossible d'y échapper   donc c'est en amont qu'il faut agir.

Prenons le cas d'un " protégé " qui aurait quatre frères et sœurs par exemple, chacune de ces cinq personnes a le droit d'avoir sa propre conception de la meilleure façon de leur proche et c'est légitime.

Mais je ne vois pas par quel miracle  le tuteur pourrait tenir compte des desiderata de tous ! c'est absolument impossible.

Très souvent  les problèmes de tutelles  trouvent leur origine dans des conflits familiaux. Si les membres de la famille prenaient le temps de s'expliquer autour d'une table et d'essayer de trouver un compromis et ce dans l'intérêt du protégé et non pas dans leur propre intérêt à eux comme c'est parfois le cas bien des problèmes de tutelle pourraient être évités.

Ce que je veux dire c'est qu'on ne peut pas toujours tout mettre sur le dos des tuteurs et qu'il y aurait moins de problèmes de tutelles si les proches du protégé étaient à la hauteur, or ce n'est pas toujours le cas...
Les mises sous tutelle extérieure sont parfois dues aux comportements pas toujours très très net de l'entourage... et ça  il faut quand même avoir le courage et la lucidité de le dire 

vendredi 27 octobre 2017

ça bouge !

V

oilà ce que je viens de lire sur un groupe anti tutelle basé en Belgique : la loi sur l'administration provisoire des biens va être revue en Belgique . !!!!!! Génial ! et ça c'est grâce aux témoignages des gens abusés par ce système : Ils vont revoir tout car de nombreux témoignages de personnes dont l'administrateur a dilapidé les biens, des juges rayés pour malversations de L'avocat administrateur de biens et j'en passe

J'espère qu'un jour la même chose se passera en France et si ça arrive on pourra dire merci à ceux qui ont eu le courage de TEMOIGNER et pas de pleurnicher !

Les choses changent quand les gens se bougent pour les changer.


Donc si je puis me permettre un conseil bougez-vous  et les choses bougeront.  y a pas de secret !

mercredi 25 octobre 2017

Donner des noms sur internet : ne faites pas courir de risques aux autres


Donner des noms sur internet ou sur FB


Beaucoup de gens me téléphonent ou m'écrivent pour me dire : J'ai tel ou tel problème avec mon tuteur je ne veux pas faire de blog ou publier sur facebook parce que j'ai peur des représailles mais vous pourriez vous publier le nom de mon tuteur sur votre blog ?

Cette attitude me dégoûte et me révolte Moi j'ai le courage de publier le nom de la tutrice de ma mère Madame Sylvie Walter et je dénonce publiquement ses agissements. Cela me vaut un procès en diffamation mais je ne regrette rien. Malgré ce procès qui ne me fera pas reculer je continue de dénoncer les agissements de cette dame et je n'arrêterai jamais . Les représailles je m'en fous par contre que des gens me demandent à moi de prendre des risques en publiant des noms qu'ils n'ont pas le courage eux de donner, eh bien ça je trouve ça franchement nul !


Quand je cite des noms et je le fais souvent parce que je me contrefiche des représailles je le fais sur MES blogs ou Mes pages Facebook  mais jamais sur celles des autres pour ne pas leur faire courir de risques.

Bruno le Maire a tort de faire la sourde oreille !



Association de Défense des Victimes des Tutelles




Monsieur le Ministre de l'Economie,




Il y a plus de trois mois, notre Association vous avait écrit au sujet des scandaleux détournements d'argent des " protégés " par l'UDAF !

Nous avons reçu un courrier de votre secrétariat disant que nous recevrions de vous une réponse mais, comme nous nous y attendions, nous n'avons strictement rien reçu.

Ces détournements d'argent de la part de l'UDAF sont d'autant plus scandaleux qu'ils se font sur le dos de personnes vulnérables.

Votre silence à ce sujet est à nos yeux la preuve que le gouvernement est complice des agissements scandaleux de l'UDAF.

Continuez tous vous les Ministres de l'Economie, de la Justice, de la Santé à fermer les yeux sur les spoliations immondes dont sont victimes les personnes placées sous tutelle.

