samedi 21 juillet 2018

La Ministre de la Justice se contrefout des problèmes des tutelles

Nicole Belloubet semble se contrefoutre du problème des tutelles.

Il y a des décennies que le problème des tutelles véreuses se pose sans qu'aucun ministre de la Justice n'ait jugé utile de donner un bon coup de balai dans la fourmillière.
Lorsqu'il était candidat à la Présidence, Emmanuel Macron a été le seul à évoquer le sujet des tutelles  et nous pensions naïvement que quelque chose allait se passer.
Ce n'est hélas pas le cas. Lorsque les Associations ou Collectifs anti abus tutélaires s'adressaient aux précédents Ministre de la Justice on les envoyait paître  mais on avait au moins la politesse de leur répondre en invoquant la sacro sainte raison de ' l'indépendance des Juges ' 
Nicole Belloubet, elle, ne se donne même pas la peine de répondre.
Il y avait quelques mois j'avais parvenir à ses services une cinquantaine de témoignages d'adhérents de l'Association de Défense des Victimes des tutelles , c'est un gros dossier qui représente un énorme travail, beaucoup de temps et d'énergie. 
Madame Belloubet n'a pas cru bon de répondre.
Le jour où la violence éclatera  ça risque de faire très mal, les gens sont à bout.
En attendant,  je recpie ici  le courrier adressé à la ministre Nicole Belloubet par Jean-François Roussel.
Cet homme, ancien directeur de la SNCF aujourd'hui à la retraite,  dénonce depuis 20 ans les très graves malversations de l'Udaf de l'Hérault chargée de la " protection" judiciaire de sa tante et qui, selon JFR , lui aurait en fait subtilisé une très importante somme d'argent.

JF ROUSSEL lundi 18 juin 2018 81 chemin de Lalliat 73250 FRÉTERIVE
Madame la garde des Sceaux Madame Nicole BELLOUBET Ministère de la Justice 13 Place Vendôme 75042 PARIS cedex 01
Mail + lettre suivie : 1K 019 826 5913 2
Objet : Demande de rendez-vous.
Madame la garde des Sceaux,
Fin mars, Monsieur Patrick MIGNOLA, Député de la Savoie, vous a sollicité un rendez-vous avec un membre de votre cabinet ; vous n'avez pas donné suite à sa démarche.
Comme cela vous a été brièvement exposé, la gestion de la 'protection judiciaire' de ma tante par l'UDAF de l'Hérault a mis en évidence les graves malversations de cette UDAF et les menées occultes de plusieurs (hauts) magistrats aux fins de les dissimuler.
Dans ce cadre,
• Monsieur le ministre de l'Intérieur n'a pas nié l'implication de trois DDSP 34 successifs et de policiers de haut rang aux fins d'occulter cette affaire,
• Monsieur le Président de la Banque de France et de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution n'a pas nié les opérations abusives (assurance-vie, bons au porteur) et détournements réalisés par et avec la complicité d'ALLIANZ-VIE,
• Les Présidents de l'Ordre des Avocats aux Conseils, du Conseil National des Barreaux, du CSN, du CNCEJ, de la CNECJ, etc, n'ont pas nié les manœuvres et/ou parjures de plusieurs de leurs membres aux fins d'occulter les malversations susdites.
Ces constats et l'absence de réponse de la Chancellerie (Cabinet, DACS, DACG, IGSJ) et du CSM confirment, sauf preuves contraires, les menées occultes susdites.
L'implication de MM. LOUVEL et MARIN dans cette affaire est aussi très préoccupante ; des ministres et des responsables politiques accepteraient-ils la contamination de l'institution judiciaire jusqu'en son sommet par la 'mafia des tutelles' ?
Madame CARON-DEGLISE préside actuellement une mission interministérielle dédiée à la protection juridique des majeurs ; je vous saurais gré de bien vouloir lui demander de me recevoir très prochainement, en présence de Monsieur MIGNOLA de préférence, pour que lui soient présentées des preuves irréfutables des graves 'dysfonctionnements judiciaires' et de corruption, liées aux 'tutelles'.
Vous en remerciant par avance,
Je vous prie d'agréer, Madame la garde des Sceaux, l'expression de mes respectueuses salutations.
Copie :
Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès BUZYN, Madame la Secrétaire d’État aux personnes handicapées, Madame Sophie CLUZEL, Madame la Présidente de l'USM, Madame Virginie DUVAL, Monsieur Patrick MIGNOLA, Député de la Savoie.

2 commentaires:

  1. Bonjour, tous les courriers que j'ai adresser aux ministres ,que ce soit la santé, le travail, la justice, n'on abouti à un résultat positif.
    Le gouvernement en à rien a faire des citoyens , nous ne sommes là que pour payer, et se faire arnaquer.

    RépondreSupprimer
  2. Les politocards sont là pour ne rien foutre et il le font efficacement, en outre, croyez-le ou non, ça leur prend tout leur temps, par dessus tout, c'est très mal payé (d'après eux). Peut-on leur demander davantage ?

    RépondreSupprimer