mercredi 24 juillet 2019

Chez le Juge des tutelles : case-toi, tu pues et marche à l'ombre

Chez le Juge des tutelles: c'est casse toi, tu pues et marche à l'ombre

Une audience chez le Juge des tutelles = Casse toi, tu pues et marche à l'ombre.
 
 _Tous ceux qui ont été reçus par un Juge des tutelles en gardent un souvenir cuisant.
Qu'il s'agisse d'une demande de main levée de tutelle, d'une demande de changement de tuteur ou de tout autre chose, les personnes- qui ont passé des heures et des heures à préparer leur dossier et les arguments sont unanimes à se plaindre de l'attitude arrogante et méprisante du Juge :Visage sombre et renfermé du Juge.
Regard méprisant voire haineux et qui signifie " cause toujours tu m'intéresses "on vous coupe la parole dès que vous essayez de parler.
_On vous fout dehors au bout de cinq minutes d'entretien. La greffière vous demande de signer le soi disant compte rendu de l'entretien où elle a 'omis' de reporter ce que vous avez dit ( ou plutôt essayé de dire), l'audience ne dure pas plus de dix minutes et vous n'avez absolument pas le temps de vous exprimer.
_Le Juge termine l'entretien par ces mots ' Je ne changerai rien ' il pourrait terminer par cette formule qui date du temps des rois " car tel est mon bon plaisir "On a peut être coupé la tête au roi en 93, mais beaucoup de magistrats se comportent en tyrans.

Le financement des tutelles


_STOP RAGOTS ET CALOMNIES SUITE

_Dans le texte ci dessous Daniel Pisters me reproche d'être «  folle «  parce que je me suis permis de rappeler que les tutelles sont financées par l’État et que plus de 80% des personnes sous tutelle sont aux minima sociaux.

_ Il s'agit pourtant d'un fait indéniable, un fait est un fait Monsieur Daniel Pisters, et surtout d'un fait qui explique beaucoup de choses .

_ Comment peut on prétendre lutter contre le système des tutelles   sans connaître ce système ? Et donc sans  connaître le financement des tutelles ?

_ La question des tutelles Monsieur Daniel Pisters, est d'une très grande complexité et le fait de répéter à longueur de journée «  les tuteurs sont des voleurs, c'est la faute aux francs-maçons etc » est une attitude infantile, paresseuse et contre productive.

_ Me traiter de «  folle «  parce que je rapporte un fait absolument fondamental et facilement vérifiable est profondément abject.

_ Ce n'est pas moi qui suis folle Monsieur Pisters, c'est vous qui êtes un ignorant.

_ Tapez financement des tutelles sur votre barre de recherches Google , ça vous prendra trois secondes et vous tomberez sur des textes, parfaitement officiels et qui confirment ce que j'ai dit.

_ Voici le lien vers le fameux rapport du Sénat de 2011 qui demande à la Cour des Comptes une enquête relative à la loi de mars 2007 sur la mise en œuvre de la réforme sur la protection juridique des Majeurs et faites l'effort de lire au moins la page 7 «  Maîtriser le coût exponentiel des tutelles pour les Finances publiques «  .

je vous mets le lien ci dessous mais auparavant je recopie le texte où vous me traitez de folle , prenant bizarrement des personnes que je ne citerai pas mais dont vous décriez le niveau intellectuel dans les mails privés dont vous croyez bon d'inonder ma boîte mail

Daniel Pisters Ariane Toupet (Sylviane Denise Fournier, Cocosummer Coco Summer et autres). Je viens de parler à un ami commun (que je vois assez souvent en personne) de cette évidence à crever les yeux. Les gens (administrateurs) de certains groupes comme STOP AUX ABUS DES TUTELLES ! qui affirment que 85% des tutelles sont à la charge de l'Etat me semble être passés de "l'autre côté de la barrière" ou de l'autre côté du miroir comme Alice; autrement dit la Folie. "

 Mon pauvre Daniel Pisters " l'évidence à crever les yeux  c'est que vous dites n'importe quoi " 

Donc voici le lien dont je parle plus haut
https://www.tutelleauquotidien.fr/attachments/605_20120131-Senat-Rapport-information-reforme-tutelle.pdf


mardi 23 juillet 2019

Le libre choix de son lieu de résidence par le "" protégé "



Le choix de résidence du protégé

__ Suite aux différents posts sur l'affaire Maria , Jean-Pierre Baquet a fait des recherches sur la question et il est tombé sur cet article qui peut vous être très utile. Merci à lui .

__ C'est ainsi que j'ai trouvé un Arrêt de la Cour d'Appel de Douai, relativement récent - (8 février 2013) - qui concerne une dame (Josette X...) qui est sous curatelle renforcée et qui a été placée en EHPAD, sur sa demande ; Cette décision a été prise car elle était alcoolique et avait fait l'objet d'une expulsion de son logement en raison de son état ...
Ultérieurement cette "protégée" a voulu quitter l'EHPAD - (... Pour des raisons personnelles ...) - et à présenté une Requête en ce sens, au Juge des tutelles de LILLE.
Dans la Procédure, les services du curateur ont demandé que la requête soit rejetée, et ont su produire DEUX certificats médicaux desquels il ressort que l'état de santé de l'intéressée n'est pas compatible avec une orientation dans un logement individuel, et le médecin précise même que l'état de santé de la requérante nécessite une structure suffisamment "contenante" afin d'éviter toute déviance du comportement et une mise en danger de la patiente.
Ce qui était prévisible est arrivé --> : le juge de la tutelle n'a pas accepté la requête présentée par Josette X...
... L'intéressée a fait Appel, et la Décision de la Cour d'Appel de DOUAI a été rendue son Arrêt le 8 février 2013, au vu des éléments du dossier - avis contraires de l'association tutélaire, certificats médicaux et décision du juge des tutelles.
Bien que le représentant de l'association tutélaire ait demandé la confirmation de l'Ordonnance en faisant valoir les éléments des deux certificats médicaux, la Cour d'Appel de DOUAI a :
- Informé l'ordonnance rendue par le juge des tutelles du tribunal d'instance de LILLE et, statuant à nouveau :
- Dit n'y avoir lieu à soumettre à autorisation préalable le choix de son lieu de résidence par Josette X... , ni à autoriser ou non celle-ci à quitter le foyer logement "xxxxx" à XXXX où elle réside actuellement ;
- Rappelle que Josette X... est, en l'état, libre de choisir son lieu de résidence et d'en changer;
- Laisse les dépens à la charge du Trésor public.

Affaire Maria : de mieux en mieux ou plutôt de pire en pire



__ Maria, de mieux en mieux ou plutôt de pire en pire !


_Pas mal d'entre vous connaissent «  l'affaire Maria «  Depuis trois ans cette vieille dame de 87 ans , sous curatelle renforcée , fait part à sa curatrice de son souhait de retourner vivre ses dernières années chez elle en Espagne .

_ La curatrice fait la sourde oreille … elle ne veut pas lâcher sa proie ( je précise qu'il y a eu une histoire pas très nette d'appartement vendu un prix inférieur au marché etc.)

_ La famille de Maria, le Consulat d'Espagne et mon Association avons alerté le Juge des Tutelles qui a fixé une audience au 4 juin .

_ Le 4 juin : Rien, aucune audience. Maria a attendu pour rien.


Furieuse la famille a réécrit au Juge qui a fixé une audience pour lundi 22 juillet .

_ Ce matin, on annonce à Maria que l’audience a été annulée... sans aucune explication … ni bien sûr aucune excuse.

A VOMIR !!!!







vendredi 19 juillet 2019

Tutelles : le prétendu complot franc-maçon



_ Les tutelles et le prétendu «  complot maçonnique »

_ Les dérives et dysfonctionnements du système tutélaires sont indéniables et de plus en plus pointés du doigt et c'est bien sûr une très bonne chose.

_ Un certain nombre de personnes que l'on peut malheureusement compter sur les doigt d'une seule main, essaye de lutter contre ces dérives et de suggérer des actions.

_ Leurs propositions sont balayées d'un revers de main par l'ensemble des « victimes », convaincues pour la plupart que le système est «  mafieux « et entièrement tombé aux mains des francs-maçons et que donc il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre l’Apocalypse -...

_ Incriminer, accuser sans preuves, élaborer des théories fumeuses sur le satanisme des francs-maçons c'est tellement moins fatigant qu'agir ..

_ Attribuer les dysfonctionnements des tutelles aux agissements des francs-

maçons est mille fois moins fatigant intellectuellement qu'étudier le système

pour essayer de comprendre comment on en est arrivé là.

_ Ben oui mais étudier le système des tutelles ça veut dire se pencher sur des

textes juridiques un peu arides et qui font mal à la tête , tandis que le fameux ' c'est la faute aux francs-maçons ' ça évite de se fatiguer les méninges .

_ Car pour agir encore faut il faire l'effort intellectuel de connaître et de comprendre la situation.

_ Pour être très honnête quand on regarde de près le fonctionnement ou plutôt

le dysfonctionnement des tutelles avec effectivement un nombre croissant de

tuteurs professionnels de plus en plus malhonnêtes et incompétents et qui ne sont jamais ni contrôlés ni inquiétés on est en droit de se poser des questions …

_Mais pour être vraiment honnête quand on regarde du côté de l'entourage du

«  vulnérable «  ce n'est pas brillant non plus , quand on se donne la peine

d'étudier les dossiers on s'aperçoit que Papy a été placé sous tutelle extérieure

parce qu'un de ses enfants ou plusieurs avaient piqué dans la caisse … qu'il y a

même des parents qui fauchent les allocs de leur enfant handicapé , etc. etc.

