L'ASSOCIATION ADVT ET LES AVOCATS

 L'Association et les avocats 

Vous me demandez souvent  par mail ou bien par téléphone si l'Association travaille avec des avocats.

C'est une question parfaitement légitime et que je comprends très bien.

 Je vais donc y répondre  en essayant de développer et d'argumenter mon point de vue ceci afin que les choses soient le plus clair possible.

Lorsqu'on rencontre un problème de tutelle, le premier réflexe est de demander de l'aide à un avocat.

Les fait démontrent que souvent l'assistance de l'avocat- la plupart du temps- ne sert à rien à part vous faire perdre de l'argent.

J'ai beaucoup de retours sur les avocats : sur cent  témoignages il y en a seulement 2 de positifs.
Pourquoi ?  Il y a plusieurs raisons :


1°  Il y a très peu d'avocats spécialisés dans ce domaine des tutelles _ il faut reconnaître que beaucoup de personnes sous tutelle sont aux minima sociaux et ont recours à l'aide juridictionnelle , ça ne fait pas rêver les avocats et je ne leur jette pas la pierre, tout le monde travaille pour gagner sa vie,   donc il y a   quelques avocats tutelle qui comme ils sont rares  sont extrêmement chers, c'est la loi du marché, c'est ainsi.

2°  Les avocats  ont très peur  des Juges des tutelles et ont tendance à se coucher devant eux…

3° Les tuteurs sont extrêmement protégés…

4° Cependant dans certains cas bien précis, je le reconnais, l'assistance d'un avocat est utile voire même indispensable.

L'idéal serait que l'Association trouve un avocat  compétent dans le domaine des tutelles , courageux devant les Juges  et intègre. Je cherche, je cherche mais à ce jour je n'ai pas trouvé la perle rare...
 D'ailleurs si cette Association a été créée c'est justement pour essayer de compenser l'inefficacité des avocats.

Il y a parfois des gens qui me disent  "  vous savez  il est facile de trouver des avocats ou des juristes à la retraite qui travaillent bénévolement pour des Associations "  ça me fait hurler de rire et j'ai envie de leur répondre " Mais si c'est si facile pourquoi n'en trouvez-vous pas vous même ?"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire