dimanche 22 avril 2018

L'UDAF a bon dos ! il ne faut quand même pas pousser l'assistanat trop loin

 Un internaute, fou furieux  d'avoir récupéré l'appartement qu'il louait  dans un état de dégradation inqualifiable a publié la photo du dit appartement accompagné d'un texte de remerciements  que voici




" Premières photos de mon appartement, qui était occupé par une famille de 2 adultes (ou animaux, je ne sais pas) et 3 enfants, sur la commune de St nectaire.
Cette famille était suivie par l'udaff 63, les assistantes sociales venaient régulièrement leur rendre visite.
La banque de France vient d'effacer la dette de loyer de 8000 euros, donc je ne ne toucherai jamais un centime et les locataires ne doivent plus rien.
L'udaff 63 a relogé les "locataires" sur la commune à côté, et c'est reparti pour un tour...
Je remercie la mairie de st nectaire pour m'avoir obligé à payer les factures d'eau à la place du locataire (compteur d'eau obligatoirement au nom du propriétaire et interdiction de couper), de m'avoir fait payé les impôts fonciers colossaux.
je remercie le conseil général et l'udaff 63 pour cette parfaite gestion, je remercie la banque de France pour avoir effacé la dette du locataire sous prétexte qu'il ne travail pas.
Je remercie toutes les personnes qui ont soutenu ces locataires en me rendant un appartement dans cet état.
je remercie, au nom des blattes, rats, puces et asticots, mes "locataires",


   90% des internautes  ont compris la colère du propriétaire  et lui ont envoyé des messages de soutien.

Mais les anti-Udaf  se sont déchaînés  contre _ non pas les locataires _ mais l'UDAF 63 !!!!!!!!
En effet ces  locataires étaient sous tutelle gérée par l'UDAF 63 .


Dieu sait que je n'aime pas l'UDAF et tous les jours je publie sur mon blog des articles qui dénoncent l'incompétence, la nullité et la malhonnêteté de l'UDAF.

Mais là  il faut avoir l'honnêteté et  tout simplement l'intelligence de reconnaître que l'UDAF n'est strictement pour rien dans ce qui s'est passé.

Manifestement si on regarde bien la photo, on se rend compte que les locataires sont atteints du fameux syndrome de Diogène,  on appelle ainsi des gens qui se complaisent dans la saleté,  qui acccumulent  qui sont incapables de se séparer de quoi que ce soit, de trier, de jeter
Il ne s'agit pas de les juger ni de leur jeter la pierre o de les juger,  le syndrome est une maladie mentale ( ou assimilé ) dont  ces gens ne sont en aucun cas responsables.

Mais  il faut être d'une stupidité monstrueuse  pour rejeter la responsabilité de leurs actes sur l'UDAF !   Personne, absolumment personne, ni leurs amis ni leur famille, ni aucun médecin, ni aucun psy ne peut changer le comportement d'un Diogène !

On peut reprocher ce qu'on veut à l'UDAF  mais il faut bien comprendre qu'ils doivent gérer une population parfois très très difficile  et qu'ils n'ont pas la baguette magique  pour guérir les maladies mentales et empêcher ceux qui en sont atteints de commettre des actes répréhensibles !

Il ne faut quand même  pas pousser l'assistanat trop loin.
 Beaucoup de personnes sous tutelle se plaignent d'avoir des difficultés à trouver un logement  et on peut compatir .... 
Mais il y a un moment où il faut voir les réalités en face et assumer son comportement ...
Reste que malgré tout  les AS ou l'UDAF  auraient quand  même pu  prendre contact avec le propriétaire et l'avertir de ce  qui se passait ....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire