lundi 22 juin 2020

demain la prison ...


_Demain mardi 23 juin à 13H30 je suis convoquée devant le Tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir «  harcelé «  la tutrice de ma mère.

_ C'est la quatrième fois, depuis 5 ans qu'on me traîne devant les Tribunaux dont trois fois en correctionnelle.

_ Cette fois je risque une très grosse amende financière et de la prison ferme ( j'ai déjà pris du sursis l'an dernier …)

_ Mon « «crime » est d'avoir dénoncé sur mon site Internet https.www.justiciablesencolere.com les manquements de la tutrice de ma mère et du notaire qui ont géré ou plutôt massacré la succession de mon père.

_ Malgré ces très lourdes peines je ne regrette rien et je suis sûre qu'après moi

d'autres prendront le relais et dénonceront les agissements ignobles de ces «  intouchables « 

_ Dès ce soir j'archiverai mes groupes Facebook au cas où on me conduirait en prison dès demain ce qui est vraisemblable...

_ Je trouve que ce qui se passe dans ce pays à savoir envoyer ceux qui dénoncent certains dysfonctionnements judiciaires en prison ou à l'asile pour les faire taire est extrêmement grave


samedi 20 juin 2020

Comment les juges se débarrassent de ceux qui se permettent de critiquer le totalitarisme des tutelles !

Mon procès pour " harcèlement "  va se tenir  le 23 juin  prochain  . J'encours des amendes financières extrêmement élevées  et une peine de prison .



Bon,  tout ça n'est pas une surprise , je savais pertinemment dès le début  que ça se terminerait comme ça .

Les gens des tutelles n'aiment pas trop  qu'on fourre son nez dans leurs turpitudes . 

Je ne pleure pas sur mon sort,  je ne demande aucune aide, aucun soutien ,  je n'en ai pas besoin.

Je ne regrette rien,  si c'était à refaire, je recommencerais .

 J'envoie ce mail  aux adhérents et aux sympathisants  de l'Association de Défense des Victimes des Tutelles  à titre purement informatif .

 Ce système de la tutelle est terrifiant non seulement pour  ceux qui en sont les victimes  mais parce qu'il s'agit purement et simplement  d'un système totalitaire .

Je crois que  nous sommes entrés dans une sorte de " dictature douce, soft "  mille fois plus pernicieuse  que les " vraies "  dictatures .

Cordialement

mercredi 17 juin 2020

Où je prouve que les accusations de l'avocate de la tutrice sont mensongères


Le 23 juin 2020  à 13 heures  je comparais  pour la troisième fois  devant le Tribunal Correctionnel de Nanterre , cette fois-ci pour " harcèlement " envers la tutrice de ma mère. 
_  J'encours une peine de prison de deux ans .
_ Sans parler de dommages et intérêts colossaux à verser à la tutrice .
_  Je n'aurai certainement pas la possibilité  de me  défendre au cours de ce procès 
_ C'est pourquoi   je le fais ici 
_ A ce jour je ne sais pas si me rendrai à ce procès … j'aurais quand même un peu l'impression de cautionner une mascarade …

_ C'est la quatrième fois en quatre ans qu'on me traîne devant les Tribunaux , dont 3 fois en correctionnelle …

Lors de ces quatre procès on ne m'a quasiment pas donné l'occasion de m'expliquer , chaque fois que j'essayais de parler le Président du Tribunal me coupait la parole …

_ Par contre, l'avocat de la partie adverse a pu s'exprimer pendant trois quarts d'heure, et débiter son flot de mensonges sans être le moins du monde interrompue …

_ J'avais pris soin d'envoyer au Président du Tribunal toutes les preuves, selon moi irréfutables des manquements pour employer un euphémisme de l'incurie et de la nullité de la tutrice de ma mère et celles ci n'ont manifestement pas été lues par les juges …

_ Pas plus qu'elles ne l'ont été par la hiérarchie de la tutrice de ma mère , greffier en chef du Tribunal, Juge des Tutelles, Procureur de la République ..

_ Je ne me fais aucune illusion, elles ne le seront pas davantage lors de ce quatrième procès

_ Je vais donc les publier sur mon site, tout en sachant que l'avocate de la tutrice  fera probablement supprimer cet article bien que le nom de sa cliente ne soit pas cité ici ..

_ Mais peu importe, je sais parfaitement que j'encours une peine de prison de deux ans , pour avoir depuis quatre ans dénoncé ce que je considère être des actes malveillants de la part non seulement de cette tutrice mais de tous ceux , avocats, Directeurs de Maison de retraite, expert d'assuré etc qui ont gravité autour de cette lamentable tutelle et se sont bien rempli les poches .

_ J'ai donc pris toutes mes précautions , mes blogs ont été sauvegardés, vous pouvez les supprimer si vous le souhaitez, ils sont en lieu sûr et feront l'objet d'une publication .

_ Mes blogs m'ont demandé un travail colossal de cinq heures par jour pendant cinq ans et finalement voyez vous je suis reconnaissante à la tutrice car sans elle je n'aurais pas connu cette facette glauque, sombre et monstrueuse de ce système pervers de la tutelle qui sous se présente hypocritement comme un système de protection alors qu'il est un système d'écrasement et de prédation.
La suite   sur le prochain article 

mardi 9 juin 2020

Peut-on parler de terrorisme judiciaire ?

_Voici un exemple parfait de la perversité et de la fourberie de certains notaires et en tout cas du mien , un triste sire dont je ne peux hélas dire le nom ici mais qui sévit dans un petit bled de Bourgogne .

_ Après la mort de mon père ma mère a été placée sous tutelle extérieure .

_ Le notaire et la tutrice ont purement et simplement massacré la succession de mon père et nous ont causé de graves préjudices .

_ J'ai dénoncé leurs exactions, leur incompétence et leur incurie sur Internet et la tutrice m'attaque en justice , elle a le culot de fournir un «  témoignage «  du notaire contre moi .

_ Je précise qu'avant j'avais alerté leurs hiérarchies respectives , Juge des Tutelles, Chambre des Notaires, Procureur de la République sur les manquements de ces deux auxiliaires de Justice bien évidemment sans aucune réaction de la part de ces autorités auxquelles j'avais cependant apporté toutes les preuves de mes accusations aussi nombreuses qu'irréfutables .

_ Ce notaire m'accuse d'avoir «  par mon comportement tout fait pour retarder la succession «  .

_ C'est bien évidemment le contraire qui s'est produit , pendant 4 ans le notaire et la tutrice de ma mère nous ont fait vivre à ma mère, mon fils et moi-même un véritable enfer .

_ Pendant la procédure j'avais le droit de choisir un autre notaire mais mon avocat m'a expliqué que si j'agissais ainsi la procédure s'éterniserait et qu'on me ferait placer sous tutelle.

_ Menacer quelqu'un de sain d'esprit de le faire mettre sous tutelle est la chose la plus basse et la plus ignoble que l'on puisse imaginer.

_ Menace particulièrement ignoble j'ai bien sûr pris un notaire pour moi mais mon frère ayant voulu garder ce notaire, il est resté le notaire de la succession .. Il a totalement cessé toute communication avec moi , allant jusqu'à me renvoyer mes courriers RAR sans même les ouvrir , il ne communiquait pas plus avec le notaire que j'avais choisi .

_ C'est pourquoi je rigole quand les gens vous disent ' Si vous n'êtes pas contente de votre notaire, changez en … «  C'est un lieu commun d'une profonde stupidité !


_ A la mort de ma mère, il a eu l'obscénité , malgré mon désaccord, de se saisir de la succession de celle-ci qu'il a également totalement massacrée tout comme il avait massacré la succession de mon père.

_ Je précise que j'ai tenté de faire intervenir des avocats et que le notaire les a menacés de représailles auprès de leur bâtonnier s'ils avaient l'audace de défendre mes intérêts …

_ Je ne publie évidemment pas ce post pour demander de l'aide ou des conseils mais pour alerter sur la dangerosité de ces intouchables , notaires, tuteurs etc .
_ J'accuse ces gens là de terrorisme judiciaire .

dimanche 31 mai 2020

Le Directeur de l'UDAF de La Rochelle condamné à deux ans de prison. Bien fait pour sa tronche

Tous les trois mois la Presse se fait l'écho de vols commis par l'UDAF au détriment des vulnérables.

