samedi 6 février 2021

La couleuvre

 

COULEUVRE :



_Couleuvre est un nom vernaculaire ambigu désignant certains serpents généralement non venimeux , à la différence des vipères.


_L'engeance qui servit de tutrice à ma mère pendant quatre ans m'a toujours fait penser à une couleuvre. A une couleuvre bien gluante et bien visqueuse.


_ Elle me filait constamment entre les doigts, au long de ces quatre interminables années elle n'a jamais eu de contact ni avec ma mère, sa supposée «  protégée »

ni avec mon frère ni avec moi.


_ Nous avons eu des choses importantes à régler : la liquidation de la succession de mon père, la vente du pavillon de ma mère, et bien d'autres choses qui rendaient nécessaires et même indispensable un minimum de concertation entre ma mère, sa tutrice, mon frère et moi-même. Or jamais, je le répète au grand jamais la tutrice n'a daigné communiqué avec aucun de nous trois sur ces sujets.

Elle a toujours été injoignable, toujours …

Elle n'a jamais eu la correction de se présenter à nous.

Elle est entrée dans nos vies comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.


_En quatre ans elle n'a jamais répondu à aucun appel de ma mère, ni à aucun de mes mails, courriers RAR ou fax.


_ L'inertie de cette pauvre fille nous causant de graves préjudices j'étais obligée de lui faire passer mes courriers concernant les besoins médicaux de ma mère par des avocats ce qui bien sûr m'a fait perdre beaucoup de temps et d'argent, mais même à eux elle répondait avec retard, du bout des lèvres et totalement à côté de la plaque et leur laissant clairement entendre qu'elle avait tous les pouvoirs et tous les droits. Et lorsque je faisais part aux avocats de ma stupéfaction de voir cette incapable pourrir la vie de ma pauvre mère et ce dans la plus grande impunité car le juge des tutelles pourtant au courant, via mes courriers et ceux de mes avocats, ils me répondaient, gênés et en détournant le regard qu'il n'y a pas grand chose à faire contre un tuteur fût-il le plus médiocre et le plus malhonnête de la terre.


_ J'aurais donné n'importe quoi pour voir à quoi elle ressemblait , j'ai demandé au Juge des tutelles d'avoir une entrevue avec elle mais elle s'y est toujours opposée.


_ Lorsqu'elle m'a intenté des procès, car si elle n'a jamais trouvé le temps de s'occuper de ma mère elle a trouvé du temps pour m'intenter plusieurs procès, je dis bien plusieurs je me suis dit que j'allais enfin la voir mais cette lâche ne s'est bien sûr jamais pointée à aucune des audiences.


_ De tous les innombrables défauts de cette incapable, la mollesse, l'incompétence, la malhonnêteté, c'est, je crois son côté fuyant qui m'a le plus exaspérée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire