jeudi 8 décembre 2022

Mais ils font comment les gens pour être aussi mous et aussi dégonflés ?

_A peu près tous les quatre mois, le presse se fait l'écho des hauts faits de tel ou tel tuteur mis en examen pour avoir détourné des sommes extravagantes à ses «  protégés ». _ C'est terrifiant bien sûr mais ce qui l'est encore plus, en tout cas à mon humble avis, c'est l'inertie des gens . _ Je suis quasiment certaine que parmi toutes les personnes qui lisent ce genre d'informations, pas une seule n'aurait eu l'idée de prendre sa plume et d'écrire un courrier à l'association tutélaire ni au juge des tutelles concerné par l'affaire. _Et le pire c'est que ce n'est pas seulement une question de paresse c'est que l'idée même de réagir de façon collective, active et productive ne leur viendrait même pas aux neurones... ou plutôt si ...puisqu'à chaque fois qu'un nouveau scandale est révélé on voit les gens se précipiter sur les réseaux sociaux et déclarer «  qu'il faut absolument créer un collectif »... J'ai dû lire ça dix milliards de fois depuis que je me promène sur les pages FB consacrées aux abus tutélaires ; « Il faut créer un collectif, on va créer un collectif, notre collectif est sur le point de naître... » Ils répètent ça en chœur depuis cinq ans mais, à ma connaissance du moins, aucun collectif n'a jamais vu le jour et ne verra jamais le jour car ce que les gens attendent vraiment d'un collectif c'est que ce dernier prenne en charge et résolve LEUR petite affaire perso... Ma petite analyse porte ici sur les abus tutélaires mais elle est valable pour tous les «  dysfonctionnements judiciaires. » Mons-en-Barœul: mandat d’arrêt pour une travailleuse sociale chargée des tutelles - La Voix du Nord

samedi 3 décembre 2022

Le complotisme opium des imbéciles

Pour mes cadeaux de Noël je ne me casse pas la tête, je vais à la Fnac et j'achète le même livre pour tous mes amis. Cette année ce sera l'essai de Rudy Reichstadt sur le complotisme : l'opium des imbéciles «  Le complotisme a partie liée avec nos passions tristes : égocentrisme, misanthropie, paresse, lâcheté, peur, jalousie, ressentiment. » C'est la première phrase de la quatrième de couverture du livre, et elle m'a interpellée car c'est exactement les caractéristiques des « victimes des tutelles » qui me contactent , attention je ne parle évidemment pas des victimes des tutelles en général je parle UNIQUEMENT de celles qui me contactent et bien évidemment je ne parle pas non plus des personnes qui font ou ont fait partie de mon association, celles – là je sais bien que leurs griefs sont parfaitement fondés … Non, je parle UNIQUEMENT des personnes à qui la tutelle de leurs proches a été retirée parce qu'ils avaient pioché dans la poche du vulnérable et qui viennent ensuite chialer sur leur sort et se faire passer, eux, pour des victimes... Et qui ne vous pardonnent pas de les avoir percées à jour et se vengent en déversant des torrents d'injures et de calomnies sur vous.

mardi 29 novembre 2022

Un immense dégoût

Un immense dégoût. Quand j'ai commencé à m'intéresser aux tutelles il y a quelques années, j'ai d'abord été choquée par le comportement souvent très choquant des acteurs de la tutelle, mais ce qui m'a encore plus sidérée c'est la mentalité « d'assistés » des proches des personnes sous tutelle. Je ne parle évidemment pas de «  tous les proches » je ne les connais pas tous, mais de ceux qui m'ont contactée pour me demander -j'ai envie d'écrire «  quémander »- de l'aide. J'ai vécu sept années épouvantables lorsque ma mère était sous tutelle, et ça a été d'autant plus dur que je vivais avec mon fils qui était malade et nécessitait une attention de chaque seconde mais jamais l'idée de demander de l'aide à qui que ce soit ne m'aurait effleurée. Au grand jamais. Ce qui m'a profondément choquée chez les personnes qui m'ont contactée pour me solliciter et ce alors qu'elles ne font même pas partie de mon association, c'est cette incapacité totale à affronter soi-même un problème, ce besoin de s'en remettre aux autres pour le résoudre. Ces gens-là sont persuadés que tout leur est dû, que les autres sont à leur service... Une passivité, une mollesse incroyables. Mais le pire, le plus écœurant, c'est ce déchaînement de haine de leur part quand vous leur faites remarquer qu'ils pourraient peut-être se prendre en main et agir en adultes... ça les met hors d'eux et les injures, les insultes et les calomnies fusent... «  Vous êtes de leur bord » «  Vous êtes payée par eux ». Et même les menaces «  on va te traîner devant les tribunaux »... J'ai honte pour eux.

mardi 22 novembre 2022

Quand le chauffeur de bus impose la lecture du Coran aux usagers

Quand un chauffeur de bus impose la lecture du Coran aux usagers … Hier, 22 novembre 2022 le chauffeur d'une navette assurant la liaison Aix-en-Provence Marseille a imposé la lecture du Coran à plein volume aux passagers de son bus pendant tout le trajet soit 40 minutes. Sur les 50 passagers, deux seulement ont réagi dont un retraité algérien qui a rappelé au conducteur le respect de la laïcité. Réponse du conducteur : « C'est mon bus, je fais ce que je veux. » Le silence assourdissant des 48 passagers est, me semble-t-il, très révélateur des mentalités des gens dans ce pays. Je serais pour ma part tentée de faire un parallèle avec la soumission des justiciables aux instances judiciaires. Selon un récent sondage deux tiers des Français seraient insatisfaits de l'action de la justice. Mais ils subissent des comportements inacceptables de la part de certains professionnels du droit sans rien dire et sans rien faire.

dimanche 20 novembre 2022

Du nouveau dans l'affaire du tuteur du Val d'Oise

Du nouveau dans l'affaire du tuteur du Val d'Oise. ( épisode 1) _En avril dernier un mandataire judiciaire du Val d'Oise a été mis en examen, il est soupçonné d'avoir détourné plus de 800.000€ à ses « protégés. » _ Il y a quatre jours, une des « victimes » de ce tuteur, , a fait irruption sur ma « page Facebook » en m'accusant d'être la complice de ce monsieur. _ Il s'agit d'une accusation gravissime et cette personne a d'ailleurs très rapidement effacé ses publications mais pas de chance, j'avais immédiatement eu le réflexe de faire des copies d'écran. _ Voici quelques exemples de ces accusations prononcées sur un groupe public qui compte 383 membres : « Il est temps de régler les problèmes avec des personnes qui ne sont pas nettes ( en l’occurrence la personne « pas nette » ce serait moi...) « Un jour viendra où il faudra régler les problèmes avec des associations les plus floues dans leur discours. » « Vous n'êtes pas normale » « Dans vos vidéos on voit que vous n'êtes pas une personne normale, vous n'êtes pas nette. » « J'ai hâte qu'un véritable éclairage soit fait sur votre rôle dans tout ça » « Je comprends pourquoi vous voulez des témoignages avant la justice. » « Vous faites partie des gens qui sont dans la boucle d'abus des personnes vulnérables. » « Toutes les victimes de ce tuteur ont raison de se méfier de vous. » « Faut arrêter de parler dans le vent » « Vous avez un sérieux problème » « Vous racontez énormément de c... ies. Est-ce que vous croyez à vos mensonges et à vos délires ? » etc.etc.etc. Pourquoi cette avalanche de vomissures de calomnies, de mensonges, d'insultes ??? C'est très simple. Cette brave dame en donne elle-même la raison « J'ai contacté votre association et je n'ai eu ni nouvelles ni aide. » Je précise que cette personne , pas plus que les autres victimes de ce tuteur n'ont jamais fait partie de mon association, absolument jamais. Alors justement venons-en au fait et parlons maintenant du comportement parfois pour le moins étrange de certaines victimes de ce tuteur quand elles m'ont contactée et ce à partir de 2017. Voir l 'épisode suivant épisode 2

