vendredi 31 mai 2019

La mise sous tutelle ne peut pas empêcher les gens de mourir...


La mise sous tutelle n'a ni le pouvoir ni la prétention d'empêcher les gens de mourir...

_ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant, comme disait l'autre.

_ La Presse régionale s'est fait l'écho d'un fait divers dramatique qui s'est déroulé ces jours derniers dans le Gers.

_Le corps d'une femme de 7O ans a été retrouvé chez elle, un mois après son décès.

_Les gendarmes, alertés par des voisins qui se plaignaient d'odeurs suspectes, ont aussitôt alerté la famille bien évidemment sous le choc.

_Le neveu de la septuagénaire décédée incrimine la tutrice de sa tante : selon lui elle aurait dû faire plus de vigilance, sa tante étant sous protection elle était donc fragile.

_D'accord, sauf que toutes les personnes placées sous protection sont par définition fragiles.

_ Selon le neveu la personne décédée , la tutrice, voyant qu'il n'y avait plus de mouvement sur les comptes de sa protégée aurait dû s'inquiéter et venir sur place voir ce qui se passait... oui, sauf que 1° les personnes sous tutelle ne gèrent pas leurs comptes elles-mêmes et que 2° les tuteurs ont entre soixante et cent dossiers à gérer ,..  Difficile dans ces conditions de faire un suivi quotidien et personnalisé de chaque «  protégé «  il faut quand même être réaliste.

_ Il arrive hélas que des personnes sous tutelle vivant seuls meurent sans que personne autour d'eux ne s'en aperçoive et c'est bien sûr très triste. Faut-il pour autant incriminer le tuteur ?
Personnellement j'en doute.
_Il y a suffisamment de choses à reprocher aux tuteurs ( enfin à certains ) sans leur intenter de faux procès..



jeudi 30 mai 2019

Pour Maria les choses avancent


_Pour Maria les choses avancent , dans les jours qui viennent le Juge reçoit Maria et elle va enfin savoir si elle peut rentrer vivre dans son pays natal l'Espagne comme elle le demande depuis plus de deux ans.

_ Normalement et sauf imprévu de dernière minute c'est OUI . 


mercredi 29 mai 2019

Ma sœur , schizophrène, est « détenue » dans un centre belge qui refuse de la rendre à sa famille qui réside en France

«  Ma sœur , schizophrène, est détenue dans un centre belge qui refuse de la rendre à sa famille qui réside en France. Mais jamais je ne l'abandonnerai. »

_ C'est le témoignage d'Anna que je relaye ici . Atteinte de schizophrénie et considérée comme représentant un danger pour elle même et pour les autres la sœur d'Anna a été dans un premier temps hospitalisée en France pays où elle réside ainsi que sa mère et sa sœur puis transféré dans un centre en Belgique.

_ Pourquoi n'y a t il pas de tels centres en France, je n'en sais strictement rien, mais c'est comme ça.

_ D'après Anna l'état de sa sœur s'est amélioré grâce à son traitement et elle pourrait revivre en France, en famille avec sa mère et sa sœur.

_ Seulement voilà la tutrice de la sœur d'Anna s'y oppose formellement. Elle a d'ailleurs choisi elle-même l'expert psy chargé de la nouvelle expertise et celui-ci reprend mot à mot les arguments de la tutrice pour que la sœur d'Anna reste séparée de sa famille.

_ Ce n'est pas la première fois que je suis alertée sur certaines pratiques qui semblent douteuses à propos de ces centres ..

_ Anna est tout à fait d'accord pour communiquer avec des personnes qui seraient dans le même cas qu'elle.


mardi 28 mai 2019

Mes conseils en or pour résoudre vos problèmes de tutelle



Mes conseils en or pour résoudre vos problèmes de tutelle.


_ Bonjour, Je me présente, je suis la fée des tutelles, descendue du ciel avec ma petite baguette magique qui va vous permettre de régler tous vos problèmes de tutelles. Il vous suffit de bien écouter mes conseils et de les suivre à la lettre.
.
_ 1° Ne vous renseignez surtout pas sur les lois relatives aux tutelles, ça fatigue le cerveau tout ce qui fatigue le cerveau est mauvais pour la santé.

_ 2° Râler, râler et encore râler. Répéter les formules magiques :

_ les tutelles c'est la mafia.

_ Tous les tuteurs sont des voleurs.

3° Méfiez vous des associations : Les associations ne servent à rien , sauf à vous voler vos sous, c'est bien connu. On ne le dira jamais assez … Repérez les associations qui existent et dites bien autour de vous qu'elles font de la merde.

4° Créez votre propre association ou Collectif parce que Vous, vous êtes super doué et que VOTRE association ou VOTRE collectif va faire trembler le système tutélaire.

5° Si vous avez un dossier de merde, sans aucune preuve, prenez un avocat bien cher . Ne l'écoutez surtout pas s'il vous dit que vous avez peu de chances de gagner , insistez, foncez et quand vous aurez perdu votre procès, dites que c'est la faute de votre avocat.

6° Voilà , c'était ma rubrique ' Les bons conseils du jour '

https://www.justiciablesencolere.com/2019/05/28/mes-conseils-en-or-pour-résoudre-vos-problèmes-de-tutelle/Je change de couleur de texte car, à mon immense surprise certains ont pris les " conseils' ci-dessus au sérieux… ça  je ne l'aurais jamais cru possible,  donc je précise que le texte ci-dessus est parodique, que c'est du second degré…

lundi 27 mai 2019

Réactions des lecteurs du blog à l'émission de Radio Notre Dame sur les abus tutélaires


Hier j'ai mis en ligne sur ce blog le podcast de l'émission de Radio Notre-Dame sur les tutelles et j'ai fait part de mon petit point de vue personnel sur cette émission .

Aujourd'hui  je relaye l'opinion de deux lecteurs du blog sur cette émission.

1° Voici la réaction de Patrice Chassaing 


"La famille n'accepte pas toujours" ... mais combien de fois la justice n'a pas accepté nos idées, nos manières de vivre : nos préférences !

"La famille" n'est pas rémunérée pour le même travail (en version honnête) que les professionnels que vous connaissez bien maintenant.
Les 2 avocats décryptent très subtilement quelles sont les difficultés d'un point de vue juridique. On note bien que les éléments de la réforme des tutelles de mars 2019 cherchent à corriger les précédentes violations des droits élémentaires! Evidement, on nous explique quelques miracles (curatelles levées...) mais à quel prix !!!

On préférerait les consulter pour éviter à avoir affaire à cette parodie de justice que nous avons tous affrontée ! Mais que faire tant qu'une simple dénonciation calomnieuse, auprès de cette République avide, fera s'effondrer toute cette logique ?


L'humour quand ils ajoutent que pour un problème, il suffit d'écrire au juge des tutelles ...

Certes on évoque qu'il y a des problèmes mais cela manque clairement de victimes qui s'expliquent avec des exemples concrets ... Toujours ce silence sur les violations récurrentes des droits de l'homme dans ce pays ...

Le Mandat de protection future : en quoi cela vous protégera de la comédie Justice-Police-Docteurs-Maison de retraite/Services à la personne ??? Encore du pipeau pour vous rassurer ...

Nicole Belloubet a cherché à ménager la chèvre et le chou mais ce n'est pas possible dans le domaine des libertés et du respect des personnes ... Comme les précédents et leurs collègues, ils ont bafoué tous NOS DROITS et ne cessent de nous rabâcher NOS DEVOIRS. Ils sont nuls ... comme dans tous les autres domaines : santé, écologie, travail, éducation ...

Nous avons déjà dénoncé quels sont les problèmes !!! Qu'on nous rende nos parents, nos enfants !!!

Merci à Radio Notre-Dame d'avoir abordé ce sujet si rarement évoqué dans les médias, 


2°  Voici  le point de vue d'un autre lecteur du blog 


Le mercredi 15 mai 2019 il a été diffusé un numéro de "En quête de sens" sur Radio Notre-Dame.
L'intitulé de ce numéro est "Y a t-il encore trop de dysfonctionnements concernant les mises sous tutelles ?".


J'ai été choqué par beaucoup de choses dites dans cette émission radio mais je ne vais en citer que deux. (Je précise que je peux me tromper vu que je faisais deux choses à la fois. Peut-être que je devrais la réécouter ?).


.Il est dit que le mandataire remet au protégé la charte du majeur protégé ainsi qu'une notice d'information mais en pratique ce n'est pas toujours le cas.
Je ne me souviens pas qu'il est était dit que cette obligation est rarement respectée.
Un MJPM ne remettant pas cette notice d’information ainsi que la charte au protégé dont il a la charge viole l'article L471-6 du CASF (Code de l'action social et des familles) excepté si la personne n'a pas la capacité de comprendre ces textes.

