mardi 13 novembre 2018

Souhaitons la bien venue à notre nouveau membre Sylvie Bênet

Souhaitons la bienvenue à notre nouveau membre troll Sylvie Bênet !

Souhaitons la bienvenue à notre nouvau troll Sylvie Bênet ! 


 

La plupart des lecteurs du blog ne vont pas sur Facebook  je vais donc leur présenter ici un personnage absolument fascinant.

Pourquoi  Sylvie Bênet  est-elle fascinante ?  parce qu'elle est le prototype même du tuteur :  imbue d'elle-même, autoritariste tendance  facho, pas très fût fût mais se pensant spirituelle, lâche et méga tordue.

Je dis tordue parce que cette bonne femme qui s'incruste dans un groupe où tout le monde la rejette se paie le luxe, bien planquée derrière son petit ordi, de faire des signalements contre nous à Facebook et certains membres du groupe ont été privés de publications pendant 24 heures " grâce " à elle…

Elle a déboulé dans le groupe il y a cinq ou six jours , sans avoir la correction de se présenter et en nous balançant sa propagande pro-tutelle à la figure.

Comme elle est incapable de faire une phrase en français correct elle nous balance des copier-coller de sites pro tutelle que n'importe quelle andouille peut trouver par lui-même en tapant " tutelles " dans la barre de recherche de google.

Vous savez ces fameux sites parfaitement hypocrites et mensongers où on vous présente la tutelle comme une mesure de protection et où, pour mieux enfoncer le clou , on vous met la photo d'une mamie aux cheveux gris souriante et détendue et derrière elle une jeune femme également souriante et détendue supposée représentée la tutrice.
Quand des membres du groupe se permettent de lui faire remarquer que la réalité est à des milliers de lieues de ce que ces sites décrivent Sylvie Be ou bien les ignore totalement  ou bien les injurie en les accusant de dire des inepties , de mentir, et même, et ça j'ai trouvé ça génial d'être des " aigris de la vie " . 

Phénoménal !
Qui est vraiment Sylvie Bênet ?  c'est ce que je vous dirai demain dans un prochain post.

dimanche 11 novembre 2018

L'avocat-curateur véreux qui plumait ses pupilles échappe bizarrement à la prison

A vomir : Du sursis pour l'avocat-curateur qui plumait sa pupille 

"A vomir"  C'est lui-même qui qualifie ainsi son comportement.
Cet avocat-curateur avait plumé ses pupilles dont le Canton de Vaud lui avait confié la gestion des biens et qui avait aussi dépouillé plusieurs de ses clients.
Après avoir fui en Floride avec ses 150.000€ volés à ses victimes l'avocat avait fini par suivre les conseils de ses confrères qui lui avait vivement conseillé de rentrer et de se constituer prisonnier.
Lundi 8 novembre 2018 le Tribunal de Lausanne, au grand dam du public, l'a condamné à 24 mois de prison avec sursis.
OUI, vous avez bien lu : AVEC SURSIS !!!!!  Je répète AVEC SURSIS !
Il paraît qu'on ne commente pas une décision de justice. Dont acte, mais vraiment ça démange !


https://test.20min.ch/ro/news/vaud/story/Pas-de-prison-pour-l-avocat-qui-plumait-ses-pupilles-16188445

La Charte du Majeur dit Protégé : un monument de mensonge(s) et d'hypocrisie

La Charte du Majeur dit " protégé "
Un monument de mensonge(s) et d'hypocrisie !
En noir la Charte, en rouge nos remarques
    Par la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs, le législateur a souhaité garantir à tout citoyen le droit d'être protégé pour le cas où il ne pourrait plus s'occuper seul de ses intérêts. Cette loi renforce la protection de la personne du majeur protégé et de ses biens. La protection juridique qui lui est garantie s'exerce en vertu des principes énoncés dans la présente charte.
Article 1er : Respect des libertés individuelles et des droits civiques
Conformément à l'article 415 du code civil, la mesure de protection juridique est exercée dans le respect des libertés individuelles et des droits fondamentaux et civiques de la personne.
Conformément à l'article L. 5 du code électoral, le droit de vote est garanti à la personne sous réserve des décisions de justice.

Article 2 : Non-discrimination
Nul ne peut faire l'objet d'une discrimination en raison de son sexe, de l'origine, de sa grossesse, de son apparence physique, de son patronyme, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions ou croyances, notamment politiques ou religieuses, de ses activités syndicales, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée lors de la mise en œuvre d'une mesure de protection.
Non mais manquerait plus que ça !
Article 3 : Respect de la dignité de la personne et de son intégrité
Le respect de la dignité et de l'intégrité de la personne est garanti. Le droit à l'intimité est préservé.
Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.
Il est garanti à la personne la confidentialité de la correspondance privée reçue à son attention par le mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Cette correspondance lui est remise. La correspondance administrative reçue à son attention par le mandataire judiciaire à la protection des majeurs est également mise à sa disposition.
OH ! Quel immonde mensonge  j'ai des centaines de plaintes émanant de " protégés " auxquels la tutrice ne remet jamais les comptes ou, quand ils sont remis ," oublie " de joindre les justificatifs et le sont sans qu'aucune explication soit donnée au protégé même lorsqu'il constate une anomalie.

Article 4 : Liberté des relations personnelles
Conformément à l'article 459-2 du code civil, la personne entretient librement des relations personnelles avec les tiers, parent ou non, et a le droit d'être visitée et, le cas échéant, hébergée par ceux-ci, sauf décision contraire du conseil de famille ou du juge en cas de difficulté. 
 Dans la réalité c'est faux, faux, archi faux Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles- que le couple devait avoir-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.


Article 5 : Droit au respect des liens familiaux
La mesure de protection juridique s'exerce en préservant les liens familiaux et tient compte du rôle de la famille et des proches qui entourent de leurs soins la personne tout en respectant les souhaits de la personne protégée et les décisions du conseil de famille ou du juge.
 
Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.

Article 6 : Droit à l'information
La personne a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur :
 La procédure de mise sous protection ;
 Les motifs et le contenu d'une mesure de protection ;
Oh !  Quelle bande de menteurs  Je connais énormément de personnes qui ne sont pas informées de la mesure ni de ses raisons, leur famille non plus d'ailleurs et c'est INADMISSIBLE !
 Le contenu et les modalités d'exercice de ses droits durant la mise en œuvre de cette procédure ainsi que sur l'organisation et le fonctionnement du mandataire judiciaire à la protection des majeurs, en particulier s'il s'agit d'un service.
La personne est également informée des voies de réclamation et de recours amiables et judiciaires.
Elle a accès aux informations la concernant dans les conditions prévues par la loi et, le cas échéant, selon des modalités fixées par le juge.
Sauf que le tuteur refuse les 3/4 du temps de communiquer avec le " protégé" Le tuteur injoignable n'est pas une légende urbaine mais une triste réalité.
Article 7 : Droit à l'autonomie
Conformément à l'article 458 du code civil, « sous réserve des dispositions particulières prévues par la loi, l'accomplissement par la personne des actes dont la nature implique un consentement strictement personnel ne peut jamais donner lieu à assistance ou représentation ».
Conformément à l'article 459 du code civil, « dans les autres cas, la personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet ».
Conformément à l'article 459-2 du code civil, la personne a la possibilité de choisir son lieu de résidence, sauf décision contraire du conseil de famille ou du juge.
 
Faux ! Absolument faux !  Pour ne citer qu'un exemple ma propre mère s'est vu refuser un changement de maison de retraite, elle voulait se rapprocher de la famille et on l'a forcée contre son gré à rester dans une autre maison de retraite car sinon la tutrice aurait perdu sa proie. C'est, comme si souvent l'intérêt du tuteur qui a été privilégié. Et je connais énormément de cas identiques au mien !
Article 8 : Droit à la protection du logement et des objets personnels
Conformément à l'article 426 du code civil, « le logement de la personne et les meubles dont il est garni, qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire, sont conservés à la disposition de celle-ci aussi longtemps qu'il est possible. Les objets à caractère personnel indispensables à la personne handicapée ou destinés aux soins de la personne malade sont gardés à sa disposition, le cas échéant par l'établissement dans lequel elle est hébergée. »
Sauf que le logement de la personne est souvent venu alors que cela n'est pas nécessaire, petites magouilles entre le tuteur et les agents immobiliers derrière beaucoup de vente des biens des " protégés "

Article 9 : Consentement éclairé et participation de la personne
Dans le respect des dispositions légales et réglementaires ainsi que des décisions du conseil de famille ou du juge :
 le consentement éclairé de la personne est recherché en l'informant, par tous les moyens adaptés à sa situation et en veillant à sa compréhension, des conditions d'exercice et des conséquences de la mesure de protection juridique ;
 le droit de participer à la conception et à la mise en œuvre du projet individuel de protection est garanti.
Oh ! Je me tiens les côtes ….

Article 10 : Droit à une intervention personnalisée 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la mesure de protection, la personne bénéficie d'une intervention individualisée de qualité favorisant son autonomie et son insertion. La situation de la personne fait l'objet d'une évaluation régulière afin d'adapter le plus possible l'intervention à ses besoins.
Les conséquences affectives et sociales qui peuvent résulter de la mise en œuvre de la mesure de protection sont prises en considération.
Bla bla bla .... aucun rapport avec la réalité. Le " protégé " est livré pieds et poings liés à un tuteur qui en fait son jouet.
Article 11 : Droit à l'accès aux soins
Il est garanti à la personne l'accès à des soins adaptés à son état de santé.

