CONTACT









Association des Victimes des Tutelles ( A.D.V.T)

Contact :





Le tél  et le mail sont strictement réservés aux adhérents de l'Association.
Pour savoir ce que propose l'Association merci de cliquer sur le lien suivant    http://www.advttutelles.com/p/fonctionnement-de-lassociation.html
Merci, dans la mesure du possible de ne pas rester trop longtemps au téléphone ( 10 mn c'est largement suffisant, merci de votre compréhension ).

Précision importante :  Même si vous n'êtes pas adhérent vous pouvez très facilement  nous  envoyer des témoignages ou nous poser des questions directement sur le blog  en cliquant tout simplement sur Laisser un avis.

21 commentaires:

  1. Bonjour,
    Ma mère qui a 87 ans est consciente de tout ce qu'elle fait.
    Habitant seule dans une maison isolée en campagne, elle a décidée d'aller en EHPAD au mois de novembre et de vendre sa maison pour pouvoir la financer.
    Un de mes frères qu'elle n'a pas vu depuis au moins 6 mois n'accepte pas qu'elle soit en EHPAD, parce-qu'il aura moins d'argent après le décès. Il fait une demande de mise sous tutelle, un médecin vient la voir la semaine prochaine.
    Quels sont les recours pour contester la décision si le médecin la déclare inapte à gérer ses biens.
    D'avance merci pour vos réponses.
    cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. personnellment, je considère qu'un enfant, qui ne vient pas voir sa mère, pour m'aider au quotidien, n'a pas à donner son point de vue, sur la situation de sa propre mère, et il est, de toute façon mal placé, pour en juger. Il est évident, que le montant de la maison, doit profiter, à ta mère, et à elle seule, et à personne d'autre. Si elle a toujours, toute sa tête, il n'y a aucune raison, pour qu'elle soit mise sous tutelle. il existe des logements, qui d sont intermediaires, pour eviter, l'EHPAD, elle peut peut être s'en passer, dans un premier temps.

      Supprimer
  2. Vous pouvez éventuellement faire appel et demander à exercer vous-même la tutelle de votre mère, les tutelles externes étant souvent une catastrophe. Malheureusement en cas de conflit familial le Juge opte dans 90% des cas pour une tutelle externe… Si je peux me permettre un conseil expliquez ceci à votre frère et faites lui lire notre blog, il changera peut être d'avis

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    J'ai lu le cas de Maria,et je suis outrée! Mais je ne suis pas étonnée. C'est ce qu'on voulais faire pour ma sœur, partir au Portugal définitivement ce mois d’août! Mais esse qu'on peux faire, je ne sais pas, une pétition, s’unir, faire une manifestation ou quelque chose de fort?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'en pareille situation, il faut organiser un conseil de famille, pour en discuter avec un conciliateur externe, imposé par le juge des tutelles justement, parce que beaucoup de causes peuvent expliquer que certains enfants réagissent de façon altérées.
      Il y a le cas de "l'enfant prodigue", bien sûr, qui s'est écarté de la famille et de son clan, et qui d'un seul coup réapparait, mais il arrive aussi, bien plus souvent, que les racines du problème soient plus profondes.
      Si ce qu'on appelle, "les tutelles externes", étaient plus fiables, et plus solides psychologiquement, ça serait moins contraignant pour les familles, d'y avoir recours.
      Hélas, c'est rarement le cas.

      Supprimer
  4. eva tutelle grenoble réfuse de nous donnez les documents et l'inventaire malgrie mon père et décédé le 05/01/2019 que faire svp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu réitères ta demande, mais cette fois ci, en pli recommandé, et pas une simple lettre recommandée, de telle sorte, qu'une fois reçu la lettre, et signé le recommandé, il ne puissent pas prétendre, que l'enveloppe était vide.
      dans l'hypothèse, où ils refusent le recommandé, tu gardes ça précieusement, parce que ça servira comme argumentaire, pour te défendre, ultérieurement.
      Sur cette lettre, tu leur expliques, que dans l'hypothèse, où ils ne répondraient pas favorablement à votre requête, tu écris une date buttoir, pour que l'injonction soit clairement, définie, que vous en avertirez le juge des tutelles. Ca n'est que dans l'hypothèse, où la juge des tutelles serait elle aussi défaillante, qu'il faut envisager de faire appel alors, au procureur de la république.

      Supprimer
  5. Il faut rappeler à la tutelle qu'elle a l'obligation de vous remettre les comptes de gestion dans les trois mois qui suivent le décès

    RépondreSupprimer
  6. bonjour j'ai mon oncle âgé de 81 ans celibataire qui a était hospitalisé pour début Alzheimer.L'assistance social de l’hôpital me demande avec insistance de remplir un formulaire pour le place sous tutelle peut on refusé on a déjà mis en place des aides a domicile matin midi et soir.
    Merci D'avance pour vos réponses.
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te conseille, d'aller te renseigner, auprès d'une association, comme france Alzheimer. hélas, pour ton oncle, les choses, n'iront qu'en empirant. Ils sont de bons conseils, je pense. Bon courage.Une fois les aides à domicile, mises en place, en aucune façon, elles, ne peuvent se substituer, à la responsabilité de ton oncle. Il faut quelqu'un, pour superviser tout ça, et je pense qu'un tuteur ou curateur externe, n'est pas la bonne solution, parce que le moindre problème, au quotidien, doit trouver, un interlocuteur unique, et très proche. Rapidement, hélas, il va devoir être placé. Actuellement, tu devrais commencer par chercher un endroit pour l'accueillir, mais surtout, qu'un établissement puisse le prendre, ne serait ce que quelques heures, plusieurs fois par semaine pour qu'il ne soit plus seul, qu'il soit pris en charge, et qu'il puisse accepter plus facilement le placement, qui arrivera inéluctablement, parce qu'il vit seul.

      Supprimer
  7. Bonjour
    Le fait de mettre en place des aides à domicile n'empêche en aucun cas une demande de mise sous tutelle celle ci ayant pour but de gérer les biens d'ne personne qui, pour X raisons ne peut plus les gérer elle-même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, mais un tuteur externe, en aucun cas, n'est en mesure de répondre, aux exigences, du quotidien, voilà, le problème, y compris, s'il est sérieux, et honnête. ils ont, chacun, au sein d'un organisme, comme l'UDAF, pour ne citer qu'eux, plusieurs dizaines, de personnes, à protéger, pour un seul tuteur? ce qui en résulte, c'est qu'ils ne peuvent être au four et au moulin, et manquent de réactivité.
      Tres vite, sur le plan psychomoteur, et cognitif, la situation va se dégrader, ils finira, vite, par le plus pouvoir se reperer, dans la maison, puis ne plus reconnaitre ses proches. le laisser à son domicile, rapidement, va devenir absolument inenvisageable.

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Nous sommes bien battus jusqu'à aujourd'hui...
    Mais la lecture de tous les messages de votre site et vos conseils
    nous confortent sur le fait que nous pourrions nous épuiser, jusqu'à ce que mort s'en suive, sans avoir obtenu satisfaction..
    Depuis un certain temps, nous avons l'idée de monter une association..
    Elle ne serait peut être pas dirigée que sur les tutelles
    peut être quelque chose comme "une dernière chance.." de façon à pouvoir agir plus largement et bien entendu couvrir les tutelles...
    Nous avons toujours pensé qu'il fallait que l'on communique et s'unisse avec d'autres associations déjà ancrées sur le terrain car pour l'instant nous avons oeuvré pour notre histoire personnelle, sans aucune aide associative, tout en n'oubliant pas que notre exemple pourrait servir à d'autres...
    Mais à la lecture du contenu de votre site nous nous apercevons (bien que nous le sachions déjà..) que nous allons dans le mur ou en tout cas, que des années lumières ne seront pas suffisantes pour détrôner le système...
    voici un lien qui j'espère vous donnera envie de nous contacter et faire un point sur notre idée : hervé est mon conjoint participant
    Mercredi 25 avril 2018 20h55 France 5
    Débat le monde en face tutelle avec Marina Carrère d'Encausse
    http://dl.free.fr/kueRIOh1f
    lien valable 30 jours mot de passe suivant: gilles2020
    bonne lecture

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour madame, monsieur,
    Votre proposition m'intéresse.
    Veuillez me contacter par le mail suivant : janoba@orange.fr
    Mère, âgée de 99 ans, sous protection depuis 10 ans, vivant en EHPAD.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Mon oncle (avec début Alzheimer) vient juste d'être placé sous tutelle (assurée par moi même (nièce, sa seule descendante). Je soupçonne un cousin très éloigné d'avoir fait changé le bénéficiaire de certaines assurances vie a son profit. Quel est le délais pour dénoncer un abus précédant la mise sous tutelle?.
    A priori, l’établissement qui détient le compte d'assurance vie ne veut pas divulguer le nom du bénéficiaire (qui normalement est moi même, comme pour les autres contrats que mon oncle a contractés).
    Merci d'avance
    Georgette

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour maman d'un enfant de 23 ans suite à un divorce le père a refusé que je sois tutelle de mon fils handicapé qui vit chez moi il ya une tutelle externe depuis2017 et c'est l'enfer elle s'est permise de décider de le mettre en foyer sans mon accord au secours merci

    RépondreSupprimer
  12. Qui connait un bon avocat (e) sur Bordeaux expérimenté en tutelle..? Cela fait la quatrième que je rencontre et la seconde que je désaisis du dossier de tutelle pour absence de connaissances et défaut d'implication. En effet comme les avocats ne sont Pas obligatoires rares sont ceux qui ont une expérience solide et vérifiée même s'ils se disent "spécialistes en droit civil et droits des personnes".!! Merci à tous. Je suis désespéré d'en trouver un malgré des recherches approfondies et cinq rencontrés.!!

    RépondreSupprimer
  13. Un des problèmes essentiels des tutelles tient dans le principe de la non obligation. Principe destiné à faciliter les forfaitures. Je l'ai compris en première instance. Autre soucis de taille l'incompétence des avocat dits "spécialistes" en droit civil et en droit de la personne . Quelqu'un peut-il me donner le nom d'un avocat compétent, engagé et surtout vérifié comme tel sur Bordeaux. Cela fait la cinquième rencontrées et la deuxième que je désaisis du dossier bien qu'après des recherches approfondies sur internet.Je vous en remercie infiniment car je suis désespéré d'en trouver un qui tienne la route pour une procédure d'appel.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, cherche avocat spécialisé curatelles à Paris, qui accepte l'Aide Juridictionnelle, merci d'avance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après presque 15 ans sous curatelle je viens d'obtenir la mainlevée ; mais tant de négligences, erreurs, voire malversations, ont été commises, j'ai tout perdu : MDPH 80%, 1/2 part handicapé, APL, AAH, Aides sociales... Je demande réparation

      Supprimer