Dans ce cas elle doit être remise à un membre du conseil de famille s'il y en a un , un parent , un proche dont le MJPM connaît l'existence soit à la personne de confiance dont il est question à l'article L311-5-1 du CASF si il en a était désigné une.
Cette charte est à l'annexe 4-3 du CASF.


Il est dit que l'autorisation du juge des tutelles est nécessaire pour la vente d'un bien immobilier mais tu sais bien mieux que moi qu'elle est systématiquement donné en général même si le bien est vendu en dessous de la fourchette du prix du marché.

Ma remarque perso   Je trouve les avis de ces deux personnes très intéressants  et je les remercie de leur contribution.






Voici le podcast de l'émission de Radio Notre-Dame sur les abus tutélaires





__Compte-rendu de l'émission de Radio Notre-Dame sur les tutelles du 15 mai dernier .
 Après avoir été longtemps tabou , la tutelle est un sujet qui intéresse de plus en plus les journalistes , de très nombreuses émissions radio ou télé ont été consacrées aux abus tutélaires , ce qui prouve bien que contrairement à ce que disent les imbéciles et les ignorants ronchons les choses bougent enfin ces derniers temps.



_ vous pouvez écouter le replay de cette émission jusqu'au 15 juin,

je mets le lien vers le podcast à la fin de cet article, mais voici d'abord mon compte -rendu perso .



_ L'émission était intéressante dans la mesure où les deux avocats invités étaient assez informatifs : ils ont présenté les différentes mesures de «  protection » et parlé de deux mesures encore trop peu connues l'habilitation familiale et le mandat de protection future.


_ En revanche l'émission était intitulée «  y a t il encore des dysfonctionnements en matière de tutelle ? «  et à mon humble avis les deux avocats invités n'ont pas abordé de front la question des abus. 
Il a été très peu question d'abus lors de cette émission et c'est dommage.

_ J'ai eu l'occasion de rencontrer et de discuter avec pas mal d'avocats / tutelle et j'ai l'impression que les abus tutélaires est quelque chose qui ne leur parle pas du tout , à part un avocat dont j'ai d'ailleurs parlé sur ce blog et qui lui a les yeux grand ouverts j'ai l'impression que la plupart des avocats/ tutelle sont dans le déni le plus total concernant ces abus …


_ Voici donc le podcast de cette émission et ensuite vous trouverez le point de vue de deux lecteurs du blog qui m'ont fait parvenir leurs réactions à l'émission.

Leurs points de vue sont intéressants donc je les relaye sur ce blog dans le post suivant

Podcast de l'émission de Radio Notre-Dame Y a t il encore des dysfonctionnements tutélaires ? https://radionotredame.net/emissions/enquetedesens/15-05-2019/?fbclid=IwAR0OKvLzRm8u3h2kb8ONM-bMSZ3N_a3lBKAyvlZ6eUD3trHQHcekGF4azAA



dimanche 26 mai 2019

Si vous êtes contre la justice de ' copinage ' signez la pétition de Bernard Tirard


  Depuis 2005 Bernard Tirard se bat pour récupérer  un bien dont il se dit spolié par un notaire et un promoteur  mais il se heurte à  la fameuse impunité des cols blancs.

Si, comme lui, vous êtes contre la justice de " copinage " signez sa pétition . Merci

https://www.change.org/p/edouard-philippe-non-à-la-justice-de-copinage-notaire-promoteur-gendarme-magistrat-violent-la-loi/psf/promote_or_share

vendredi 24 mai 2019

Bonne nouvelle : Création d'un Collectif anti abus UDAF





_Création d'un collectif contre les abus de l'UDAF dans le Gers (32)


_ Enfin une initiative intelligente de la part d'une victime de l'UDAF. Pas trop tôt.
_ Même si Monsieur François Raoul n'est pas adhérent ADVT c'est avec plaisir que je relaye sa proposition de créer un Collectif anti UDAF dans le Gers (32) ça fait deux ans que j'essaye d'expliquer que s'il n'y a pas au moins un Collectif anti abus tutélaire par département les choses n'avanceront jamais car seul il est impossible d'avoir raison du mammouth tutélaire.




_ Nathalie Richard l'a fait pour le département du 42, n'hésitez pas à la contacter si vous êtes de cette région

_ Aujourd'hui Monsieur François Raoul de créer un Collectif dans le Gers ( 32) je relaye son mail dans lequel il a l'excellente idée de donner ses coordonnées mail et tél donc n'hésitez pas à le contacter !

_ J'espère que d'autres personnes suivront l'exemple de Nathalie Richard et de François Raoul











Mail que m'envoie Mr François Raoul
Bonjour,

Je voudrais donner deux témoignages sur ce qui se passe à l'Udaf 32 (gers) puisque je suis concerné par deux dossiers l'un de curatelle l'autre de tutelle.Je certifie sur l'honneur détenir la preuve de ce que je vais avancer maintenant et pouvoir la fournir a toute demande ou requisition des autorités le cas échéant.

Le premier dossier concerne la curatelle de ma compagne . Il s'agit ici d'une curatelle renforcée. Ma compagne a été mise durant une période dans une famille d'accueil pour adultes handicapés agéée par le conseil départemental.

Elle a signé alors un contrat d'accueil. J'ai eu la surprise de découvir qu'elle est alors considérée comme employeur de cette famille et qu'elle doit payer les charges patronnales. sauf que: le contrat d'accueil ne contient aucun lien de subordination de la famille d'accueil à ma compagne. Ce n'est donc pas un contrat de travail.

Mieux: il est signé par ma compagne sans aucune trace écrite de la présence de sa curatrice, donc nul de plein droit. Ce qui n'a pas empêché l'urssaf d'encaisser les charges.

Voilà ce que ce permet cetrte udaf.

De plus la curatrice nous a récemment remis les moyens de paiement de ma compagne sans qu'aucun jugement de levée de curatelle soit intervenu.En droit cela a un nom:faute professionnelle lourde.Je produis













ces moyens de paiement à qui veut les voir...



Le second dossier est plus douloureux.



Ma tante, soeur de mon Père, fut sous tutelle suivie par la même Udaf mais pas par le même mandataire.



Le 15 avril 2019 à 10h30 son corps sans vie a été trouvé à son domicile. Le décès remonte au 12 mars 2019 soit un peu plus d'un mois avant.Je tiens les documents à disposition et notamment l'acte de décès.Ces documents démontrent que la tutrice n'a eu aucun contact avec ma tante un mois durant (j'écris contact et non visite la nuance est importante).



Je rappelle que la tutelle est la mesure de protection prise pour les personnes les plus vulnérables. De faiot ma tante avait 71 ans et se trouvait en situation de handicap physique et psychique.



De plus, la non-utilisation de la somme d'argent qui lui était allouée chaque mois n'a même pas alerté la tutrice.



Pier, la cerise sur le gateau: l'Udaf a réglé 4500 euros de frais d'obsèques et n'a même pas fait mettre une croix sur la tombe. J'ai du la poser après l'avoir réalisée.



Si vous êtes dans le gers (32) sur Auch ou ailleurs je cherche a créer un collectif.



Contactez-moi au 0641845255



F.RAOUL-PONTHIEUX



0










mercredi 22 mai 2019

En mémoire de Nathalie , pulvérisée par les " soins" psy et dépossédée par les tutelles

  Il y a quelques années mourait Nathalie  à peine âgée de 4O ans,.

Depuis, son compagnon  consacre sa vie, son temps et son énergie à dénoncer et à lutter les abus psychiatriques et tutélaires .

Ci-dessous un lien vers un article de son blog





mardi 21 mai 2019

samedi 25 mai prochaine AG de l'AFCAT

_Voici une info sur la prochaine AG de l'AFCAT, association française contre les abus tutélaires.

_ Je ne suis pas adhérente à cette association ( j'en ai une moi-même ADVT) mais je pense utile de relayer les infos.

_ Je m'attends à des commentaires du style : Oh l'AFCAT ! Ils ne répondent jamais au téléphone , tout ce qu'ils font c'est de demander des cotisations annuelles et bla bla bla.

_ Pendant deux ans je me suis beaucoup intéressée aux « dysfonctionnements «  des tutelles j'ai assez vite compris que ces «  dysfonctionnements «  étaient facilités par la non réactivité des victimes : attention je ne parle pas des personnes sous tutelle qui ne peuvent bien évidemment pas agir mais de leurs proches.

