mardi 31 juillet 2018

Diagnostic médical sur les réseaux sociaux ... méfiance !

Diagnostic médical sur les réseaux sociaux ... méfiance !


   Dans les groupes FB  consacrés aux abus tutélaires  on voit parfois des  internautes , surgis d'on ne sait où , qui se plaignent d'avoir été mis ou d'être menacés d'être mis sous tutelle ou curatelle de façon abusive.
  Immédiatement, d'autres internautes,  qui ne connaissent strictement rien de cette personne, qui n'ont pas eu connaissance de son dossier, qui n'ont jamais vu ni échangé avec cette personne accourent à son secours  et lui confirment que oui cette mise sous tutelle est " forcément " abusive.
Les juges  et les experts sont tous des " corrompus " qui sautent sur des gens parfaitement sains d'esprit  pour les mettre sous cloche parce que " ça rapporte du fric" 

   Ces bons samaritains n'ont en général aucune formation en médecine et encore moins en psychiatrie  mais dans leur cerveau étroit il y a la certitude que la personne qui débarque en hurlant qu'elle est saine d'esprit EST en réalité saine d'esprit  et le diagnostic est vite posé :  l'intervenant est forcément crédible ...  et l'expert psy est forcément un corrompu ...

  Viennent alors les conseils et les tuyaux pour échapper à une mesure aux yeux de ces ignorants, cruelle et injuste :   On leur explique que faire  pour contourner la loi , on leur donne des tuyaux souvent bidon et que les intervenants  suivent aveuglément car bien sûr les gens des tutelles leur veulent du mal et les gentils facebookiens leur veulent du bien .

 Certes,  il existe de nombreux cas de tutelle abusive il faut le dénoncer et personnellement je ne fais que ça à longueur de journée  mais dans certains cas la mesure est absolument nécessaire et abonder dans le sens de la prétendue victime est non seulement grotesque mais dangereux et risque de se retourner contre  elle.

 Il est bien sûr positif que les personnes ayant des problèmes avec les tutelles se retrouvent sur les réseaux sociaux pour échanger entre elles ou apporter leur témoignage  amis à mes yeux ceux qui posent des diagnostics médicaux et psychiatriques en ligne sont des dangers publics.

3 commentaires:

  1. C'est exact. Le fond du problème n'est pas des tutelles, mesure qui part sur de bonnes intentions, il est d'une démocratie qui tend un peu trop facilement à criminaliser la faiblesse pour le plus grand bénéfice des charognards qu'elle préserve de manière suspecte (et au dam des tuteurs corrects).

    RépondreSupprimer
  2. La tutelle curatelle est dans tous les cas abusive puisqu'elle n'apporte aucun réel service, sauf au juge et tuteur.
    La curatelle renforcée n'est qu'un lourd handicap supplémentaire imposé de force, de la même façon que le cruel Macron nous est imposé de force, de même par abus de pouvoir.
    Cessons d'être les moutons d'un pouvoir abusif qui vole nos droits pour mieux nous exploiter.
    Le problème n'est pas de savoir si oui ou non une personne doit être aidée, mais de lui éviter le redoutable piège tutélaire.

    RépondreSupprimer
  3. Ne pas non plus négliger les mises en garde médicales sur internet. C'est grâce à internet que j'ai su quoi faire face à mon décollement de rétine en 2011 selon les symptômes décrits.

    RépondreSupprimer