mercredi 20 juin 2018

Le Juge des Tutelles et moi c'est pareil !

 Ecoutez bien ce que je vais vous dire parce que c'est très grave .


Une nouvelle adhérente  ADVT Madeleine  a un frère qui a été placé sous curatelle renforcée.

La curatrice et la JDT veulent lui faire vendre sa maison et le placer en établissement alors qu'il veut rester chez lui et que selon les médecins il a la possibilité de rester chez lui
.
Sa soeur veut  qu'un avocat assure sa défense  et bien sûr elle veut choisir cet avocat.
Or la curatrice lui a dit
 Un avocat, ok  si c'est nous qui le choisissons  car si c'est vous NOUS NE PAIERONS PAS !!!!
Pour moi c'est extrêmement grave d'entendre ça  mais ce n'est pas le pire.
La soeur de ce monsieur a dit à la curatrice :  mais c'est illégal, je vais écrire au Juge des Tutelles
ET la curatrice a répondu cette chose INOUÏE
LE JUGE ET MOI C'EST PAREIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C'est très, très, très GRAVE !

3 commentaires:

  1. Rien d'étonnant dans cette réponse, ils sont tous complice.

    RépondreSupprimer
  2. Annie-Laurence TOLEDANO sur RFI en 2010 : son discours transpire la malhonnêteté, notamment quand elle indique que la "nouvelle version" impliquant précisément la reconnaissance d'une altération des facultés mentales (ou physiques) "était moins dangereuse" que l'ancienne, qui le permettait au titre de la prodigalité…

    Ladite prodigalité était contestable preuves à l'appui, qu'en est-il de l'altération des facultés mentales, "constatée par un médecin expert agréé" (sur la seule base de sa postulation) et validée par un jugement, s'agissant d'une personne plus ou moins isolée?

    RépondreSupprimer