Ben oui ça existe : les abus sur les personnes vulnérables ne sont pas uniquement le fait des tuteurs professionnels loin de là.

_ Et là dans ces cas là, quand c'est la famille, l'entourage proche qui merde, elle tient toujours l'explication du complot maçonnique ?

_

_

mardi 16 juillet 2019

Du nouveau dans l'affaire Maria



Du nouveau dans l'affaire Maria !



_Maria, 87 ans, sous curatelle renforcée fait part, depuis 3 ans à sa tutrice de son souhait de revenir dans son pays natal l'Espagne...

_Depuis trois ans la tutrice de Maria ne répond ni aux courriers de la famille de Maria, ni à ceux du Consulat d'Espagne, ni bien sûr aux miens.

_ Après moults démarches, courriers etc une audience va enfin se tenir dans les jours prochains chez le Juge des Tutelles .

_ Je viens de recevoir, ce matin même un mail du neveu de Maria m'informant qu'il vient de recevoir un mail de la tutrice l'informant confirmant que l'audience était maintenue .pour le 22 juillet

_ Mais la tutrice se garde bien d'informer le neveu du lieu de l'audience et ceci bien sûr volontairement afin que je ne puisse pas être présente pour assister Maria .

_ C'est absolument scandaleux . Ces faits ne font que confirmer cette intolérable opacité du système tutélaire où tout se fait en cachette, derrière ke dos des proches.

Mail que m'envoie le neveu

Il semble que la réunion aura finalement lieu (voir courrier ci-dessous Mme Cxx)
Quoi qu'il en soit, pour le moment, ma tante n'a pas été informée. Je lui ai juste dit au téléphone.

Je suis convaincu que le soutien que vous apportez à ma tante est essentiel pour que tout cela se concrétise.
J'espère que l'engagement de la tutelle d'assurer le transport et tout le nécessaire pour être à l'endroit indiqué par le juge et à l'heure indiquée est rempli.
Je ne peux pas fournir ces informations, car elles ne m'ont pas été signalées par le juge ou par la tutelle.

Ma réponse à Manuel

Je suis contente que les choses avancent . 
Je remarque que dans son mail la tutrice n'indique ni l'heure ni le lieu de l'audience , apparemment elle ne tient pas à ce que j'assiste à l'entretien !
On nous raconte qu'en France on vit en démocratie, au  pays des Droits de l'homme ,  on nous parle de transparence,  on nous dit  que le système des tutelles " met le protégé " au cœur du système mais on s'arrange pour qu'il n'y ait pas de " témoin gênant " lors des audiences… 
L'opacité de ce système des tutelles me fait froid dans le dos .
CDT

PS peut être qu'il y a des personnes qui vont me répondre «  et bien vous n'aviez qu'à prendre un avocat pour assister Maria !
Mais tout le monde sait que les avocats tremblent devant les JT et n'ouvrent pas la bouche .


I



samedi 13 juillet 2019

Tutelle et niveau de langue



_Chute catastrophique du niveau scolaire en France : une prof torpille l’éducation nationale

_Mais quel rapport, me direz-vous, entre les tutelles et le niveau scolaire en baisse ?

_ Et bien pour moi, le rapport est évident : Comme je m'intéresse de très près aux tutelles je

fréquente assidûment les pages FB consacrées à ce sujet et je suis sidéré par le niveau de langue ..

_ La réponse facile est «  Oh ! Que vous êtes injuste, les personnes sous tutelle n'ont pas eu la

chance de faire de longues études, de plus elles souffrent de troubles mentaux qui les empêchent de

s'exprimer facilement, surtout à l'écrit … « 


_Or d'une part il se trouve que toutes les personnes sous tutelles ne sont pas forcément des

déficients mentaux profonds et que certains s'expriment parfaitement bien.

_ Non , je parle des proches des personnes sous tutelle... La plupart des posts comportent tant de

fautes d'orthographe ou de syntaxe qu'ils en deviennent parfaitement incompréhensibles sauf peut-

être pour leur auteur et encore je ne suis pas certain que tous comprennent ce qu'ils écrivent ..

_ On me répondra : ça ne se fait pas de faire des remarques sur l'orthographe ou le niveau de langue

des gens, ce n'est ni charitable, ni bienveillant et bla bla bla .

_ Et bien la prof qui s'exprime dans cette vidéo n'est ni bienveillante, ni

charitable mais ce qu'elle dit est passionnant .. enfin pour ceux qui acceptent de

voir la réalité en face...


Au Moyen-Age les gens comme toi on les pendait ...



_Et maintenant des menaces de mort contre moi…

-Quand j'ai eu l'idée de médiatiser les abus tutélaires via un blog je m'attendais

bien sûr à avoir quelques ennuis..