Je dis bien tous les trois mois ! C'est souvent, non ?

Et que fait le Gouvernement ? Rien, aucune réaction .

 Franchement je ne comprends pas, depuis le temps que ça dure que les gens ne se bougent pas et ne se mobilisent pas davantage .

Mais qu'est ce qu'ils attendent pour aller manifester devant les locaux de l'UDAF ?

Allez un peu de nerf, bougez vous les gens !

https://www.sudouest.fr/2020/05/30/la-rochelle-l-ex-directeur-de-l-udaf-17-condamne-a-deux-ans-de-prison-7525794-1391.php?fbclid=IwAR2sfdLbP2VGwecA39fai70SfTsBlbw5aIwNRJu-0KF6ZQJucvy-NnemBPE

vendredi 29 mai 2020

Les proches des protégés ne sont pas des enfants de choeur

A peu près un quart des personnes  qui téléphonent à l'Association ADVT au sujet d'un proche sous tutelle sont des gens qui ont en vue 'intérêt du protégé.
Mais les 3/4  sont des  gens qui louchent tout simplement  sur les biens  du " protégé " . Hier un monsieur me téléphone  il est très inquiet pour sa cousine sous tutelle, en effet  un de ses cousins  sous tutelle est décédé, ce monsieur était son seul héritier mais ni le tuteur ni le notaire ne l'ont jamais contacté, et il a peur que la même chose se passe pour sa cousine …  En fait, il se fout de sa cousine  la seule chose qui l'intéresse  c'est que le tuteur le contacte, lui, quand elle décédera .  il ne connaît même pas le nom du tuteur , c'est dire à quel point il s'intéresse à sa cousine ...
J'en ai marre de ces gens  qui souhaitent adhérer à l'Association pour une seule raison,  récupérer l'héritage. Ras le bol

lundi 25 mai 2020

Quand le juge prolonge la tutelle sans certificat à l'appui



Le Juge prolonge la tutelle sans certificat médical à l'appui

Je relaye le témoignage de Leslie

Bonjour,

Comme convenu je vous apporte mon témoignage concernant cette situation alarmante.
Mon mari, il a 37 et il est sous tutelle depuis 2017, il s’agit de l’association tutélaire de S.J. D. M 75017 Paris.

_Cette mesure devait prendre fin en Mars 2020, hier je tombe dénue en lisant un E mail de la responsable de tutelle disant que la mesure sera prolongée  pour une durée de cinq ans alors que mon mari n’a assisté à aucune audience et n’a vu aucun médecin, elle m’a parlé d’un certain docteur M... déclarant avoir fait un rapport pour ,aggraver sa situation, il n’est jamais venu le voir et se permet de faire un rapport sur son état psychologique, ceci nécessite normalement des séances pour justifier cette Aggravation prétendu de son état psychologique. 


Les questions qui s’oppose est comment la responsable connaissait  le jugement avant même de recevoir un courrier cela voudrait dire qu’elle connaissait  la sentence au préalable en me précisant dans l’email qu’il y’aura pas d’audience de prévu.

J’ai écris à la juge qui m’a informé dans un premier temps qu’il y’aura une audience en vidéo et qui après ce premier et seul échange fait lettre morte à tous mes e-mail ainsi que ceux de mon mari et dans les quels on mentionne bien qu’on a jamais vu ni rencontré ce médecin .

Comment peut elle prononcer une prolongation sans avis médical ou avec un faux avis ?

J’ai apporté mon témoignage qui plaide en sa faveur car j’ai rien pu constaté d’anormal dans son comportement psychologique, il a juste envie de retrouver une vie normale et une activité salariale.

Notre vie de couple s’est transformé en combat perpétuel perdu d’avance.

Mon mari a fait part de son désir de changer de tutelle et il a précisé qu’il trouvait plus judicieux de désigner un membre de sa famille et en priorité sa femme car je suis celle qui partage sa vie, ses ennuis et son quotidien. Il n’est pas sans famille il a un foyer, une femme et une fille de 4 ans. Il avait fait part du même désir en 2017 et vous savez, le juge m’a dit à la lettre 

Je pense madame que dans deux ans vous serez plus avec lui, comment pourriez-vous continuer votre vie avec quelqu’un pareil, vous êtes jeune et vous pourrez trouver quelqu’un de mieux c’est pour cela je vous donne pas le droit d’être sa tuteur 
j’étais sidéré par ses propos, un juge qui se permet de choisir à ma place alors qu’on est marié par amour avec un enfant.


Après toutes ces péripéties mon mari évoque toujours le mot suicide car ses tuteur ne font que l’enfoncer  et leur désignation( A chaque fois il a affaire à une nouvelle personne)  va à l’encontre de son intérêt 
Un médecin qui n’a  jamais vu qui plaide sa cause et se permet de témoigner contre lui et demande une aggravation se basant sur Quoi?

Ils lui donnent jamais de relevées bancaires et On vois juste que l’argent diminue sur le compte sans aucune consultation sous prétexte qu’il paient des charges.
Je prend tout en charge l’éducation de ma fille qu’on a préféré laissé chez ses grand parents pour lui épargner tout ce stress et ce climat tendu.
Il me dit toujours: j’ai plus vie , de présent ni d’avenir.

Emails sans réponse à l’appui, factures impayées, situation familiale incomprise ( ils savaient pas qú’il était marié et qu’il avait une fille jusqu’à fin 2019 ils le lui ont jamais demandé ), dossier de succession mal géré, il se précipite pour vendre, remplir le compte et le vider, il y’a 7 mois il était à 40000 et la 26000, pas de vêtement, il demande toujours les outils pour pouvoir accéder à l’emploi PC, portable outils d’électrotechnicien, il se heurte à un mur et l’argent continue à s’en voler.

C’est le destin de toute une famille qui est mis en jeu. 

Une situation alarmante, Il ne dors plus, il est au bord du suicide, moi face à ses envies de mettre fin à ses jours, j’ai peur et je ne sais pas vers qui je peux me retourner, ils brisent les codes du droit familial, les codes des droits de l’enfant car on a un enfant derrière qui a besoin de notre énergie gaspillée à résoudre des litiges perdus. Un enfant qui a besoin de ses parents, si mon mari met fin à ses jours il sera le sacrifice de tout un système défaillant.

J’ai d’ailleurs fait part à la juge de ses envies de suicide,  mais apparemment l’argent compte plus que la vie humaine 
Si vous avez des conseils n’hésitez à m’en faire part 

La réponse de l'admin

Merci pour votre témoignage.

Il m'est très difficile de «  donner un conseil «  en effet je ne vous connais pas personnellement et je ne connais pas votre mari ni son dossier médical …

En revanche il me semble très choquant que la mesure ait été prolongée et même aggravée sans que le médecin expert ait rencontré votre mari, il faudrait peut être signaler ce fait au Conseil de l'ordre des médecins !

_ J'ai bien noté que le Juge refusait que vous soyez la tutrice de votre mari et son argument «  dans deux ans vous ne serez plus avec lui me semble très choquant mais encore une fois je ne vous connais pas ni vous ni votre mari donc je ne peux prendre parti
_ En tout cas la loi préconise une tutelle familiale plutôt qu'une tutelle extérieure .
. Vous pourriez essayer de demander à être sinon sa tutrice mais au moins sa subrogée tutrice .

_ Enfin il n'est pas normal que votre mari n'ait pas accès à ses comptes, n'hésitez pas à dire à la tutrice de votre mari que cela est totalement contraire à l'esprit de la Charte du Protégé .

_ N'hésitez pas à contacter votre député pour lui faire part de vos déboires.

_ Je ne suis pas une grande fan des avocats mais dans ce cas précis ce serait peut être utile .