Vous vous dites peut être qu'il n'y a rien à craindre de ces gens-là : ce sont des faibles et des vulnérables que l'on peut exploiter et dépouiller sans vergogne n'est-ce-pas ?

Quand la violence éclatera vous ouvrirez enfin les yeux mais il sera trop tard !

mardi 24 octobre 2017

Délai entre signalement au Procureur et mise sous tutelle



Alain :Une question qu'on ne pose jamais ou presque :

Si la demande d'une mesure de protection vient du procureur de la République à cause du signalement d'un tiers (Psychiatre , Notaire , Conseil Départemental etc..).

Combien de temps y a t'il en moyenne entre le signalement et la requête du parquet qui finiras sur le bureau du juge des tutelles si le procureur pense qu'il y a lieu de la mise en place d'une protection ?


RÉPONSE : Cela dépend des juridictions et des situations. J'ai entendu un cas dont j'ignore la véracité (Une conversation dans un hypermarché. J'ai étais surpris d'entendre ce genre de conversations dans un tel lieu) où un procureur de la République aurait pris en compte un signalement pour détournement de fonds dans l'objectif de demander une mesure de protection deux ans après les faits. La personne concernée par le signalement était décédé quand il a était pris en compte.
Si ce cas est vrai. Cela signifie que le traitement d'un signalement peut prendre des années. À ma connaissance , en général le traitement d'un signalement ne prends que entre quelque mois et un peu plus d'un an mais je n'en suis pas sûr. Je demande à ceux qui ont étais mis sous une mesure de protection judiciaire suite à la demande du procureur de la République de partager leurs expériences.




Dominique Je trouve que la question soulevée par Anthony Questiondujour à savoir le délai entre signalement et entrée en vigueur de la mesure est très intéressante : Je ne crois pas qu'il y ait de règles strictes à ce sujet... la seule chose que je peux dire est que pour ma mère cela a pris environ 6 mois mais j'ai entendu dire en effet que cela pouvait être beaucoup plus long... et c'est extrêmement stressant en effet

Tutrice de son frère handicapé, elle lui vole 54.000€

Tutrice de son frère handicapé, elle lui vole 54.000€



Merci à Caroline B de nous avoir fait connaître cette bien triste histoire qui réunit les joies de la famille à celles de la tutelle :


 ENCORE UN TUTEUR  VOLEUR !

Source : Midi libre 
Source : Midi libre





Cette Alésienne de 54 ans était la tutrice de son frère depuis le décès de leur père en 2013.


C'est un lourd silence qui ponctue chacune des questions de Jean-Louis Bandiera, le président de la cour d'appel de Nîmes. Guylaine Jassin, native d'Alès âgée de 54 ans, comparait à la barre, le dos voûté et le visage bas.

Handicapé à 80 %

Elle est accusée d'avoir volé à son frère Grégory, handicapé à 80 %, la somme de 54 000 €, alors qu'elle était sa tutrice depuis le décès de leur père en 2013. “Votre père vous avait pourtant fait promettre de vous occuper de lui après son décès. Au lieu de ça, vous ne lui avez même pas laissé de quoi payer la maison spécialisée dans laquelle il réside à Florac, ni même de quoi pouvoir s'acheter des vêtements chauds pour l'hiver”, rappelle le président. Entre janvier 2013 et décembre 2015, la prévenue a détourné l'argent appartenant à son frère au profit de sa famille, “pour financer les études de (ses) enfants”.

C'est la seule explication que la prévenue consent à donner au tribunal pour justifier ses actes. Un silence buté justifié par une expertise psychiatrique qui décrit la quinquagénaire comme une personnalité perverse. Consciente de ses actes. Pas de pathologie. Pas de maladie mentale. Mais incurable au prétexte de son âge. Un silence déploré également par l'accusation qui rappelle que des excuses envers son frère auraient été la moindre des choses.
Propriétaire d'appartements

Comme le fait de savoir comment a été utilisée cette somme importante, dépensée en seulement deux ans. A-t-elle servi à payer les appartements dont Guylaine et son époux sont propriétaires ? “Je ne sais pas. Ce n'est pas moi qui gère”, souffle-t-elle à la barre. “Mais quand même vous avez monté une SCI avec votre époux. Vous ne savez pas si l'argent volé à votre frère a servi à ces acquisitions ?”. “Non, je ne sais pas”.

Quand son avocat prend la parole, il explique alors que ces 54 000 € ont été dépensés dans l'achat “de babioles, un parfum, un top, une paire de chaussures, un restaurant”. Ces explications ne satisfont pas le procureur de la République qui suggère carrément la possibilité d'une saisie sur immobilier pour rembourser la victime. “Ce n'est pas avec le chèque de 1 700 € versés en deux ans, que le frère sera remboursé !”


Après délibération, la mise en cause a été déclarée coupable et condamnée à 1 an de prison avec sursis, assorti d'une mise à l'épreuve de trois ans. Elle a également été condamnée à verser 53 356,80 € à son frère, 1 € au titre du préjudice moral, et 1 000 € d'amendes.

lundi 23 octobre 2017

Un ancien député sous tutelle abusive



Un ancien député sous tutelle abusive




Il y a queqlue temps j'ai été alertée par une de ses amies sur le sort de F H, un ancien député placé, aux dires de cette personne, sous tutelle abusive et maintenu en Ehpad contre sa volonté.

Son amie se donne énormément de mal pour le tirer de cette situation ce qui lui vaut ennuis et menaces de la part de la " justice"

J'ai tenu à m'assurer par moi-même de la situation exacte de ce monsieur.

En effet j'essaye d'être rigoureuse et de ne pas raconter n'importe quoi sur ce blog je vérifie tout ce que l'on me dit et je ne relaye que les témoignages qui sont dignes de foi.  ce qui, je dois le préciser n'est pas toujours le cas....

Je vérifie absolument tout ce qu'on me dit, j'ai horreur du mensonge et du manque de rigueur.

Je me suis donc donné la peine d'aller moi-même voir ce monsieur dans sa maison de retraite et de recueillir sa version à lui.

J'ai vu cet homme de 86 ans et j'ai passé deux heures à discuter avec lui.

Certes il est un peu diminué, il s'exprime avec difficulté, mais il comprend parfaitement bien les questions et il y répond de façon claire.

Il m'a dit très clairement qu'il ne supportait pas cette mesure de tutelle, selon lui humiliante et non justifiée.

Il m'a dit très clairement aussi qu'il ne supportait pas d'être en maison de retraite et qu'il souhaitait ardemment rentrer chez lui.

En discutant avec lui j'ai repensé à ma mère, maintenue par la volonté de son tuteur en Ehpad alors que sa volonté était de terminer ses jours dans sa maison et entourée des siens.

La mise sous tutelle de ma mère a servi les intérêts financiers de son tuteur et ceux de la maison de retraite où elle était détenue contre sa volonté.

C'est pour ça que je me bats contre ce système à mes yeux horriblement hypocrite des tutelles qui provoque tant de souffrances.

dimanche 22 octobre 2017

Le grand retour de Marc-Antoine !



Le grand retour de Marc-Antoine :


Grande nouvelle : Marc-Antoine is back : vous ne voyiez plus ses commentaires et vous pensiez peut-être qu'il s'était lassé de venir jouer les trolls sur ce site et qu'il était définitivement parti.

Pas du tout : Il est revenu mais il a abandonné, sachant qu'il n'est pas le bienvenu ici, son pseudo de Marc-Antoine , et publie des commentaires en tant qu'" anonyme".

Il y a trois jours j'ai publié ici un post intitulé " Qu'est-ce-qu'un bon témoignage " et j'avais publié à titre d'exemple celui de Marie-Claude C qui expliquait toutes les difficultés qu'elle avait eues pour récupérer le dossier de tutelle de sa fille.

Le lendemain j'ai vu le commentaire suivant Anonyme : ' Il suffit de scanner vos documents avec les preuves que vous avez demandé ces comptes et ne les avez pas obtenus et de les adresser au Juge des Tutelles ça ne sert à rien de raconter il vaut mieux agir "

J'ai reconnu le style et la méthode de Marc Antoine avec son ' il suffit de ' il sous entend que les personnes sous tutelle sont des imbéciles qui ne connaissent pas la loi et en plus il nous prend vraiment pour des cons en faisant semblant d'oublier que justement le gros problème c'est que la loi existe bien UE NOUS LA connaissons mais qu'elle n'est pas respectée...

2° Quand il dit ' Arrêtez de raconter et agissez ' il se permet de nous prendre de haut et de nous donner des ordres ! Evidemment Marc-Antoine et ses pareils n'aiment pas beaucoup qu'on divulgue les sales méthodes des tutelles !

jeudi 19 octobre 2017

Attention aux fausses rumeurs !

Attention aux fausses rumeurs !
Dénoncer les abus tutélaires sur internet c'est bien : raconter n'importe quoi, propager de fausses informations c'est nul et ça donne une très mauvaise image de eux qui combattent le système tutélaire ! Chacun sait que les gens des tutelles lisent ce que nous publions sur Internet et en racontant n'importe quoi on leur donne des armes pour se faire battre : On passe pourr des menteurs et des ignorants.
Il y a suffisamment de choses vraies à reprocher aux tutelles sans en inventer ...
Je vois régulièrement passer des énormités du type :
" Les gens sous tutelle ou curatelle n'ont pas le droit de vote "
C'est archi faux !
Il faut faire l'effort de se renseigner avant de parler et surtout de publier des informations fausses sur internet.
Raconter des c... c'est totalement contre productif !

mardi 17 octobre 2017

A quand une plainte collective contre l'UDAF ?



 Liliane
:A part des tuteurs indépendants malhonnêtes qui pour certains sont poursuivis voire condamnés, on remarque que pour les UDAF qui sont les pires escrocs, RIEN ne bouge : c'est la preuve que c'est vraiment un MARCHE qui rapporte ... à beaucoup sans doute. C'est vraiment contre eux qu'il faut porter nos efforts mais la partie est TRES difficile. Comme me l'avait dit tres sincèrement une juge des tutelles : ce n'est pas la peine de vous en prendre à l'UDAF vous n'y arriverez pas. Il faudrait réfléchir à regrouper des dossiers et déposer une plainte commune contre ces UDAF : l'organisme qui les regroupent est l'UNAF à Paris : faire une action COMMUNE en ce sens pourrait peut-être être un début ...

Moic'est parfaitement exact et c'est ce que je répète depuis un an... Regrouper les dossiers, excellente idée que d'autres ont déjà eue... et qui hélas n'a pas fonctionné. Pourquoi ? Parce que les gens râlent mais quand il s'agit de monter un dossier ou de fournir un témoignage qui se tient là, il n'y a plus personne... Franchement ça n'a rien de très compliqué de monter un dossier et avec les réseaux sociaux ça n'a rien de compliquer de regrouper ces dossiers... 

Qu'est-ce-qu'un bon témoignage ?



TEMOIGNAGES

Tous ceux qui ont essayé de créer des associations anti-tutelles ont compris la nécessité de recueillir des témoignages et ils se sont très rapidement rendu compte que ce n'est pas facile, témoigner c'est reporter des faits de façon claire, nette et précise ce n'est pas se lamenter sur son sort ou balancer des accusations dénuées de toutes preuves ni se répandre en imprécations du style " les tutelles c'est une mafia ", " ces gens-là sont des assassins " " les francs-maçons sont derrière " " l'argent des tutelles sert à financer le terrorisme d'Etat " ça c'est de l'ordre du jugement de valeur et personnellement je pense qu'il est beaucoup plus intéressant et beaucoup plus constructif de rapporter des faits, tout simplement.

Voici par exemple un témoignage qui, selon moi, est intéressant et constructif et de natutre à faire avancer les choses parce qu'il donne une information claire nette et précise :

Marie-Claude : Hélas je n'ait pu avoir les comptes de ma fille lors de la main levée mais c'est sur ils en ont détourné beaucoup.


Liliane : Vous DEVEZ obtenir les comptes de votre fille Marie-Claude

Marie-Claude  : Les 3 derniers prévisionnels c'est tout. J'ai pourtant écrit au juge des tutelles. Avant la mainlevée impossible après la mainlevée dès le lendemain la réponse du juge. Le dossier est archivé.

Marie-Claude : Plus de 3mois de démarches pour changer la mutuelle, une folie.

Dominique : mais Marie Claude pourquoi n'avez vous pas eu les comptes ? les aviez vous demandés ? et ils ont refusé ?

Marie-Claude : e n'est pas faute d'avoir demandé. Aucune facture aucun relevé EDF et quand vous les demandez à EDF ils vous renvoient vers la tutelle . Le forcing pour Orange, le titulaire de la ligne était Udaf ainsi aucun moyen de changer de tel

vendredi 13 octobre 2017

Réunion Association de Défense des Victimes des tutelles 14 octobre 15H30

Assemblée générale et réunion Association Victimes des Tutelles 14 octobre

Prochaine Assemblée Générale de l'Association de Défense des Victimes des Tutelles

Samedi 14 octobre à 15H30 au Café Procope.  13, rue de l'Ancienne Comédie. Paris 75006.
Prévoir consommation : café ou autre à votre charge.
L'Association est trop récente pour avoir pu bénéficier du prêt d'une salle gratuite, l'AG se tiendra donc au Procope et c'est symbolique car ce café, le plus ancien café littéraire de Paris , est un des berceaux de la liberté : c'est là que se tinrent au 18ème siècle les réunions des encyclopédistes et des Lumières qui aboutirent à la Révolution de 1789

Les avocats " tutelle ", les journalistes, les travailleurs sociaux , les hommes politiques , les élus, les maires, les responsables d'association tutélaire qui souhaiteraient connaître notre Association et ses buts sont les bienvenus.
Merci de nous faire savoir si vous pensez venir. Contact Laure 06 89 69 91 51

mardi 10 octobre 2017

La putainerie tutélaire



Un  extrait de l'opus de Philippe Cailleux " Je " est une chose 



Des personnes, irréprochables dans le privé, se métamorphosent, (en particulier dans le cadre professionnel), en des machines totalement déconnectées de la conscience et capables de détruire (ou de le laisser détruire) froidement un être humain sans hésiter ni montrer ne serait-ce qu'un soupçon de compassion à son égard comme si elles ne voyaient en lui rien de plus qu'un vulgaire objet. C'est le maillon faible, il saute, quoi de plus normal, puisque il en va de l'intérêt du groupe ? Mais pour pouvoir la broyer sans état d'âme, les liquidateurs dépouillent préalablement leur cible des attributs qui faisaient de lui un de leurs semblables en le « chosifiant ». Un rouage, ce n'est plus un homme. C'est à cela que la « protection juridique des adultes vulnérables » réduit les malheureux qui tombent entre ses griffes, après avoir tué en eux toute humanité, elle fait ses choses de leurs coquilles vides.

vendredi 6 octobre 2017

Assemblée générale et réunion Association Victimes des Tutelles 14 octobre

Prochaine Assemblée Générale de l'Association de Défense des Victimes des Tutelles

Samedi 14 octobre à 15H30 au Café Procope.  13, rue de l'Ancienne Comédie. Paris 75006.
Prévoir consommation : café ou autre à votre charge.
L'Association est trop récente pour avoir pu bénéficier du prêt d'une salle gratuite, l'AG se tiendra donc au Procope et c'est symbolique car ce café, le plus ancien café littéraire de Paris , est un des berceaux de la liberté : c'est là que se tinrent au 18ème siècle les réunions des encyclopédistes et des Lumières qui aboutirent à la Révolution de 1789

Les avocats " tutelle ", les journalistes, les travailleurs sociaux , les hommes politiques , les élus, les maires, les responsables d'association tutélaire qui souhaiteraient connaître notre Association et ses buts sont les bienvenus.
Merci de nous faire savoir si vous pensez venir. Contact Laure 06 89 69 91 51

Prchaine Assemblée Générale de l'Association de Défense des Victimes des tutelles samedi 14 octobre







Prochaine Assemblée Générale de l'Association de Défense des Victimes des Tutelles


Samedi 14 octobre à 15H30 au Café Procope. 13, rue de l'Ancienne Comédie. Paris 75006.