_ Mais ce à quoi je ne m'attendais pas c'est que , mis à part le fameux procès en

diffamation que m'intente la tutrice de ma mère ces ennuis viendraient non pas

des gens des tutelles mais des victimes ou plutôt de ce que j'appelle des

pseudos victimes … Je reçois des mails d'injures de la part de gens que je ne

connais absolument pas, qui ne font pas partie de mon Association mais qui se

sont mis en tête, pour des raisons qui m'échappent un peu , que je DEVAIS les

« aider «  .

_ Ah bon ? Et pourquoi donc devrais je les aider ? Les statuts de mon

Association si on se donne la peine de les lire, sont quand même très clairs, son

but est très simple : faire prendre conscience des abus tutélaires et point barre.

_ Jamais, dans les 400 pages du blog, je n'ai prononcé les mots d'entraide ou de

soutien. Je ne suis pas la Mère Thérésa des tutelles.

_ J'ai beau le dire et le répéter certains ne VEULENT pas comprendre , ils se

sont mis dans la tête que si je ne m'intéresse pas à eux je suis la dernière des

salopes , on me traite le plus souvent derrière mon dos mais parfois

ouvertement «  d'infiltrée «  de «  tutrice «  de franc-maçonne » évidemment

je sais bien que tutrice ou franc maçonne ne sont pas des injures en soi mais

dans la bouche de ceux qui emploient ces mots ce sont des injures...

_ Je trouve ces réactions absolument passionnantes sur le plan psychologique :

Elles émanent de personnes qui ont un ego surdimensionné et s’imaginent que

tout leur est dû, si quelqu'un comme moi à qui très bizarrement ils attribuent

des pouvoirs que je n'ai pas , les dédaigne , et bien cette personne est forcément

une traître, une salope, une infiltrée etc.

_ Je n'ai jamais considéré ces insultes autrement que comme une sorte de

curiosité psychologique sauf qu'hier j'ai carrément reçu des menaces de mort

de la part d'un certain Muhammet Gunaydin que je ne connais absolument pas

et qui m'écrit ces doux mots :

«  Sale puuuuuuuuuuute, sale voleuse, sale française, sale raciste, tu travailles

pour l'UDAF, au Moyen-Age les gens comme toi on les pendait ... »

_ Jusque là, rien de bien grave , j'ai l'habitude de recevoir ce genre d'insultes et honnêtement ça ne m'affecte pas plus que ça.

_ Par contre ce charmant Monsieur m'envoie des SMS «  Allah Akbar «  et ça

Allah Akbar c'est ni plus ni moins une menace de mort...

jeudi 11 juillet 2019

Le fascinant Univers parallèle des Tutelles

L'Univers parallèle des Tutelles


_Les scientifiques sont de plus en plus nombreux à réfléchir à l'éventualité de l'existence d'univers parallèles et une expérience hors norme va être menée ( voir lien ci-dessous )

_Et bien moi qui n'ai pourtant aucune notion de physique quantique je vous dis ceci : Oui il existe au moins un univers parallèle : celui des tutelles .

_Quiconque déboule dans cet univers si particulier perd immédiatement ses repères : Des vols à hauteur de 100 à 200 000€ commis par des tuteurs qui, quand ils se font choper écopent de sursis...
Des tuteurs qui oublient de régler des factures ( électricité, impôts etc ) créant ainsi des ennuis à leur protégé sans que le Juge y trouve à redire, des Juges qui font comprendre aux avocats qu'ils ont intérêt à se taire sans quoi leur carrière pourrait bien être compromise etc.etc

_ Côté victimes c'est tout aussi hallucinant ( je précise pour la milliardième fois que je ne parle pas des victimes elles mêmes , bien sûr par définition incapables d'agir ) mais de leurs proches...

Ils trépignent , s'agitent, brassent de l'air et ne font strictement rien à part bien sûr rabâcher les mêmes antiennes sur Facebook : «  Les tutelles c'est la mafia «  «  les tuteurs c'est des voleurs «  «  les juges sont corrompus « 

_ Par contre ils ont de grands projets : celui de se regrouper et de créer une Association … Ah, ça ça leur tient à cœur : Quotidiennement je les vois sur Facebook répéter inlassablement
_ Nous devons nous regrouper !

_ L'Union fait la force.

_ Nous allons créer un Collectif

_ Oh oui il faut créer un Collectif ou encore mieux une Association

_Oui oh Oui créons une Association

_ ça y est demain nous créons notre Association

_ Hier, j'ai créé une Association ! Mais je ne sais pas quoi mettre dans STATUTS « 

etc. etc.

https://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-863446-existe-univers-parallele-equipe-physicien-proceder-experimentation-prouver.html

mercredi 10 juillet 2019

Il ne me reste qu'à me pendre, déclare ce jeune homme qu'on veut mettre sous tutelle



_Il y a environ quinze jours, un jeune homme a téléphoné à l'Association pour nous expliquer que son frère a fait une demande de mise sous tutelle pour lui-même et sa mère.

