vendredi 1 octobre 2021

Connaissez-vous le gaslighting ? Une technique sournoise qui vise à vous faire douter de votre santé mentale 

 

Connaissez-vous le gaslighting ? Une technique sournoise qui vise à vous faire douter de votre santé mentale .

Ce terme est issu du film Gaslight sorti en 1944 avec Ingrid Bergman.

Dans ce film le mari se livre à toutes sortes de techniques perfides pour faire douter son épouse de sa santé mentale dans le but justement de la rendre folle.


Ces techniques sont très fréquemment employées par certains professionnels du droit ( tuteurs, notaires etc.) Il est extrêmement difficile de se défendre contre de tels procédés qui ne laissent bien sûr aucune trace écrite et qu'il est donc extraordinairement difficile voire impossible d'en apporter la preuve. Et ce d'autant plus qu'elles sont utilisées par des auxiliaires de justice, et donc assermentées ce qui implique que votre parole pèse peu contre la leur.


. Ils disent des mensonges flagrants.

2. Ils nient avoir jamais dit quelque chose, même si vous en avez la preuve

3. Ils utilisent ce qui vous est proche et cher comme munitions

4. Ils vous épuisent au fil du temps

5. Leurs actes ne correspondent pas à leurs paroles


6. Ils savent que la confusion affaiblit les gens


7. Ils essaient de rassembler les gens contre vous

8. Ils vous disent que vous êtes fou



samedi 25 septembre 2021

Les " réelles victimes de ce Monde de la Tutelle" sont en fait bien souvent victimes de leur c...ie"

 

Dialogue lu sur la page Facebook «  Non aux tutelles abusives »



_Jean-pierre Bacquet

« Gérard Balandier C'est plus fort que vous !

Il vous est totalement impossible d'arrêter de raconter des conneries !

Allez donc rejoindre votre amie Dominique Fleuriot qui, tout comme vous, semble prendre un malin plaisir pour décourager les réelles victimes de ce Monde de la Tutelle. »



«  Les réelles victimes du monde de ce Monde de la Tutelle » … Les réelles victimes , hum, hum, hum depuis environ quatre ans je suis au contact des prétendues victimes de la tutelle j'ai eu des centaines de dossiers entre les mains …

Et voilà ce que j'affirme : dans 90% des cas les plaintes de ces soi-disant « victimes » sont totalement infondées .

 Beaucoup se prétendent victimes d'expertises psychiatriques erronées alors qu'elles sont parfaitement délirantes, il suffit de voir les publications sur certaines pages Facebook pour voir que ça ne tourne pas rond là-haut, beaucoup prétendent avoir été volées par leur tuteur mais sont totalement incapables de prouver le détournement du moindre centime. Etc.etc.


Beaucoup de ces prétendues victimes se sont mises elles-mêmes dans la merde par leur comportement : drogue, alcoolisme, addictions diverses et variées et attendent passivement du tuteur qu'il résolve leurs problèmes avec sa petite baguette magique...

En aucun cas je ne « décourage » ces braves gens ils sont dans leur bulle de déni et il est totalement

inutile de dialoguer avec eux . C'est du temps et de l'énergie perdus.


Mais le problème c'est que de vraies victimes il en existe en effet et que leurs légitimes revendications ne sont pas prises au sérieux à cause des vagissements stériles des pseudo victimes sur Facebook.




mercredi 15 septembre 2021

La Cour d'Appel de Versailles est un lieu magique

 

Mes démêlés avec la tutrice de ma mère n'ont pas que des inconvénients.

Sans eux et en l’occurrence sans le énième procès que m'a intenté l'avocate de cette tutrice je n'aurais pas connu les très beaux bâtiments de la Cour d'Appel de Versailles.


C'est un lieu magique … et chargé d'histoire : Louis XIV acquit le terrain en 1672 et y fit construire des écuries. Dix ans plus tard il en fit construire d'autres en face du château plus vastes et plus commodes.


Il fit alors don des anciennes écuries à son épouse Marie Thérèse d'Autriche.


A la révolution les lieux furent transformés en maison d'arrêt puis ils abritèrent un hôpital militaire au moment des guerres napoléoniennes.


L'armée s'y installa à l'époque de la Restauration et y demeura jusqu'en 1968 date à laquelle l'adifice fut affecté au Ministère de la Justice.


Ce cadre majestueux était parfaitement adapté aux prétentions parfaitement versaillaises de l'ex-tutrice de ma mère qui, une fois de plus demande des sommes phénoménales en dédommagement des préjudices que je lui aurais causés en la harcelant... Et oui, en effet je l'ai harcelée , bombardée de mails, courriers LRAR et fax , car il faut quand même savoir que jamais, absolument jamais cette dame n'a daigné me répondre. Or,elle était payée, 300€ par mois quand même, pour accomplir un certain nombre de tâches qu'elle n'a jamais absolument jamais accomplies. Connaissant mon tempérament un peu impulsif je le reconnais elle savait parfaitement bien que, de mon côté le temps finirait par monter et que je finirais par me mettre dans mon tort. Je l'imagine, elle qui n'a jamais eu une seconde pour s 'occuper de ma mère, passant des heures et des heures à collecter mes mails à les faire photocopier, à faire des constats d'huissier, de façon, le moment venu à pouvoir m'extorquer des sommes d'argent absolument phénoménale.


Hier, pour la énième fois son avocate a joué, à l'intention de la cour, la grande scène du 2, sa cliente, épuisée par mon «  harcèlement » a dû prendre un arrêt de travail prolongé en 2017 car mes agissements l'avaient menée, pauvre chérie, à la dépression. Et comme Madame a un statut de travailleur indépendant elle n'a aucune indemnité journalière et donc c'est à moi de la dédommager...


Ben voyons … ce que son avocate se garde bien de dire c'est que sa cliente en me poussant sciemment et volontairement à bout par son silence borné et son inertie a trouvé un ingénieux moyen de s'offrir des vacances aux frais de la princesse.


Elle m'a donné une idée et si je demandais , moi, à cette tutrice de nous dédommager pour les énormes préjudices qu'elle nous a causés, sachant que j'ai toutes les preuves, absolument toutes les preuves de ces préjudices ? Il faudrait donc que je m'adresse à la Justice or a t on jamais vu la Justice condamner un de ses membres ?


samedi 11 septembre 2021

Si vous avez de l'argent à mettre en l'air prenez un avocat-tutelle

 



Un avocat tutelle ne sert à rien !!!



Je Juge des tutelles a décidé de vous placer sous tutelle.


Vous n'êtes pas d'accord, vous faites appel.


Vous avez tort car statiquement il est prouvé que dans 99/° des cas le Juge maintiendra sa décision, mais ça vous ne le savez pas ! Personne ne vous l'a dit ni le Juge ni votre avocat.


Car vous avez cru bon naïf que vous êtes de prendre un avocat... Vous lui confiez votre dossier, vous lui remettez toutes les pièces..


Le jour de l'audience arrive.


Le Juge vous salue à peine, il n'a d'yeux que pour le tuteur qui lui vous jette des regards malveillants et plein d'arrogance. Comment ? Vous avez osé essayer de lui échapper ??? Il va vous le faire payer cher.


Pendant la séance votre avocat reste muet, il n'intervient que mollement et pour dire des banalités ...



Le tuteur a le champ libre pour déblatérer contre vous, le juge l'écoute religieusement.


Quant à vous le juge vous fait taire et vous vous apercevez qu'il n'a même pas ouvert votre dossier, et qu'il se fout totalement de vos arguments.

La séance dure à peine dix minutes.


Vous perdez.

Votre avocat vous dit que c'est votre faute ' Vous avez trop parlé ou alors au contraire vous n'avez pas assez parlé... Mais une chose est sûre votre avocat n'y est pour rien.

Bref, si vous avez du fric à foutre en l'air, braves gens, continuez d'aller voir des avocats-tutelle !

vendredi 10 septembre 2021

La pseudo journaliste me prend vraiment pour une c...

 

La pseudo «  journaliste » me prend vraiment pour une conne.


Je reçois ce matin ce mail 

"Bonjour, je suis journaliste et je  viens de découvrir votre association. Je prépare une petite enquête sur l'abus de pouvoir des tuteurs. Des amis proches étant victimes d'une tutrice fort autoritaire, je me suis penchée sur cette situation qui est à mes yeux un veritable scandale. Pourriez-vous répondre à quelques questions, meme par mail?  Merci de me répondre au plus vite car je souhaite publier mon papier rapidement. 

Bien à vous, »

Je flaire l'arnaque à la seconde et lui répond qu'elle peut facilement s'informer pour sa prétendue enquête ( à laquelle je ne crois pas une seconde ) en lisant le blog qui est justement fait à des fins informatives …

La «  journaliste » qui est aussi journaliste que je suis astronaute insiste :


« Merci pour votre réponse mais je ne peux me baser sur ces articles qui datent un peu...mon enquête doit être actualisée et avec des sources. Accepteriez-vous de répondre à quelques questions au nom de votre association ? Merci « 


Si cette brave dame avait fait l'effort de lire le blog, elle aurait vu que les articles «  ne datent pas «  puisqu'il y a un article par jour et que le dernier article date d'hier et l'avant dernier d'avant-hier etc.etc. Si on s'intéresse à un thème précis il suffit de taper le mot dans la barre de recherche .. Mais c'est encore trop fatigant pour les feignasses . …


Cette dame n'est absolument pas journaliste, les journalistes me contactent très régulièrement, ils me présentent immédiatement leur carte de presse et me disent pour quel support ils travaillent, pour quelle émission etc etc.


Cette brave dame est simplement une personne et qui essaye de me soutirer des informations gratos pour sa prétendue «  enquête ».