vendredi 18 novembre 2022

L'individualisme consternant des "victimes" des tutelles

L'INDIVIDUALISME DES « VICTIMES » DES TUTELLES EST CONSTERNANT Ce n'est pas moi qui le dit mais la journaliste Valérie Labrousse dansune interview accordée au magazine PLANET Planet : Aux termes de vos 5 années d’enquête, avez-vous entrevu quelques pistes de solutions pour éviter de telles situations ? Valérie Labrousse : Il n’y a malheureusement pas vraiment de solution… Cependant, je dis souvent aux gens qui me contactent qu’ils devraient se regrouper et créer des collectifs. Mais dans la pratique, c’est difficile car il y a un manque cruel de solidarité. L’individualisme prévaut et est même renforcé par ce système mafieux qui isole les personnes. C’est un peu l’histoire du serpent qui se mange la queue ! D’ailleurs la mafia qui en est à la tête l’a très bien compris. Encore une fois, elle se sert du manque de solidarité qu’il y a entre les gens.

Le point sur l'affaire de ce tuteur soupçonné d'avoir détourné 800.000€ à ses " protégés"

Un point sur l'affaire de ce tuteur soupçonné d'avoir détourné plus de 800.000€ à ses «  protégés »  On aurait pu penser qu'après la parution du livre de Valérie Labrousse, Les Dépossédés, en 2014, livre qui a fait un bruit énorme, les abus tutélaires auraient sinon cessé mais du moins nettement diminué or il n'en est rien bien au contraire comme le prouve la récente mise en examen de ce tuteur soupçonné d'avoir détourné plus de 800.000€ à des vulnérables sur une période de dix ans. Cette affaire est extrêmement intéressante à analyser et à décortiquer car elle permet de comprendre comment les choses se passent et comment un professionnel de la protection peut sévir pendant une période assez longue sans être inquiété … Pointer une profession du doigt et brailler sur les réseaux «  Tous les tuteurs sont des voleurs » peut-être que ça soulage mais ça n'est vraiment pas une attitude constructive... Ce qui est CONSTRUCTIF, me semble-t-il, c'est de se servir de son cerveau et d'analyser la situation de façon à démontrer comment les choses se passent, lors de ces détournements, afin d'éviter que ce genre de choses ne se reproduise. … Et, pour ce faire les témoignages des victimes et de leurs proches sont, non pas nécessaires, mais INDISPENSABLES. Or, ce qui est intéressant c'est que bien que les victimes soient très nombreuses : 140 sur les 350 personnes que gérait ce monsieur je n'en connais pas une seule qui ait accepté de témoigner, par contre j'en connais beaucoup qui m'ont contactée pour avoir les témoignages d'autres victimes et quand je leur expliquais que je n'en avais pas ces braves gens sortaient de leurs gonds et me traitaient de tous les noms «  sale menteuse, tu es de quel côté exactement ? » etc. etc. Et quand je leur demandais si eux-mêmes étaient prêts à témoigner les insultes envers moi redoublaient... Bref, il m'a semblé que ce qui les intéressait c'est d'avoir les témoignages des autres pour leur permettre d'améliorer leur dossier mais l'idée qu'ils pouvaient eux-aussi apporter leur pierre à l'édifice ne les effleurait pas une seule seconde... Ce qui m'a également étonnée c'est que quand je me permettais de leur suggérer de se contacter entre eux et de créer par exemple un collectif ils repoussaient violemment cette suggestion arguant que les membres de ce collectif risquaient d'être des «  infiltrés » ce tuteur n'ayant de toute évidence pas agi seul. Après la sortie de son livre la journaliste Valérie Labrousse a été assaillie par des centaines de personnes qui lui demandaient de l'aide. Elle a essayé de leur expliquer que l'aide devait venir d'eux-mêmes, qu'elle même avait fait son boulot de journaliste et que c'était à eux de se prendre en main et de continuer le travail... 8 ans après aucun collectif n'a jamais été créé... Les tuteurs indélicats ont de beaux jours devant eux ...