_ Le Juge a ordonné une sauvegarde judiciaire et nommé un mandataire spécial, ce dernier a donc bloqué les comptes du jeune homme et de sa mère, il a fait détourner leurs courriers vers son adresse etc. etc.

_ Le mandataire insiste énormément pour que le jeune homme en question suive un traitement psychiatrique dans les meilleurs délais...

_ Le jeune homme nous explique qu'il est totalement réfractaire à l'idée de tutelle et qu'il refuse

tout traitement psychiatrique …

_ Il nous a envoyé plusieurs mails pour dire que le fait d'être sous tutelle lui est insupportable et

qu'il envisage de se suicider plutôt que de subir une telle mesure …

_ Personnellement n'étant ni médecin ni psy il m'est très difficile de savoir si cette tutelle est ou

non abusive..

_ Tout ce que je peux dire est que si certaines tutelles se passent bien d'autres sont perçues comme

une privation de liberté intolérable et une humiliation suprême.

_ Je sais pour avoir reçu de nombreux témoignages identiques à celui de ce jeune homme qu'une

mise sous tutelle peut engendrer un stress énorme et pousser quelqu'un au suicide...

_ Mais que faire ???

_ Demander aux députés de voter une loi interdisant de placer un être humain sous tutelle contre

son consentement ?

_Honnêtement je ne sais pas ce qu'il est possible de faire .. Je veux juste essayer de faire comprendre qu'une mise sous tutelle sans le consentement de la personne peut avoir des conséquences dramatiques ..

_ Si quelqu'un a des suggestions elles sont les bienvenues.


mardi 9 juillet 2019

Quand la tutrice ne répond pas....



 Quand la tutrice ne répond pas    faites comme moi,  laissez lui un message sur sa boîte vocale,

enregistrez le  et diffusez le sur Internet.

Cliquez sur le lien pour écouter mon message  sur le répondeur de la tutrice et Faites en autant

https://soundcloud.com/user-655528664/vocal-39

dimanche 7 juillet 2019

Certaines pseudo victimes des tutelles mériteraient des baffes



_Certaines pseudo victimes des tutelles mériteraient des baffes .

_ Tout comme il y a de fausses victimes des attentats terroristes il y a de fausses victimes des

tutelles. En voici un bon exemple mais je pourrais en citer des centaines d'autres ..

_ Donc vendredi dernier une brave dame téléphone à l'Association A.D.V.T ( dont elle n'est

d'ailleurs même pas adhérente mais passons ) et se répand en imprécations contre le système

tutélaire : tous des truands, des voleurs et des maffieux et bla bla bla.

_ Au bout d'un quart d'heure j'en ai marre d’écouter ses jérémiades et je lui demande d'en venir au fait.

«  Et bien voilà, nous explique-t-elle on compagnon a fait un AVC, depuis il est très diminué, sa

fille a demandé sa mise sous tutelle et j'ai été désignée tutrice. Or la fille de mon compagnon

a raconté des salades sur moi au Juge des Tutelles, j'ai été dessaisie et une tutrice a été nommée.. »

_ Moi «  Pour quelles raisons le Juge vous a t il dessaisie ?

_Elle «  Des raisons bidon » ..

_ Moi «  Mais encore ? »

_ je finis par apprendre que cette brave dame a d'une part fait pas mal de prélèvements du compte

de son compagnon vers le sien «  Vous comprenez je ne travaille pas , je n'ai aucun revenu, il faut

bien que je vive quand même... « et qu'elle a fait faire des travaux d’embellissements dans

l'appartement de son compagnon chez lequel elle habite sans lui verser un seul centime de loyer...

_ Je lui demande si avant d'entreprendre ces travaux elle a pris la peine de demander l'autorisation

au Juge « 

_Elle «  Ben non ! Puisque mon compagnon est d'accord ... »


Je n'ai même pas poursuivi la discussion avec cette dame , inutile de discuter avec des gens qui

sont dans le déni le plus total, c'est une perte de temps et d'énergie ;

Les familles des «  protégés «  se plaignent très souvent de l'attitude méfiante

des Juges et elles n'ont pas toujours tort mais pour être tout à fait honnête et

objectif , ce que j'essaye d'être, on se dit que la méfiance des Juges envers les

familles n'est pas toujours injustifiée ...




jeudi 4 juillet 2019

Bouddah aide moi


Bouddha, aide-moi !
Il va donc falloir que je téléphone au cabinet de la tutrice de Maria … ras le bol

_A chaque fois que je téléphone au cabinet d'un tuteur ( pour Maria ou pour d'autres membres de l'Association ) je revis ce que j'ai vécu pendant cinq ans quand ma mère était sous tutelle et que je tombais sur la secrétaire de la tutrice qui répondait comme un perroquet :

« La tutrice est occupée, de toute façon elle n'a pas à vous parler, votre mère est «  sous protection « 

_ Je ne sais pas comment je ne suis pas devenue cinglée en entendant ça pendant cinq ans car le problème est que la tutrice de ma mère ne faisait que des conneries grosses comme elle et qu'il n'y avait aucun moyen de l'en empêcher.