Ben c'est raté …

Voici comment la tutelle permet aux avocats de gagner beaucoup d'argent

 



Regardez cette vidéo pour comprendre  comment le système tutélaire, grâce à ses dysfonctionnements permet aux avocats de gagner beaucoup d'argent

lundi 6 septembre 2021

Je viens de découvrir une nouvelle maladie mentale " la victimomanie"

 




J'ai découvert une nouvelle maladie mentale .


Il y a longtemps que je trouvais les réactions de « certaines victimes des tutelles » un peu bizarre.


Je m'explique, il y a quatre ans j'ai créé l'Association de Défense des Victimes des Tutelles  


Comme on peut le constater je me suis bien gardée d'employer le mot « aide » j'ai utilisé le mot « Défense » car s'il est possible de défendre les victimes d'une façon collective en attirant l'attention sur les divers dysfonctionnements du système tutélaire il est totalement impossible à qui que ce soit d'AIDER une victime du système pour des raisons que j'explique de façon très détaillée sur le blog de l'association, ainsi que dans les statuts de l'association et bien sûr sur la page Présentation et fonctionnement de l'association ADVT : ( temps de lecture 1mn)

La première ligne de cette page est :


« A.D.V.T n'est pas une association d'aide et de soutien » .


Peut-on être plus clair ?????????????????? Je ne le pense pas.

Le reste de la page explique de façon extrêmement claire les actions que mène l'association et il y est reprécisé une nouvelle fois,qu'en aucun cas l'association ne résoudra le problème particulier de Mr Durand ou de Mme Dupont et qu'il est totalement déconseillé d'adhérer si tel est le but recherché .

Et bien certains n'en démordent pas il « doit » je dis bien il doit absolument exister quelqu'un qui,va venir avec sa petite baguette magique démêler l'écheveau inextricable de difficultés dans lesquelles, dans 90% des cas ils se sont eux-mêmes fourrés ( drogues, dépenses compulsives, maltraitances financière d'un proche) et travailler jour et nuit à la résolution de ' LEUR' problème et bien évidemment il faut être à leur service H24 car cela leur est dû.


Je viens de me faire traiter de «  grosse pute » par une dame qui, depuis deux mois, m'envoie environ deux mails et deux SMS par jour auxquels je suis sommée de répondre dans l'heure qui suit


Je parle évidemment de gens qui ne sont pas membres de l'association mais qui estiment que quelqu'un sur cette terre DOIT les aider et paf, ça tombe sur moi. Mais pas que, Valérie Labrousse, elle aussi, après la sortie de son livre «  les Dépossédés » a été assaillie de « demandes d'aide » par des lecteurs qui n'ont pas compris qu'elle a fait son job de journaliste et qu'aujourd'hui elle n'a plus guère envie d'entendre parler de tutelles.


En raison de toutes les précautions que je prends il est rarissime que cela se produise avec un membre de l'association mais il y a des vicieux qui signent le formulaire dans le but de me forcer la main …


Bref c'est un peu comme si, étant végétarienne j 'entre dans un restaurant non végétarien et que je casse tout dans la baraque car on y sert de la viande.


Au début je ne comprenais pas je me suis dit que de telles personnes étaient des imbéciles ou 'indécrottables assistés majeurs et bien j'avais tout faux.


Je viens de découvrir que ce sont des personnes atteintes d'une maladie mentale plus fréquente qu'on ne croie et qui s'appelle_ c'est moi qui la baptise ainsi _ la « victimomanie »


_Je m'explique hier je suis tombée sur une émission parlant de « l'érotomanie » Il s'agit d'une maladie mentale dont j'ignorais absolument tout, certaines personnes sont absolument convaincues que l'élu de leur cœur ,même s'ils lui disent le contraire, est épris d'elles, qu'il leur appartient corps et âme mais qu'il ne le sait pas, c'est enfoui au fond de lui, il se le cache à lui-même .

Les personnes qui sont atteintes de cette maladie vont harceler l'élu de leur cœur, lui pourrir la vie , persuadées qu'elles le font dans son intérêt à lui et qu'il finira par ouvrir les yeux …


Et bien, certaines victimes, tout comme les érotomanes citées plus haut, sont intimement convaincues que telle ou telle personne, journaliste, président d'association, avocat mais bien sûr avocat «  bénévole » _ pourquoi ces gens-là devraient ils payer une consultation alors que tout leur estdû ? _DOIT leur apporter la solution de leur problème toute rôtie dans la bouche. Pourquoi ? Parce que c'est comme ça …


Au début, je pensais que cela ne concernait que les victimes des tutelles ou plutôt les dites victimes des tutelles car dans 90% des cas elles ne sont absolument pas victimes mais d'autres présidents d'associations m'ont expliqué que non, et que cette attitude est même assez fréquente chez les «  victimes » et surtout chez les fausses victimes et Dieu sait si celles-ci sont légion.


Eux aussi se font traiter de «  gros cons » salauds, ordures, voleurs etc. etc.




Bref, le cerveau humain a ses raisons que la raison ne connaît pas ...Mais c'est terrible de penser qu'il y a autant de gens atteints de cette maladie qui s'appelle au fond, tout simplement le déni, et qui est, par définition, incurable .