dimanche 26 mai 2019

Si vous êtes contre la justice de ' copinage ' signez la pétition de Bernard Tirard


  Depuis 2005 Bernard Tirard se bat pour récupérer  un bien dont il se dit spolié par un notaire et un promoteur  mais il se heurte à  la fameuse impunité des cols blancs.

Si, comme lui, vous êtes contre la justice de " copinage " signez sa pétition . Merci

https://www.change.org/p/edouard-philippe-non-à-la-justice-de-copinage-notaire-promoteur-gendarme-magistrat-violent-la-loi/psf/promote_or_share

vendredi 24 mai 2019

Bonne nouvelle : Création d'un Collectif anti abus UDAF





_Création d'un collectif contre les abus de l'UDAF dans le Gers (32)


_ Enfin une initiative intelligente de la part d'une victime de l'UDAF. Pas trop tôt.
_ Même si Monsieur François Raoul n'est pas adhérent ADVT c'est avec plaisir que je relaye sa proposition de créer un Collectif anti UDAF dans le Gers (32) ça fait deux ans que j'essaye d'expliquer que s'il n'y a pas au moins un Collectif anti abus tutélaire par département les choses n'avanceront jamais car seul il est impossible d'avoir raison du mammouth tutélaire.




_ Nathalie Richard l'a fait pour le département du 42, n'hésitez pas à la contacter si vous êtes de cette région

_ Aujourd'hui Monsieur François Raoul de créer un Collectif dans le Gers ( 32) je relaye son mail dans lequel il a l'excellente idée de donner ses coordonnées mail et tél donc n'hésitez pas à le contacter !

_ J'espère que d'autres personnes suivront l'exemple de Nathalie Richard et de François Raoul











Mail que m'envoie Mr François Raoul
Bonjour,

Je voudrais donner deux témoignages sur ce qui se passe à l'Udaf 32 (gers) puisque je suis concerné par deux dossiers l'un de curatelle l'autre de tutelle.Je certifie sur l'honneur détenir la preuve de ce que je vais avancer maintenant et pouvoir la fournir a toute demande ou requisition des autorités le cas échéant.

Le premier dossier concerne la curatelle de ma compagne . Il s'agit ici d'une curatelle renforcée. Ma compagne a été mise durant une période dans une famille d'accueil pour adultes handicapés agéée par le conseil départemental.

Elle a signé alors un contrat d'accueil. J'ai eu la surprise de découvir qu'elle est alors considérée comme employeur de cette famille et qu'elle doit payer les charges patronnales. sauf que: le contrat d'accueil ne contient aucun lien de subordination de la famille d'accueil à ma compagne. Ce n'est donc pas un contrat de travail.

Mieux: il est signé par ma compagne sans aucune trace écrite de la présence de sa curatrice, donc nul de plein droit. Ce qui n'a pas empêché l'urssaf d'encaisser les charges.

Voilà ce que ce permet cetrte udaf.

De plus la curatrice nous a récemment remis les moyens de paiement de ma compagne sans qu'aucun jugement de levée de curatelle soit intervenu.En droit cela a un nom:faute professionnelle lourde.Je produis













ces moyens de paiement à qui veut les voir...



Le second dossier est plus douloureux.



Ma tante, soeur de mon Père, fut sous tutelle suivie par la même Udaf mais pas par le même mandataire.



Le 15 avril 2019 à 10h30 son corps sans vie a été trouvé à son domicile. Le décès remonte au 12 mars 2019 soit un peu plus d'un mois avant.Je tiens les documents à disposition et notamment l'acte de décès.Ces documents démontrent que la tutrice n'a eu aucun contact avec ma tante un mois durant (j'écris contact et non visite la nuance est importante).



Je rappelle que la tutelle est la mesure de protection prise pour les personnes les plus vulnérables. De faiot ma tante avait 71 ans et se trouvait en situation de handicap physique et psychique.



De plus, la non-utilisation de la somme d'argent qui lui était allouée chaque mois n'a même pas alerté la tutrice.



Pier, la cerise sur le gateau: l'Udaf a réglé 4500 euros de frais d'obsèques et n'a même pas fait mettre une croix sur la tombe. J'ai du la poser après l'avoir réalisée.



Si vous êtes dans le gers (32) sur Auch ou ailleurs je cherche a créer un collectif.



Contactez-moi au 0641845255



F.RAOUL-PONTHIEUX



0










mercredi 22 mai 2019

En mémoire de Nathalie , pulvérisée par les " soins" psy et dépossédée par les tutelles

  Il y a quelques années mourait Nathalie  à peine âgée de 4O ans,.

Depuis, son compagnon  consacre sa vie, son temps et son énergie à dénoncer et à lutter les abus psychiatriques et tutélaires .

Ci-dessous un lien vers un article de son blog





mardi 21 mai 2019

samedi 25 mai prochaine AG de l'AFCAT

_Voici une info sur la prochaine AG de l'AFCAT, association française contre les abus tutélaires.

_ Je ne suis pas adhérente à cette association ( j'en ai une moi-même ADVT) mais je pense utile de relayer les infos.

_ Je m'attends à des commentaires du style : Oh l'AFCAT ! Ils ne répondent jamais au téléphone , tout ce qu'ils font c'est de demander des cotisations annuelles et bla bla bla.

_ Pendant deux ans je me suis beaucoup intéressée aux « dysfonctionnements «  des tutelles j'ai assez vite compris que ces «  dysfonctionnements «  étaient facilités par la non réactivité des victimes : attention je ne parle pas des personnes sous tutelle qui ne peuvent bien évidemment pas agir mais de leurs proches.

_ Aujourd'hui ce qui me fascine ce ne sont plus les dysfonctionnements tutélaires eux-mêmes mais l'attitude agressive et critique des prétendues «  victimes «  contre les personnes – assez peu nombreuses d'ailleurs – qui, elles , essayent de faire un peu bouger les choses. J'en ai discuté avec pas mal de Présidents d'associations , pas forcément tutélaires, et ils font exactement les mêmes constations que moi : Plus les gens sont passifs plus ils sont criques par rapport à ceux qui eux agissent, ça m'intéresse énormément sur le plan psychologique.

_ Donc allez y,  n'hésitez pas à vous défouler dans la rubrique " commentaires "  en expliquant que les Associations ne servent à rien  que ce post ne sert à rien etc. etc.

  • Bref, voici les infos sur la prochaine AG de l'AFCAT ci-dessous
  • ASSOCIATION FRANCAISE CONTRE LES ABUS TUTELAIRES DEFENSE JUDICIAIRE CIVILE
    Association privée régie par la Loi du 1er janvier 1901. Déclarée à la Préfecture du Rhône N° W691057120.JORF du 6 octobre 2001. Répertoire national INSEE : N° SIRET 480 258 946 00025.
    Siège social : Domaine de La Rossignole, 12 Rue des Oiseaux 69390 VERNAISON 
    Téléphone ; Président 0761295923. Mail : claude.petit3@bbox.fr
CONVOCATION A REUNION
Vous êtes prié d’assister à la réunion de l’ A.F.C.A.T. qui se tiendra le :
SAMEDI 25 MAI 2019 à 15 heures :
Lieu : Salle Léopold Sédar SENGHOR
Place Général De GAULLE 69390 VERNAISON
-Ordre du jour :1) Situation générale de l’ AFCAT
Nous sommes débordés par les affaires nouvelles, un état général sera présenté. L’ensemble des demandes concernant principalement les dérives continues de l’UDAF en France.
2) Projet de restructuration de l’ AFCAT.
3) Présentation du dernier reportage réalisé le 14 octobre 2018 (non encore diffusé)
La trésorerie est la clef de notre activité. Le renouvellement de l’adhésion pour l’exercice 2019 est demandé. L’adhésion n’oblige nullement à s’investir au sein de l’AFCAT, mais régler sa participation est le geste de soutien minimum envers ceux qui en ont la charge.
Contrairement à nos habitudes, il n’y aura pas de repas de midi ! Un apéritif dinatoire sera servi en fin de réunion.
.
Le Président.
Claude PETI

La députée Elsa Faucillon m'a reçue pour parler des abus tutélaires et elle a été a-do-rable

  Avant tout je dois  faire  mea culpa !
Il y a quinze jours  j'avais écrit un article sur ce blog en expliquant que la députée Elsa Faucillon " se foutait des tutelles " comme tous les députés. 
Mais une heure ou deux après avoir écrit cet article je me suis rendu compte que si la députée m'avait écrit qu'elle ne pouvait se libérer pour assister à la réunion du 18 avril, elle m'avait en fait envoyé un autre mail me proposant de me recevoir … J'avais lu trop vite … j'ai bien sûr supprimé cet article aussitôt. Mea culpa.
  Donc la députée Elsa Faucillon m'a reçue et l'entretien s'est très bien passé.
_ Je lui ai fait une synthèse des abus tutélaires et elle m'a écoutée très attentivement.
_ Je lui ai expliqué que la pierre d'achoppement était l'absence de contrôle  des tuteurs et leur impunité hélas quasi totale en cas de manquement.
_ Elle m'a dit qu'elle poserait la question  au Ministre dans le cadre des questions au gouvernement.
_ Comme je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises dans ce blog je vous engage à en faire autant avec vos propres députés
_ La plupart des victimes d'abus tutélaires lorsqu'ils vont voir leur député  ne parlent que de leur petit cas personnel  or un député ne peut pas intervenir  pour un cas personnel
_ Ce n'est que par une action du législateur au niveau du contrôle effectif des tuteurs que les choses pourront évoluer.

lundi 20 mai 2019

Charles, adhérent ADVT a obtenu sa mainlevée


Charles, adhérent ADVT a obtenu sa mainlevée


_ Charles que certains d'entre vous ont rencontré lors de la dernière AG d'ADVT en octobre dernier vient de m'annoncer qu'il a obtenu sa mainlevée. Je suis ravie pour lui mais pas surprise du tout : toutes les conditions étaient réunies : Il y a quelques années ,après un accident de santé Charles avait lui-même demandé à être placé sous curatelle renforcée . Depuis, sa santé s'est parfaitement rétablie . Il a donc demandé sa mainlevée.

_ Son expertise psy s'est parfaitement déroulée tout comme son audience chez la Juge, qui était , m'a t il dit, très ouverte et très sympathique. Charles n'a pas pris d'avocat .

_ Je me permets de préciser que, d'après ma petite expérience personnelle , toutes les personnes que j'ai vu demander leur mainlevée, aussi bien dans l'Association qu'en dehors de l'association ont obtenu gain de cause et ce SANS l'assistance d'un avocat.

_ Mais je précise que leur dossier était vraiment béton, elles avaient totalement récupéré leurs facultés et elles avaient prouvé au juge qu'elles étaient capables de gérer leur budget.

_ Qu'on se comprenne bien je n'ai jamais dit que toutes les demandes de mainlevée étaient couronnées de succès j'ai simplement dit que je n'ai pas vu d'échec quand le dossier était béton.

_