vendredi 23 septembre 2022

L'autisme des professions du droit par rapport aux dérives de la "protection"

 

Je ne sais pas comment je fais pour conserver mon calme quand j'entends des professionnels du droit évoquer les mesures de «  protection » liées à la dépendance.


On nous explique la différence entre tutelle, curatelle, sauvegarde de justice... N'importe qi peut trouver ces informations en tapant dans la barre de recherche Google.


Mais jamais, jamais au grand jamais je n'ai vu o entendu un professionnel du droit dénoncer les dérives hélas de plus en plus nombreuses et monstrueuses liées à ce système dit de «  protection » et qui trop souvent devient un système de prédation...


Lorsqu'elles sont évoquées, ce qui est rarissime, c'est pour les minimiser avec la fameuse phrase, tellement pratique « Il y a des brebis galeuses » dans toutes les professions...


Moi j'ai vu ma mère, pendant les quatre années où elle était sous tutelle externe, livrée pieds et point liés à un notaire et à un tuteur externe qui l'ont massacrée.


Jamais je n'ai généralisé jamais je n'ai porté l’opprobre sur tous les notaires ou tous les tuteurs.


Mais je sais que ma mère est loin d'être un cas unique et quand j'entends ces professionnels du droit parler de «  protection » je suis révulsée.


Dépendance : anticiper et réagir par les notaires du Grand Paris - YouTube

jeudi 22 septembre 2022

La tutrice sait que sa " protégée " en Ehpad n'a plus de vêtement pour l'hiver mais elle ne se bouge pas

 

Je reçois un coup de fil d'une directrice d'Ehpad qui s'inquiète car une de ses résidentes n'a plus de vêtements pour l'hiver.


Elle me dit avoir depuis longtemps signalé le problème à la tutrice qui s'est contenté de lui répondre par mail qu'elle s'en occuperait «  quand elle aurait le temps »


Mais le temps passe et aucun vêtement à l'horizon.


La résidence va faire une avance mais le problème est plus grave et plus profond car cette résidente n'a plus d'argent sur son compte...


Jusqu'à maintenant elle a payé sa pension avec ses économies mais celles-ci sont épuisées... Il y a trois ans que la tutrice est au courant de cette situation elle aurait dû vendre l'appartement de sa protégée ( celle-ci est bien sûr d'accord) mais non seulement elle ne l'a pas fait mais en plus elle lui a laissé payé toutes les charges et taxes depuis trois ans ….


C'est grave !!!!! La directrice d'Ehpad m'a dit avoir écrit au juge et elle est dans l'attente de la réponse de ce dernier...

lundi 19 septembre 2022

Plus les publications Facebook sont merdiques, plus elles sont likées

 

En me baladant hier sur une des innombrables pages Facebook consacrées aux dysfonctionnements judiciaires j'ai eu l'immense surprise de tomber sur un témoignage parfaitement bien rédigé.


C'est extrêmement rare, 99% des posts sur ce genre de groupe sont du niveau «  yo po djustice ma pov dame, i faut qu'on s'unissse » etc, etc. Un post informatif, rédigé dans un français correct ça n'existe pas sur Facebook. Celui de cette dame est l'exception qui confirme la règle.


Mais le plus triste c'est que le post n'a eu qu'un ou deux likes alors que le groupe compte plus de 600 personnes...


Des publications bêtasses d type «  yo po djustice ma pov dame » elles, suscitent des dizaines de likes, des publications intelligentes n'en suscitent aucun.


Quant aux commentaires des internautes ils étaient en complet décalage avec ce qui était dit dans le post... On a l'impression que les commentateurs n'avaient même pas compris, voir même pas lu le post qu'ils commentaient...