Prévoir consommation : café ou autre à votre charge.

L'Association est trop récente pour avoir pu bénéficier du prêt d'une salle gratuite, l'AG se tiendra donc au Procope et c'est symbolique car ce café, le plus ancien café littéraire de Paris , est un des berceaux de la liberté : c'est là que se tinrent au 18 ème siècle les réunions des encyclopédistes et des Lumières qui aboutirent à la Révolution de 1789.



Les avocats " tutelle ", les journalistes, les travailleurs sociaux , les hommes politiques , les élus, les maires, les responsables d'association tutélaire qui souhaiteraient connaître notre Association et ses buts sont les bienvenus.

Merci de nous faire savoir si vous pensez venir. Contact Laure 06 89 69 91 51

jeudi 5 octobre 2017

Je me fous totalement de la plainte de Sylvie Walter

Donc comme je vous le disais hier , cette brave Sylvie Walter, mandataire judiciaire a cru bon de porter plainte pour diffamation contre moi.

Elle imagine peut être que ça va m'impressionner et que je vais m'écraser...




C'est mal me connaître , le gendarme qui m'a fait part de cette plainte et qui m'a pru très sympathique et m'a parlé avec politesse et gentillesse m'a expliqué que je passerais devant le Juge d'instruction d'ici quelques mois et que le procès aurait lieu dans un an.

Je sais que ça va me coûter un max parce que des avocats que je connais me l'ont dit en off cette brave dame est très " protégée " vous avez compris ce que je veux dire, pas la peine que je vous fasse un dessin et donc autant amortir le fric que ça va me coûter donc à partir de demain je vais publier chaque jor, oui je dis bien chaque jour un petit article sur cette brave dame et tous les dégâts qu'elle a causés dans la vie de ma mère et dans la mienne bien sûr, mais surtout dans celle de mon fils.

A demain donc, pour des nouvelles de la sorcière ! ça va être croustillant, venez nombreux et prévenez vous amis.

lundi 2 octobre 2017

De l'intérêt des plaintes collectives



Deux bonnes nouvelles :

Cette semaine, dans la même semaine, j'ai été contactée par deux personnes qui ont des problèmes avec la même tutrice !

C'est très important car je vais les mettre en contact et elles pourront déposer une plainte collective contre la tutrice !

Une plainte collective c'est le rêve c'est mille fois plus efficace qu'une plainte individuelle... et c'est très difficile de rencontrer des personnes ayant la même tutrice que soi, mais Internet rend cela possible.

Ce n'est possible que grâce aux réseaux sociaux et à internet...

Et c'est pour ça que je poste autant ! ce n'est pas par plaisir que je poste autant... je ne suis pas du tout fan de facebook mais vraiment pas et ça m'ennuie d'être aussi envahissante que le Net. Mais bon, j'espère que ça ne gêne personne car je poste à 90 pour cent sur des pages que j'ai moi-même créées ( Stop aux abus de tutelles, experts psy.. Udaf, pervers en milieu judiciaire etc...etc) donc j'espère que ces posts intensifs ne gênent personne.

Statisquement j'ai observé que sur par exemple 100 posts il y en a un qui permet d'obtenir un résultat positif donc je suis obligée de poster beaucoup même si ça me ne m'amuse pas parce que ce qui compte c'est le résultat.

Et, depuis le 18 juillet c'est à dire depuis que l'Association a été créée, il y a eu un certain nombre de " petites avancées ". Et ces avancées sont dues, bien évidemment à tous ceux d'entre vous qui utilisez aussi Internet pour apporter Vos témoignages à vous.

C'est grâce à vous et à vos actions que les choses avancent , lentement mais sûrement.

Alors merci à tous.