_ Il va falloir que je reste calme avec la secrétaire de la tutrice de Maria ...parce que si je m'énerve, je vais me mettre dans mon tort .

_ Alors j'ai eu une idée, je suis allée voir la magnifique exposition Bouddha qui vient de commencer au Musée Guimet de Paris en espérant que tous ces visages sereins de Bouddha allaient me transmettre un peu de sérénité .. j'ai acheté une ou deux cartes postales représentant des bustes de Bouddha et je vais les fixer pendant que la secrétaire va me débiter ses habituelles foutaises :

_ Madame la tutrice n'est pas là et bla bla bla ..

et j'espère que Bouddha va m'aider à ne pas exploser.

_ Allez.. je compose le numéro... la suite demain au prochain épisode du blog..






mercredi 3 juillet 2019

Affaire Maria : Je vais disjoncter



Affaire Maria : J'essaye de rester calme mais c'est dur !

_Pour ceux qui suivent le blog vous connaissez l'histoire de Maria : depuis trois ans Maria fait part à sa tutrice et au Juge des tutelles de son désir de retourner vivre chez elle en Espagne.

_ Il y a longtemps que la famille de Maria a fait parvenir à a tutrice et au Juge tous les documents nécessaires prouvant que 1° la famille de Maria est très favorable à son retour 2° Un établissement a été choisi par la famille pour accueillir Maria .

_ En juin dernier le Juge avait dit au neveu de Maria qu'une audience aurait lieu tel jour mais Maria et la tutrice n'ont jamais reçu de convocation écrite … Le neveu a ré écrit au Juge qui a fixé une nouvelle audience le 22 juillet.. ok mais Maria a de grosses difficultés à se déplacer et on doit prévoir un moyen de transport assez longtemps à l'avance or Maria n'a toujours pas reçu de convocation ..le neveu de Maria et moi-même avons écrit à sa tutrice et au Juge pour dire que Maria n'a pas reçu de convocation . Et … pas de réponse.

_ Je vais disjoncter ...Et quand je pense à tous ces cafards sur Facebook qui ne font que parler de leur petit problème à eux , qui lisent tous les jours mes posts et ne seraient même pas foutus de les partager ça me donne encore plus de raisons de disjoncter.

_ Les «  victimes «  des tutelles me font encore plus gerber que les tuteurs.

_ Je ne parle évidemment pas des adhérents de mon Association mais de tous ces chialeurs qui se répandent en lamentations stériles sur Facebook,


mardi 2 juillet 2019

On n'est pas là pour parler des erreurs de votre tuteur n déclare le Juge ...



«  On n'est pas là pur parler des erreurs de votre tuteur » déclare la Juge des Tutelles .

_Disons qu'il s'appelle Didier Delambre mais bien sûr il se reconnaîtra , ce n'est pas son vrai nom je ne donne jamais la véritable identité des gens sont je parle sur le blog afin de leur épargner d'éventuelles représailles.

_ Et j'en profite pour dire que c'est vraiment terrible de devoir toujours prendre des précautions de sioux quand on parle des tutelles … je sais bien qu'il ne faut pas employer le mot dictature à la légère  mais parfois ça démange..

_ Pour revenir à ce monsieur il était chez la Juge des Tutelles pour évoquer la question du

renouvellement ou non de sa tutelle.

_ Ne souhaitant pas que celle-ci soit renouvelée il commence à expliquer au Juge tous les torts que lui a causés sont tuteur.

_ La Juge l'interrompt et déclare : Monsieur nous ne sommes pas ici pour parler des erreurs de votre tuteur « 

_Et ça c'est une phrase terrible qui résume à elle seule l'horreur, l'inhumanité et l'absurdité de ce système totalement perverti.

_ Les JT couvrent dans 99% les erreurs ou même les actes délictueux des tuteurs … Les véritables

«  protégés «  ce ne sont pas les «  protégés «  mais les tuteurs .. 


lundi 1 juillet 2019

Porter plainte quand la tutrice ne fait pas son travail

https://www.justiciablesencolere.com/2019/07/01/porter-plainte-quand-la-tutrice-ne-fait-pas-son-travail/

Bonjour Madame,

_Je cherchais des renseignements pour savoir si on pouvait demander l'annulation d'une tutrice qui ne fait pas son travail et je la soupçonne de profiter de l'argent de la personne dont elle doit s'occuper. Je suis donc tombée par hasard sur votre site. Je ne sais pas si vraiment vous allez pouvoir m'aider et si la situation de mon amie correspond à votre action. Je vous expose les faits :

_J'habite à Mxxx dans les BDR et mon amie Nathalie aussi.

Nous nous connaissons depuis les années 82/83.

Cette amie a eu une vie douloureuse avec un mari qui - alors qu'ils avaient 3 enfants en bas âge - l'a fait enfermée dans un asile psychiatrique sous prétexte qu'elle avait des tendances suicidaires, or il s'est avéré par la suite que c'était faux et que c'était juste pour faire entrer sa maîtresse dans sa maison.

Pendant plusieurs années les enfants ont vécu avec cette maîtresse et on fini par l'appeler "maman". Bref, ce sont des amis à elle qui ont réussi à la faire sortir mais ensuite elle a beaucoup souffert avec cet homme qui lui en voulait car la maîtresse a dû quitter la maison. Il a donc demandé le divorce. Elle s'est retrouvée seule avec 3 enfants. Je l'ai rencontré ensuite grâce à nos deux filles aînées qui étaient dans la même classe au lycée. Voilà pour vous situer le contexte.

Il y a quelques années, mon amie Nathalie qui est âgée aujourd'hui de 86 ans a été placée sous tutelle sans son accord, car c'est sa fille qui s'est plainte auprès d'une assistante sociale que sa mère  perdait la tête, que c'était elle qui devait gérer ses comptes car sa mère n'a pas d'instruction et que sa mère tombait souvent et que cela causait problème. Je vous précise que Nathalie n'a pas été à l'école car elle s'occupait de sa mère malade, qu'il lui arrivait d'oublier des choses comme beaucoup et même moi j'arrive à oublier, mais cela ne fait pas de nous des malades mentaux, mais la fille de Nathalie a toujours eu des problèmes avec sa mère.
Elle l'a traite comme un chien, mais chaque fois qu'elle a eu besoin d'argent, elle savait venir pleurer chez sa mère. De plus même si Nathalie n'a pas fait d'étude elle connaît le minimum, elle sait compter, écrire avec ses mots à elle, faire une addition et une soustraction. Quand sa fille n'a plus  voulu plus s'occuper de ses comptes car elle prétextait qu'elle avait son travail ( nounou agréée), son fils handicapé, ses courses etc...

J'ai donc pris le relais car j'avais un ordinateur et j'ai proposé à Laurence de l'aider pour ses comptes et son courrier. Tout à bien marché, elle gérait son appartement, ses factures, ses courses et ses soins ( je l'accompagnais chez le médecin, le dentiste etc....). Quant à sa santé, elle était suivie par son médecin, mais ses chutes étaient dues au fait que ses os étaient fragiles et que le moindre choc, elle tombait mais le médecin s'en occupait. Donc elle n'était pas en danger. Pour en revenir à l'assistante sociale, celle-ci  a contacté le juge des tutelles et très vite, sans que mon amie soit mise au courant par ses enfants ( 3 dont seulement 2 sont à la base de sa situation, le 3è est handicapé et n'a pas participé car il était dans un centre à lXxxx, et aujourd'hui dans une maison de retraite à Lxx.) elle s'est retrouvée sous tutelle avec une tutrice qui a tout pris en mains.

_Au début tout allait bien, la 1ère tutrice faisait bien son travail, elle visitait mon amie une fois par mois, mais toutes les factures, le loyer étaient réglés et mon amie avait droit à 70€ d'argent pour ses besoins personnels et sa nourriture. Puis la tutrice est partie et la 2è était aussi correcte sauf qu'on avait du mal à la joindre au téléphone et qu'elle visitait moins souvent mon amie et que celle-ci s'en plaignait mais la tutrice  a commencé à dire que le loyer devenait trop cher et que mon amie devait quitter son F3 pour un appartement plus petit.

Mon amie lui a dit d'accord mais c'est à vous de me le trouver car je ne peux pas parcourir tout Marignane, toutes les agences pour savoir s'il y a un appartement disponible. Mais voilà la tutrice n'a rien fait. Avec mon amie nous avons contacté notre mairie, puis la sous-préfecture, puis la préfecture, puis les trois mairies voisines à la recherche d'un T1 ou T2 mais rien, et la tutrice qui ne bouge pas.

Puis il y a eu l'accident, fin novembre 2018, mon amie est tombée et s'est cassé le col du fémur. Elle a été opérée en urgence et tout s'est bien passé puis elle a atterri dans un centre de rééducation pour un mois.  A partir de là tout s'est dégradé Madame, la 2è tutrice est partie et celle qui l'a remplacée n'a pas pris contact avec mon amie, ensuite on ne sait plus ce qui se passe.  Au cours de la seule visite qu'elle a reçue de ses enfants en 5 mois, elle a appris qu'elle n'avait plus d'appartement, plus de meubles, plus d'argent et plus de papier d'identité, la tutrice leur avait dit de ne rien lui donner car là où elle était elle n'en n'avait pas besoin. mon amie est restée 5 mois dans ce centre car les responsables ne pouvaient pas la mettre dehors car elle n'avait pas où aller, alors nous avons appris que la tutrice a fait vider son appartement, les enfants ont récupéré ce qui les intéressait et ce sont débarrassé du reste.

Fin avril 2019 , un matin très tôt un taxi est venu prendre mon amie au centre de rééducation pour l'emmener quelque part, elle ne savait pas où. Elle a atterri dans une ephad à Marseille, dans un lieu qu'elle ne connaissait pas alors qu'à Marignane il y en a de très bien. C'est son fils qui l'a reçu et installée en lui disant: tu seras bien là, tu seras nourrie, logée et tu as une belle terrasse.

Mon amie s'est rebellée, elle a refusé de rester elle s'est énervée et à crié et pleuré mais rien n'y a fait. Dans cet ephad il y a des handicapés, des déficients mentaux, des malades d’Alzheimer, des gens en fin de vie. Mon amie n'est rien de tout ça et elle souffre au milieu de ces gens. Ces enfants sont satisfaits mais elle n'est pas bien du tout, elle pleure souvent, elle cherche par tous les moyens de sortir de là mais rien à faire, ces enfants ne veulent pas. ils lui ont dit que c'est la tutrice qui a dit de la mettre là car elle n'a pas où aller et qu'au centre elle ne pouvait plus rester. Les responsables de l'ephad, le médecin, le personnel sont tous d'accord pour dire que mon amie n'a rien à faire là, mais personne ne bouge.

Que faire alors?? Impossible de joindre la tutrice, elle ne répond pas au téléphone, ni au message, et ne s'occupe pas de mon amie. Fin mai j'ai trouvé un petit studio à Marignane à391 €, un bon prix pour elle, j'ai tenté 2 fois d'appeler la tutrice pour qu'elle prenne contact avec l'agence mais impossible, mon amie a tenté 3 fois aussi mais impossible, et bien sur l'appartement n'est plus disponible. Alors voilà, elle avait la possibilité d'avoir un petit chez soi sympa dans une ville qu'elle connaît bien, en plus près du centre ville, du marché et d'un centre Leclerc. Mais c'est raté car la tutrice en a décidé autrement.

Voilà Madame, l'histoire de mon amie, depuis plusieurs jours elle ne dort pas, des mourants crient toute la nuit, ils râlent dans leur souffrance et elle ne dort pas, elle ne veut plus manger et je ne sais plus quoi faire. Je pensais écrire à la Juge des Tutelles mais voudra-t-elle m'écouter? J'ai entendu dire qu'on pouvait porter plainte contre une tutrice qui ne fait pas son travail, est-ce vrai? je ne sais pas.   Que puis-je faire pour aider cette amie à sortir de là s'il vous plaît.
S'il vous plaît conseillez-moi, car je ne sais plus ce qu'il faut faire d'autant qu'on ne sait pas la vérité ni avec les enfants qui tantôt disent une chose puis une autre, ni avec cette tutrice qui est invisible. Je vous remercie d'avance pour votre aide et je vous prie d'excuser mon long message mais je voulais que vous ayez le plus de détails possible pour m'aider.

Soyez assurée Madame de ma sincère salutation.

Ma réponse

Bonjour Madame,
_ Merci de votre mail et de votre témoignage.

_ Vous me demandez des conseils pour venir en aide à votre maie.. Je vous comprends mais sachez qu'il est très compliqué voire présomptueux de donner des conseils quand on ne connaît pas soi même la personne ni son dossier médical ni l'état de ses finances, ni sa famille etc.

_ Je peux essayer de vous aiguiller un peu en vous faisant part de mes réflexions :

Il semblerait , en tout cas, d'après vos dires que les enfants de cette dame ne soient pas au top.. cela dit loin de moi l’idée de les juger je ne les connais pas, mais il n'empêche que le soin des personnes âgées incombe quand même en priorité aux enfants et que ceux ci se déchargent de leurs responsabilités en préférant une tutelle extérieure … Sachant que les tuteurs doivent parfois gérer entre 60 et 80 dossiers il est évident que le travail ne peut être fait correctement... hélas.

_ En principe le protégé est libre de son choix de résidence sauf si pour des raisons médicales le juge en décide autrement et là étant donné que votre amie de 86 ans vient de se casser le col du fémur il est possible que les médecins aient préconisé un placement en EHPAD.

_ Votre amie semblant malheureuse dans cet Ehpad peut être serait il possible d'en choisir un plus adapté à ses souhaits mais cela dépend aussi de l'état de ses finances . La tutrice tient elle votre amie informée de l'état de ses finances ? Elle a l'obligation de le faire .

_ Vous me dites que les deux premières tutrices faisaient assez bien le job donc je me permettrais de  vous conseiller de vous adresser au Juge des Tutelles ( RAR bien sûr ) en relevant les manquements de cette tutrice de façon précise et détaillée et en demandant à ce qu'elle soit dessaisie.

_ Peut-être votre amie pourrait-elle se faire assister d'un avocat , elle a sans doute droit à l'aide judiciaire elle doit demander à sa tutrice de lui faire parvenir les documents nécessaires.