ASSOCIATION DES VICTIMES DES TUTELLES : PRESENTATION



Isabelle et moi-même sommes heureuses de vous annoncer la naissance de :

l'Association de Défense des Victimes des  Tutelles.
créée le 18 juillet 2017.
Loi 1901.
Parution au Journal Officiel n°0030 du 29/07/2017

Annonce n°1516
N° SIRET : 83257168100010
Sigle  : ADVT

Objet :   Lutter contre les  mises sous tutelles abusives, et se défendre contre les tuteurs incompétents, négligents ou indélicats.
Présidente : Fleuriot Dominique 
Secrétaire : Isabelle Pigazzini
Siège social :  ADVT chez Dominique FLEURIOT
33, Avenue de l'Europe.  92700. Colombes.

Contact :   Tél 06 89 69 91 51.  Ce numéro est strictement réservé aux adhérents, si non adhérent merci de nous contacter par mail)

Mise en garde :

 Beaucoup de gens se tournent vers une association en espérant que celle-ci résoudra leur petit problème personnel.

L'Association de Défense des Victimes des Tutelles, sachez-le, ne résoudra pas votre petit problème personnel  avec sa petite baguette magique...  ce serait malhonnête de vous le laisser croire.

Quand on veut combattre un ennemi il faut d'abord avoir une stratégie et pour ce il faut analyser la situation et se fatiguer un peu les méninges...


Pour nous il est totalement illusoire et dérisoire de prétendre résoudre les problèmes au cas par cas, il est impossible, à mon avis, de trouver une solution à votre problème si vous n'attaquez pas le système tutélaire dans sa globalité... et pour le bien de TOUS !


Si vous n'êtes pas d'accord avec ce préambule, si vous ne vous intéressez qu'à la résolution de VOTRE cas personnel, inutile de vous inscrire.


En revanche, si vous souhaitez combattre le système tutélaire dans sa globalité  parce qu'il vous semble monstrueux, barbare, inhumain et archaïque soyez les bienvenus et cliquez sur Fonctionnement de l'Association   pour en savoir plus sur nos actions.





 Cliquez ici  pour connaître le fonctionnement de l'Association 



10 commentaires:

  1. Bonjour, je serai heureuse de témoigner.

    RépondreSupprimer
  2. Et bien allez y ! envoyez nous votre témoignage par mail et nous le publierons

    RépondreSupprimer
  3. Comme je l'ai expliqué à de nombreux avocats, la tutelle n'a jamais été défini par une loi parlementaire, ainsi la messe est dite, on se croirait au temps de Pétain, ou de l'inquisition pas sainte du tout ...!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, en Belgique peut on trouver une aide également Merci

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour unknown je sais que ces problèmes existent aussi en Belgique mais j'ignore s'il existe des Associations de Défense dans ce pays pur les tutelles.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour à tous.

    Particulièrement interpellée par votre association, à laquelle je souhaite adhérer, pour mon combat personnel, puisque je suis toujours hélas,concernée, mais que ça puisse aussi profiter aux autres, pour plus d'efficacité.
    Pour mon travail, sur le sujet, taper mon nom sur google, avec le mot "tutelle", et vous obtenez les liens.
    http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/blog/connaissez-vous-advttutelles.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Madame,

      Daniel Pisters en ligne (http://www.danielpisters.be/adminBiensPersonne.php). Je visionne "la tutelle selon Françoise Niel Aubin" et j'ai encore bien des choses à visionner qui émanent de vous.

      Pouvez-vous précisez ce que vous appelez "raison d'état" en ce qui concerne votre mise sous tutelle ? Vous vous en expliquez certainement par ailleurs, mais je viens à peine de faire votre connaissance grâce à Laure Guérande dans son commentaire ci-dessous. Notez que sous le stalinisme (entre autres), la mise en observation prolongée ou l'incarcération en hôpital psychiatrique sanctionnait les dissidents, prélude au Goulag. Le cas du négationniste que vous évoquez comme une illustration de l’aveuglement concerté des magistrats à votre égard n’est pas tout à fait judicieux, dans la mesure où si j’avais envie de croire que les camps de concentration (et d’extermination) n’étaient que des logements mis à la disposition des Juifs démunis et les fours un moyen de leur donner un peu chauffage, ce serait encore mon droit, et je pourrais dire que les Juifs n’ont jamais été gazés parce que le gaz n’existait pas encore à l’époque, et que de toute façon, personne n’aurait jamais eu l’intention d’utiliser le gaz aussi mal. Je vous dis que 1+1=3. Et alors ? Tant que je ne vous oblige pas par la force de me rejoindre dans ma conviction absurde.

      Le problème des croyants (et nombre de magistrats, avocats complices, semblent croire en ce qui leur convient, au point que se remplir les poches à vos dépens est une modalité de la Cause Citoyenne qu’ils défendent : aider les personnes incapables de se gérer elles-mêmes. Aux avant-postes, nous retrouvons ces hypocrites d’assistants sociaux (généralisation abusive, peut-être…).

      Le risque que nous encourrons est d’être colloqués par des négationnistes qui prétendent ne pas voir l’horreur du système des tutelles. Le monde à l'envers, comme toujours.

      Bien à vous,

      Daniel Pisters

      Supprimer
  7. Bonjour Françoise, merci de votre message.

    J'ai adoré vos vidéos ! je vous admire beaucoup, je conseille à tout le monde de taper Françoise Niel Aubin avec le mot tutelles sur google ou encore mieux sur You tube et vous verrez les vidéos de Françoise sur la tutelle !

    RépondreSupprimer
  8. Je veux adhérer à votre association ma soeur jumelle malade est décédée et on l enterre aujourd hui à cause des négligences, incompétences et abus de faiblesse subit par le systeme tutélaire , mais également par les négligences et incompétences subit par le SAMSAH (Service d' Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés)

    RépondreSupprimer
  9. Si vous acceptez les Belches, je suis des vôtres. Je pense en effet qu'il faut attaquer ce système de façon globale et de manière réfléchie, mais sans pusillanimité. La Belgique est comme vous le savez un pays divisé et pas de façon folklorique comme « la Bretagne Libre ! ». J’ai fait une recherche par mots clés en néerlandais sur la Toile et n’ai rien ramené qui s’y oppose aux tutelles, alors que c’est dans ce simulacre d’֤État qui se prend pour le jaune de l’œuf (couleur NVA) de toute façon pourri que ma maman et moi sommes victimes de ce système abominable, d’une cruauté morale (et presque physique) inouïe. Certaines personnes disent entendre « des bruits de bottes », ce qui est évidemment un rappel du tourisme massif du Teuton en nos régions. Je dirais qu’il ne faut pas tout confondre : avec les Nazis, on savait au moins à quoi s’en tenir. Le programme était annoncé bien avant qu’ils ne viennent nous dire bonjour pour nous faire profiter de leur idéologie. Les tutelles (administration de biens et de la personne dans mon « beau » pays) ressortent d’un système d’une sournoiserie qui nous ferait presque regretter la quasi-franchise du nazisme relevant d’un fanatisme presque niaisement confiant. La mise sous tutelle, je chausserais bien une de ces bottes dont certains croient entendre le bruit pour écraser du talon la tête de cette vipère dont le venin endort, tue à petit feu les vieux comme les jeunes qui y sont attachés.

    http://www.danielpisters.be/adminBiensPersonne.php

    RépondreSupprimer