Article 12 : Protection des biens dans l'intérêt exclusif de la personne
La protection des biens est exercée en fonction de la situation ou de l'état de la personne et, conformément à l'article 496 du code civil, dans son seul intérêt.
Conformément au même article du code civil, les actes relatifs à la protection des biens de la personne font l'objet de soins prudents, diligents et avisés.
Faux la tutrice de ma mère lui a imposé des dépenses totalement superfétatoires et uniquement pour donner du taf et de l'argent à ses copains avocats, experts d'assuré etc.
Sauf volonté contraire exprimée par la personne protégée, les comptes ou les livrets ouverts à son nom, et sous réserve des dispositions légales et réglementaires ainsi que des décisions du conseil de famille ou du juge, sont maintenus ouverts.
FAUX et c'est un des grands points noirs du système
Conformément à l'article 427 du code civil, « les opérations bancaires d'encaissement, de paiement et de gestion patrimoniale, effectuées au nom et pour le compte de la personne, sont réalisées exclusivement au moyen des comptes ouverts à son nom », sous réserve des dispositions légales et réglementaires, notamment celles relatives à la comptabilité publique. « Les fruits, produits et plus-values générés par les fonds et les valeurs appartenant à la personne lui reviennent exclusivement ».
FAUX et c'est un des grands points noirs du système

samedi 10 novembre 2018

L'inspecteur Laure sur les traces d'un nouveau troll :

L'inspecteur Laure a débusqué un nouveau troll,  elle s'appelle Sylvie Benêt, photo ci-dessus…

Pour ceux qui suivent le blog,  vous vous souvenez peut-être qu'il y a quelques mois quatre trolls ont successivement débarqué sur la page FB de Gérard et nous ont agressés parce que nous nous permettions de remettre en cause les " bienfaits" du système tutélaire.
Lorsque l'un d'eux s'est mis à utiliser la menace je lui ai signifié que mon avocat qui avait enregistré  tous leurs propos ainsi que les menaces était en   train de faire le nécessaire pour retrouver leurs adresses IP.
 
Cinq minutes après toutes leurs coms avaient été effacées - évidemment de leur propre initiative - et leurs profils ont été purement et simplement supprimés.
Vous pouvez chercher  les profils de Michel Michel de Thierry Brasseur et de Joël Eymard  vous ne les trouverez plus.
Ce n'est ni moi ni mon avocat qui les avons supprimés ils l'ont fait eux-mêmes et de leur propre initiative.

Donc pendant deux mois  plus un seul troll et pour dire la vérité je commençais à m'ennuyer un peu.

Dieu merci  un autre troll a fait son apparition il y a quelques jours, nous l'appellerons Sylvie Benêt  ( ce n'est pas son vrai nom )

Je dis Dieu merci  car les coms de cette brave dame sont d'une pauvreté et d'une nullité affligeantes.
Ces pauvres tuteurs  en venant sur nos pages FB nous apportent sur un plateau d'argent les preuves de leur médiocrité mais aussi de leur totale incompétence  sur le plan professionnel et juridique.
Demain je vais recopier les interventions de cette pauvre Sylvie Benêt.
C'est à hurler de rire. 
A demain donc pour de nouvelles aventures.

jeudi 8 novembre 2018

Qu'est-ce-qui se cache VRAIMENT derrière le système des tutelles ?

Que se cache-t-il vraiement derrière le système des tutelles ?
Comment se fait-il que des tuteurs parfaitement incompétents soient maintenus en place par les Juges qui ne les sanctionnent jamais ?
Pourquoi ce manque de contrôle des tuteurs manifestement voulu et organisé en haut lieu ?
Pourquoi ce sentiment d'impunité totale de la part des tuteurs qui vous font bien comprendre qu'ils ne craignent rien de leur hiérarchie ?
Comment se fait-il que les tuteurs qui détournent des biens écopent de peines ultra légères ?
Pourquoi ce laxisme de la " Justice " envers ces nuibles ?
Il y a quatre ans que j'observe les dysfonctionnements de ce système qui déraille de plus en plus au vu et au su de tous et qui ne cesse d'empirer malgré les remontrances du Défenseur des droits et de la Cour des Comptes ?
Certains pensent à la Franc-maçonnerie qui serait derrière tout ça...
Moi je pense que c'est encore pire...

jeudi 1 novembre 2018

En ce jour de Toussssaint une pensée pour nos amis sous tutelle qui sont partis ...





Difficile ,le jour de la Toussaint , de ne pas avoir une pensée  pour les trois membres de l'Association de Défense des Tutelle qui nous ont quittés dans des circonstances dramatiques et non encore élucidées et ce alors que le lien entre leurs  morts respectives et la tutelle qu'ils subissaient  me paraît assez clair  pour deux d'entre eux du moins  Michel B et Francis V. 


Voici donc, ci-dessous, trois liens  pour évoquer la mémoire de Miche B, Francis V  et Roger G.

J' y ajoute l'article rédigé par Philippe Kié, l'auteur de " Je " est une chose qui évoque le souvenir de la personne  sous tutelle qui s'est immolée par le feu  devant l'Hôtel de Ville de B, petite ville de Moselle  

http://www.advttutelles.com/2018/07/revenons-un-peu-sur-la-mort-de-michel-b.html

http://www.advttutelles.com/2018/07/revenons-un-peu-sur-la-mort-de-michel-b.html

http://www.advttutelles.com/2018/08/ce-qui-sest-vraiment-passe-b-petite.html

http://www.advttutelles.com/2017/12/une-pensee-pour-francis.html