_ Aujourd'hui ce qui me fascine ce ne sont plus les dysfonctionnements tutélaires eux-mêmes mais l'attitude agressive et critique des prétendues «  victimes «  contre les personnes – assez peu nombreuses d'ailleurs – qui, elles , essayent de faire un peu bouger les choses. J'en ai discuté avec pas mal de Présidents d'associations , pas forcément tutélaires, et ils font exactement les mêmes constations que moi : Plus les gens sont passifs plus ils sont criques par rapport à ceux qui eux agissent, ça m'intéresse énormément sur le plan psychologique.

_ Donc allez y,  n'hésitez pas à vous défouler dans la rubrique " commentaires "  en expliquant que les Associations ne servent à rien  que ce post ne sert à rien etc. etc.

  • Bref, voici les infos sur la prochaine AG de l'AFCAT ci-dessous
  • ASSOCIATION FRANCAISE CONTRE LES ABUS TUTELAIRES DEFENSE JUDICIAIRE CIVILE
    Association privée régie par la Loi du 1er janvier 1901. Déclarée à la Préfecture du Rhône N° W691057120.JORF du 6 octobre 2001. Répertoire national INSEE : N° SIRET 480 258 946 00025.
    Siège social : Domaine de La Rossignole, 12 Rue des Oiseaux 69390 VERNAISON 
    Téléphone ; Président 0761295923. Mail : claude.petit3@bbox.fr
CONVOCATION A REUNION
Vous êtes prié d’assister à la réunion de l’ A.F.C.A.T. qui se tiendra le :
SAMEDI 25 MAI 2019 à 15 heures :
Lieu : Salle Léopold Sédar SENGHOR
Place Général De GAULLE 69390 VERNAISON
-Ordre du jour :1) Situation générale de l’ AFCAT
Nous sommes débordés par les affaires nouvelles, un état général sera présenté. L’ensemble des demandes concernant principalement les dérives continues de l’UDAF en France.
2) Projet de restructuration de l’ AFCAT.
3) Présentation du dernier reportage réalisé le 14 octobre 2018 (non encore diffusé)
La trésorerie est la clef de notre activité. Le renouvellement de l’adhésion pour l’exercice 2019 est demandé. L’adhésion n’oblige nullement à s’investir au sein de l’AFCAT, mais régler sa participation est le geste de soutien minimum envers ceux qui en ont la charge.
Contrairement à nos habitudes, il n’y aura pas de repas de midi ! Un apéritif dinatoire sera servi en fin de réunion.
.
Le Président.
Claude PETI

La députée Elsa Faucillon m'a reçue pour parler des abus tutélaires et elle a été a-do-rable

  Avant tout je dois  faire  mea culpa !
Il y a quinze jours  j'avais écrit un article sur ce blog en expliquant que la députée Elsa Faucillon " se foutait des tutelles " comme tous les députés. 
Mais une heure ou deux après avoir écrit cet article je me suis rendu compte que si la députée m'avait écrit qu'elle ne pouvait se libérer pour assister à la réunion du 18 avril, elle m'avait en fait envoyé un autre mail me proposant de me recevoir … J'avais lu trop vite … j'ai bien sûr supprimé cet article aussitôt. Mea culpa.
  Donc la députée Elsa Faucillon m'a reçue et l'entretien s'est très bien passé.
_ Je lui ai fait une synthèse des abus tutélaires et elle m'a écoutée très attentivement.
_ Je lui ai expliqué que la pierre d'achoppement était l'absence de contrôle  des tuteurs et leur impunité hélas quasi totale en cas de manquement.
_ Elle m'a dit qu'elle poserait la question  au Ministre dans le cadre des questions au gouvernement.
_ Comme je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises dans ce blog je vous engage à en faire autant avec vos propres députés
_ La plupart des victimes d'abus tutélaires lorsqu'ils vont voir leur député  ne parlent que de leur petit cas personnel  or un député ne peut pas intervenir  pour un cas personnel
_ Ce n'est que par une action du législateur au niveau du contrôle effectif des tuteurs que les choses pourront évoluer.

lundi 20 mai 2019

Charles, adhérent ADVT a obtenu sa mainlevée


Charles, adhérent ADVT a obtenu sa mainlevée


_ Charles que certains d'entre vous ont rencontré lors de la dernière AG d'ADVT en octobre dernier vient de m'annoncer qu'il a obtenu sa mainlevée. Je suis ravie pour lui mais pas surprise du tout : toutes les conditions étaient réunies : Il y a quelques années ,après un accident de santé Charles avait lui-même demandé à être placé sous curatelle renforcée . Depuis, sa santé s'est parfaitement rétablie . Il a donc demandé sa mainlevée.

_ Son expertise psy s'est parfaitement déroulée tout comme son audience chez la Juge, qui était , m'a t il dit, très ouverte et très sympathique. Charles n'a pas pris d'avocat .

_ Je me permets de préciser que, d'après ma petite expérience personnelle , toutes les personnes que j'ai vu demander leur mainlevée, aussi bien dans l'Association qu'en dehors de l'association ont obtenu gain de cause et ce SANS l'assistance d'un avocat.

_ Mais je précise que leur dossier était vraiment béton, elles avaient totalement récupéré leurs facultés et elles avaient prouvé au juge qu'elles étaient capables de gérer leur budget.

_ Qu'on se comprenne bien je n'ai jamais dit que toutes les demandes de mainlevée étaient couronnées de succès j'ai simplement dit que je n'ai pas vu d'échec quand le dossier était béton.

_




mardi 14 mai 2019

Emission sur les abus tutélaires Mercredi 15 mai à 9 heures sur Radio Notre Dame


On parle de plus en plus des abus tutélaires  dans les médias,  c'est une excellente chose : Les choses semblent bouger après des années d'omerta.

Mercredi 15 mai : Emission sur les tutelles  sur Radio Notre-Dame à 9 heures du matin.

dimanche 12 mai 2019

Quand la tutrice défend les détournements de biens des « protégés » en prétendant qu'ils sont : infimes, minoritaires et inévitables !

Quand la tutrice défend les détournements de biens des « protégés » en prétendant qu'ils sont : infimes, minoritaires et inévitables !
_Quand la tutrice défend les détournements de biens des « protégés » en prétendant qu'ils sont : infimes, minoritaires et inévitables !

_ Depuis six mois des trolls pro-tutelle ou plutôt pro-abus tutélaires interviennent sur nos pages Facebook consacrées à ce sujet pour 1° faire leur petite propagande et 2° faire es signalements contre nous à Facebook pour nous faire taire.

_ Ils sont très faciles à repérer, ils débarquent dans le groupe avec leurs gros sabots, sans se présenter en tant que tuteur ce qui serait la moindre des corrections et se mettent à nous contredire systématiquement et de façon péremptoire.

_ Notre nouvelle troll, Sophie L, a tenu des propos absolument scandaleux et obscènes en justifiant , de la façon la plus abjecte qui soit, les vols dont tant de «  protégés «  sont victimes de la part de leurs tuteurs ! Je recopie textuellement ce qu'elle a osé écrire

_ Sophie L «  l y a toujours qq cas isolés sur prêt de 1 000 000de dossiers c'est normal de trouver ce genre d'incident.
Il y en a dans tout les secteurs »

Vous avez bien lu ce qu'elle a dit : Cette tutrice trouve NORMAL que les tuteurs volent leurs «  protégés « 

J'ai essayé de lui faire comprendre qu'elle disait une énormité «  OUI Madame Sophie Lami vous avez entièrement raison il est tout à fait normal que des ' vulnérables ' se fassent voler par leurs protecteurs . D'ailleurs ce ne sont que de petits vols, de l'ordre de 200 à 300000 € et ça n'a lieu qu'une fois tous les trois mois donc pourquoi faire tant d'histoire. Vous avez raison Madame Lami et je trouve qu'on devrait interdire aux journalistes de rapporter ces faits !

__ Mais cette brave dame s'obstine dans son «  raisonnement «  si l'on peut qualifier le fait d'asséner des crétineries abjectes de façon péremptoire de «  raisonnement : Je lui laisse la parole :


_ Sophie L «  non ce n'est pas normal mais par rapport au nombre de dossiers suivi au niveau national c'est infime et inévitable comme pour toute les mesures quelles qu' elles soient « 

_ Retenez bien ce mot ' c'est inévitable '

Ces braves gens osent venir nous narguer sur les réseaux sociaux pour nous dire qu'il est INEVITABLE que les tuteurs volent leurs «  protégés « .