mardi 4 décembre 2018

Le mépris "macronien " du Ministre de la Justice, Nicole Belloubet envers les victimes des abus tutélaires est intolérable


Le mépris "macronien " du Ministre de la Justice, Nicole Belloubet envers les victimes des abus  tutélaires est intolérable !


Il y a des décennies que les dysfonctionnements et dérives du système tutélaire ne cessent d'être signalés à tous les Ministres de la Justice.

Lorsque vous leur écrivez pour leur signaler des abus criants, la réponse de ces gens-là est toujours la même : ils se défaussent sur l'indépendance des Juges et vous conseillent de vous adresser au Président de la République qui lui-même se réfugie derrière la sacro-sainte et si pratique séparation des pouvoirs.

Il y a trente ans que le gouvernement refuse de faire quoi que ce soit contre les dérives de plus en plus monstrueuses du système tutélaire !

On aurait pu penser que les choses allaient changer puisque lors de la dernière campagne présidentielle Emmanuel Macron a été le seul candidat à parler des tutelles.

Mais sitôt nommée Ministre de la Justice a manifesté le plus profond mépris pour les Associations qui luttent contre les abus tutélaires en refusant de les recevoir !

Ce qui en dit long  sur les arrière-pensées de ce gouvernement qui n'a aucune intention de mettre un terme aux abus tutélaires , ne surtout pas heuter le tout puissant lobby tutélaire !

Il ya dix jours Maggy Bikupsky s'est suicidée ! Loin de moi l'idée d'extrapoler sur les circonstances de sa mort mais rappelons qu'elle était la Présidente de l'Association des policiers en colère et qu'elle avait très mal vécu le fait que le Ministre de l'Intérieur avait refusé de la recevoir…

De plus la Ministre Belloubet a  demandé un rapport sur la situation des tutelles à Madame Caron-Deglise, magistrate en charge des tutelles et elle s'est bien gardée de contacter les Associations !


Résultat ce rapport établi encore une fois de façon unilatérale et sans la moindre concertation avec les personnes sous tutelle ou leurs représentants est un tissu d'énormités :  Parmi les mesures phares en voici deux absurdissimes :  le droit de vote, dont bénficiaient déjà les personnes sous tutelles à l'exception des déficients mentaux profonds va être élargi à ces déficients !
 Wow ! la super avancée !

En revanche ils ne pourront toujours pas avoir accès à leurs comptes bancaires... ben voyons
Et à props de ces fameux contrôles des comptes des protégés ( pierre angulaire de tout l'édifice ) ceux-ci seront retirés aux Juges et aux greffiers _ les pauvres chéris ont trop de travail _ et confiés, devinez à qui ? aux tuteurs eux-même qui vont donc se contrôler entre eux !
Il est évident que si des Associations avaient été consultées elles n'auraient jamais laissé passer des monstruosités pareilles : c'est la porte ouverte à toutes les spoliations !
Etonnez vous que la violence éclate aujourd'hui !

2 commentaires:

  1. Bien malheureusement, la violence n'éclate pas encore pour ça. Gageons que cela viendra, probablement sans rien changer. Les manifestants seront inculpés au motif d’entrave à la Justice, de dégradation de « l’œuvre » de Nadar, de diffamation et de n’importe quoi d’autre, si les manifestations ne sont pas purement et simplement interdites. Le problème principal est le manque de personnes concernées. La hausse du prix du carburant, par contre… le rognage des pensions, la baisse dramatique du pouvoir d’achat. Par rapport à notre problème, la vox populi est balbutiante, sinon inexistante. Il n’y a même pas de vox populi. Reconnaissons que les Français ou les Belges ne réagissent qu’à ce qui les concernent directement : ils ne voient même pas que ce qui arrivent à d’autres peut leur arriver aussi. Enfin vous et moi savons quoi faire, et nous le faisons.
    Mais il est clair que tout recours à la Justice pour tuer un monstre engendré par elle est voué à l’échec, avec en prime, la frustration, des mesures vexatoires (comme votre mise en liberté surveillée), des sanctions et un durcissement du système dans son iniquité.
    Nous n’avons pas encore de stratégie globale basée sur une convergence de nos approches respectives. Il faudrait vraiment y songer.
    Quant à un système comme celui des tutelles, et tous les acteurs de ce système (hormis les victimes évidemment), je pense simplement qu’il faut les renverser.

    RépondreSupprimer