jeudi 2 novembre 2017

Victime de son curateur ou bien d'elle-même ?



Ce blog est fait pour donner la parole aux victimes des tutelles .




Cependant j'avoue qu'il m'arrive de recevoir des témoignages de " victimes " qui me laissent tout à fait pantoise et me donneraient presque envie de tout arrêter.






e genre de témoignage qui me dégoûte et me donne envie d'arrêter



Juste un petit extrait d'un mail d'une ' victime ' des tutelles qui a mon avis est surtout victime d'elle même....




Cette dame m'explique en gros qu'elle s'est fait mettre elle même sous curatelle car atteinte du syndrôme de dépenses compulsives elle est en surendettement et a décidé de se mettre sous curatelle.

Aujourd'hui elle n'est pas contente car elle découvre que ce service n'est pas gratuit....

Voici un extrait de son mail :




"Donc, j'en suis à mon 2ème plan de surendettement. Bref. de plus en plus étranglée par mes dettes, j'ai décidé de me faire mettre sous curatelle pour essayer de me sevrer. En fait, il n'existe aucune autre solution pour une personne comme moi, qui constate qu'elle a un souci avec l'argent, parce que ce comportement est encouragé par notre système capitaliste; on y saigne bien les moutons, et je fais ien partie du troupeau. Donc, ma solution a été de me faire mettre sous curatelle, le temps d'un 'sevrage'. ""



Je comprends parfaitement qu'une personne puisse être en surendettement , je comprends parfaitement qu'on souffre du syndrome de dépenses compulsives mais qu'on mette tout sur le dos des autres et qu'on rejette la faute sur les tentations induites par la société capitaliste honnêtement ça me dégoûte.


Ces gens qui rejettent toujours la responsabilité sur les autres et qui sont incapables de se remettre en cause m'horripilent au dernier degré. De plus cette dame me demande d'alerter les journalistes sur son cas ! Ben oui bien sûr moi j'ai que ça à foutre .....


Dieu sait que je ne suis pas pro tutelle et je passe ma vie à dénoncer les dysfonctionnements de ce système .

Mais je tiens à être objective et je constate que les " victimes des tutelles " ne sont pas toujours si victimes qu'elles le disent et se sont mises elles-mêmes dans une sale situation ...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire