lundi 27 novembre 2017

L'opacité des comptes de gestion de la tutrice du père de Sonia

L’opacité des comptes de gestion du tuteur est révélatrice de bien des manipulations!!!

Le juge des tutelles précédent avait accepté de me transmettre en 2016 les comptes de gestion de l’année précédente.

A ma grande stupéfaction, et surtout à mon grand écœurement, j’ai découvert que mon père avait été facturé à plusieurs reprises la somme de 484€ pour l’intervention de 24h d’une auxiliaire de vie à domicile alors que l’organisme ne facture que 270€,
J’ai découvert l’existence de plusieurs comptes communs, ce qui est contraire à la loi.
J’ai été très surprise de voir qu’une somme de 1600€ aurait été attribuée à mon père comme argent de poche pour l’année 2015! Mon père n’en n’a a jamais vu la couleur! A moins que ce ne soit pour ses couches!
Et des frais bizarres figuraient, comme des frais d’optique de 2400€ alors que mon père ne porte pas de lunettes...
De multiples transferts de compte à compte incompréhensibles...
Mes observations à la greffière sont restées sans réponse. Mes avocats de l’époque ne m’ont guère encouragée à insister.
D’ailleurs je n’ai plus eu accès aux comptes suivants . Et pour cause, avec les expertises exorbitantes, les frais de réservation inutile pour un Ehpad en province où la tutrice avait prévu d’isoler mon père,....j’aurai matière à porter plainte.
L’argent est dilapidé. Et avec une retraite de presque 8000€, la tutrice estime que la télévision à 15€ par mois c’est cher, et qu’une auxiliaire à 14€ l’heure n’est pas dans les moyens de ce Monsieur très pauvre.
C’est vrai, mon père est devenu très pauvre malgré son patrimoine, mal vêtu, une chemise rapiécée, un gilet sale, un jogging, méconnaissable en quelques mois d’hôpital longue durée... ce lieu n’est guère rassurant, 5 décès pour ces 3 semaines de novembre, ça donne les frissons.
Il est impensable que les enfants du majeur protégé n’aient pas connaissance des comptes de gestion de leur père ou de leur mère sous tutelle.
La greffiere n’a ni le temps, ni les informations suffisantes sur le dossier pour pouvoir vérifier les comptes.
Quant à la connaissance du dossier médical de mon père sous tutelle , et l’administration de médicaments sédatifs....la situation est elle aussi opaque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire