samedi 28 juillet 2018

Je ne suis pas la Mère Thérésa des tutelles

   Je ne suis pas la mère Thérésa des tutelles.

   J'essaye de lutter contre le système tutélaire DANS SON ENSEMBLE et pas de résoudre le petit problème perso de Madame Machintruc.

Si Madame Machintruc n'est pas contente qu'elle crée son propre collectif et qu'elle arrête de me pomper l'air.
 C'est une tâche assez lourde, et rendue encore plus lourde par certaines personnes qui se comportent en consommateurs, en demandeurs, en traitant les bénévoles de l'Association ADVT comme des domestiques qui doivent régler leurs petits problèmes illico.
Je précise que je parle de personnes qui ne SONT PAS ADHÉRENTS à ADVT et qui passent des plombes à me gonfler  et à me faire perdre du temps en me racontant leurs déboires au téléphone !!!!!  Je répète je ne suis ni psy, ni avocat, ni juriste, ni Mère Thérésa. 
    Je le répète  L'Association de Défense des Victimes des Tutelles  a simplement de lutter contre le système tutélaire DANS SON ENSEMBLE.
 Je dis bien     
                          DANS SON ENSEMBLE

 C'est plus clair avec le mégaphone, je dis DANS SON ENSEMBLE

 C'est une bien lourde tâche :  il faut d'abord acquérir quelques notions de base en droit des tutelles, il faut ensuite recueillir des témoignages et surtout les trier car beaucoup de témoignages sont sans aucune valeur, aucun fait précis, aucune preuve,  rien des jérémiades et des banalités sur les tutelles  mais aucun élément concret, rien de précis,  des accusations graves mais qui, quand on gratte un peu sont dénuées de tout fondement...

Une fois qu'on a réuni des témoignages exploitables il faut les médiatiser via internet ce qui prend beaucoup de temps et beaucoup d'énergie. 

Ensuite  il faut adresser ces témoignages, accompagnés de preuves donc de pièces annexes aux ministres concernés, aux journalistes, aux députés etc.
Il faut organiser des réunions, des manifestations , tout cela prend du temps.
Là aussi ça demande un boulot dingue.
  Récemment j'ai été contactée par  des Présidents d'Associations qui n'ont rien à voir avec les tutelles , j'ai constaté que le site ADVT est lu régulièrement par des gens qui ne sont pas directement concernés par les tutelles,  et ils  m'ont dit qu'ils avaient adoré la Page d'accueil du site  parce que j'y exprime ce qu'ils ressentent . 
 A savoir un certain ras le bol par rapport à des gens qui se comportent en assistés , en demandeurs voire en quémandeurs et qui ne comprennent pas qu'on peut et je dirais même qu'on doit être un membre actif dans une Association si on veut que celle-ci marche.

Les Présidents d'Associations qui m'ont contactée sont bien sûr des bénévoles  qui s'investissent énormément , pour certains jusqu'à travailler " huit heures par jour et qui en ont marre  plus que marre de se faire engueuler au tél par des adhérents ramollos à qui tout est dû , à qui il faut illico presto donner la  solution de son problème parce qu'il a payé ses 30€ de cotisation !!!   

 Bien sûr  les râleurs et les grincheux sont minoritaires mais quand même quand on bosse huit heures par jour et qu'on tombe sur ce genre de personnes  on se demande si c'est vraiment la peine de se donner autant de mal  !

 Et surtout qu'on ne vienne pas me dire  de façon hypocrite " Mais voyons Madame, vous parlez de Majeurs protégés , donc de gens très vulnérables  et blabla bla "  A quoi je réponds  primo que les MP ne sont pas tous en coma dépassé et que certains ont bien leurs facultés   deuxio  que dans 90% des cas ce ne sont pas les Protégés eux-mêmes qui me contactent, mais leurs proches  et que tant qu'ils ne comprendront pas que seule une action COLLECTIVE  peut mener quelque part, les choses ne bougeront pas.


Je suis absolument convaincue que si tous ceux qui passent leur temps à se plaindre et à lancer des imprécations contre le système  faisaient ne serait-ce qu'un centième de ce que je fais, la question des tutelles serait, sinon réglée, mais au moins prise au sérieux par les autorités concernées.
   Alors quand je décroche le téléphone et que je tombe sur de purs crétin.e.s qui me disent :
 "  J'ai lu votre page d'accueil,  vous expliquez clairement que vous n'aidez pas les gens à résoudre leur problème perso, alors A QUOI SERT VOTRE ASSOCIATION ? ELLE NE SERT  A RIEN !"
  Ce que ces braves gens cherchent à travers l'Association  c'est " un bon avocat parce qu'ils  en ont déjà contacté cinquante et que ça n'a rien donné ".

 Ces gens là ne s'intéressent qu'à leur petite personne,  ils se contrefoutent pas mal du problème des tutelles en général, seul leur cas les intéresse et leur mentalité c'est : si votre Association ADVT  ne peut pas ME  venir en  aide, elle ne sert à rien !

Quel égoïsme, quelle étroitesse d'esprit ,  et aussi quelle connerie , désolée d'être franche, car ne pas comprendre, après avoir lu la page d'accueil et la page Fonctionnement de l'Association  que celle-ci a pour but  de dénoncer des dysfonctionnements dont sont victimes plus de 700.000 personnes et non pas de trouver la solution miracle pour Madame machin truc sont des andouilles. et des feignasses.

    

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire