lundi 25 mai 2020

Quand le juge prolonge la tutelle sans certificat à l'appui



Le Juge prolonge la tutelle sans certificat médical à l'appui

Je relaye le témoignage de Leslie

Bonjour,

Comme convenu je vous apporte mon témoignage concernant cette situation alarmante.
Mon mari, il a 37 et il est sous tutelle depuis 2017, il s’agit de l’association tutélaire de S.J. D. M 75017 Paris.

_Cette mesure devait prendre fin en Mars 2020, hier je tombe dénue en lisant un E mail de la responsable de tutelle disant que la mesure sera prolongée  pour une durée de cinq ans alors que mon mari n’a assisté à aucune audience et n’a vu aucun médecin, elle m’a parlé d’un certain docteur M... déclarant avoir fait un rapport pour ,aggraver sa situation, il n’est jamais venu le voir et se permet de faire un rapport sur son état psychologique, ceci nécessite normalement des séances pour justifier cette Aggravation prétendu de son état psychologique. 


Les questions qui s’oppose est comment la responsable connaissait  le jugement avant même de recevoir un courrier cela voudrait dire qu’elle connaissait  la sentence au préalable en me précisant dans l’email qu’il y’aura pas d’audience de prévu.

J’ai écris à la juge qui m’a informé dans un premier temps qu’il y’aura une audience en vidéo et qui après ce premier et seul échange fait lettre morte à tous mes e-mail ainsi que ceux de mon mari et dans les quels on mentionne bien qu’on a jamais vu ni rencontré ce médecin .

Comment peut elle prononcer une prolongation sans avis médical ou avec un faux avis ?

J’ai apporté mon témoignage qui plaide en sa faveur car j’ai rien pu constaté d’anormal dans son comportement psychologique, il a juste envie de retrouver une vie normale et une activité salariale.

Notre vie de couple s’est transformé en combat perpétuel perdu d’avance.

Mon mari a fait part de son désir de changer de tutelle et il a précisé qu’il trouvait plus judicieux de désigner un membre de sa famille et en priorité sa femme car je suis celle qui partage sa vie, ses ennuis et son quotidien. Il n’est pas sans famille il a un foyer, une femme et une fille de 4 ans. Il avait fait part du même désir en 2017 et vous savez, le juge m’a dit à la lettre 

Je pense madame que dans deux ans vous serez plus avec lui, comment pourriez-vous continuer votre vie avec quelqu’un pareil, vous êtes jeune et vous pourrez trouver quelqu’un de mieux c’est pour cela je vous donne pas le droit d’être sa tuteur 
j’étais sidéré par ses propos, un juge qui se permet de choisir à ma place alors qu’on est marié par amour avec un enfant.


Après toutes ces péripéties mon mari évoque toujours le mot suicide car ses tuteur ne font que l’enfoncer  et leur désignation( A chaque fois il a affaire à une nouvelle personne)  va à l’encontre de son intérêt 
Un médecin qui n’a  jamais vu qui plaide sa cause et se permet de témoigner contre lui et demande une aggravation se basant sur Quoi?

Ils lui donnent jamais de relevées bancaires et On vois juste que l’argent diminue sur le compte sans aucune consultation sous prétexte qu’il paient des charges.
Je prend tout en charge l’éducation de ma fille qu’on a préféré laissé chez ses grand parents pour lui épargner tout ce stress et ce climat tendu.
Il me dit toujours: j’ai plus vie , de présent ni d’avenir.

Emails sans réponse à l’appui, factures impayées, situation familiale incomprise ( ils savaient pas qú’il était marié et qu’il avait une fille jusqu’à fin 2019 ils le lui ont jamais demandé ), dossier de succession mal géré, il se précipite pour vendre, remplir le compte et le vider, il y’a 7 mois il était à 40000 et la 26000, pas de vêtement, il demande toujours les outils pour pouvoir accéder à l’emploi PC, portable outils d’électrotechnicien, il se heurte à un mur et l’argent continue à s’en voler.

C’est le destin de toute une famille qui est mis en jeu. 

Une situation alarmante, Il ne dors plus, il est au bord du suicide, moi face à ses envies de mettre fin à ses jours, j’ai peur et je ne sais pas vers qui je peux me retourner, ils brisent les codes du droit familial, les codes des droits de l’enfant car on a un enfant derrière qui a besoin de notre énergie gaspillée à résoudre des litiges perdus. Un enfant qui a besoin de ses parents, si mon mari met fin à ses jours il sera le sacrifice de tout un système défaillant.

J’ai d’ailleurs fait part à la juge de ses envies de suicide,  mais apparemment l’argent compte plus que la vie humaine 
Si vous avez des conseils n’hésitez à m’en faire part 

La réponse de l'admin

Merci pour votre témoignage.

Il m'est très difficile de «  donner un conseil «  en effet je ne vous connais pas personnellement et je ne connais pas votre mari ni son dossier médical …

En revanche il me semble très choquant que la mesure ait été prolongée et même aggravée sans que le médecin expert ait rencontré votre mari, il faudrait peut être signaler ce fait au Conseil de l'ordre des médecins !

_ J'ai bien noté que le Juge refusait que vous soyez la tutrice de votre mari et son argument «  dans deux ans vous ne serez plus avec lui me semble très choquant mais encore une fois je ne vous connais pas ni vous ni votre mari donc je ne peux prendre parti
_ En tout cas la loi préconise une tutelle familiale plutôt qu'une tutelle extérieure .
. Vous pourriez essayer de demander à être sinon sa tutrice mais au moins sa subrogée tutrice .

_ Enfin il n'est pas normal que votre mari n'ait pas accès à ses comptes, n'hésitez pas à dire à la tutrice de votre mari que cela est totalement contraire à l'esprit de la Charte du Protégé .

_ N'hésitez pas à contacter votre député pour lui faire part de vos déboires.

_ Je ne suis pas une grande fan des avocats mais dans ce cas précis ce serait peut être utile .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire