jeudi 29 novembre 2018

Au Havre : Un homme menace de " cramer " le tuteur et le Juge des tutelles


Un jeune hmme menace de "cramer" son tuteur et le Juge des tutelles...
ça s'est passé au Havre le 21 octobre dernier.
Après avoir demandé de l'argent à son association tutélaire et essuyé un refus un jeune homme a proncé des menaces de mort à l'encotre du tuteur et du Juge des tutelles.
Entendu le 28 novembre, il a été condamné à un an de prison..

Les journalistes qui ont rapporté les faits ne donnent aucune précision quant au contexte dans lequel ces menaces ont été proférées.
Il est certain que des menaces de mort sont tout simplement inacceptables
D'un autre côté il est également certain que les traitements infligés parcertains tuteurs à leurs " protégés " ont parfois de quoi pousser ceux-ci à bout.
Dommage que les journalistes n'aient pas creusé un peu plus le sujet…

https://actu.fr/normandie/havre_76351/havre-jeune-homme-menace-mort-cramer-responsables-tutelle_19814554.html

mercredi 28 novembre 2018

Mon ami est sous tutelle abusive. Que puis-je faire pour lui ?

J'interviens au nom de M. Renaud Xavier, agé de 56 ans, non-voyant depuis 2 ans, divorcé, pas de famille excepté une fille de 27 ans avec laquelle il est en conflit.  Ce monsieur s'est retrouvé placé abusivement sous "curatelle renforcée" le 18.12.2017 et sous la tutelle de l'A.T.S. (Association tutélaire de la Somme) avec laquelle il n'y a jamais eu de relation de confiance.
Je suis devenu en quelque sorte le "lanceur d'alerte" de M. Renaud en novembre 2017. 

Au cours de l'année 2018, j'ai contacté nombres d'associations, notamment la Fédération des Aveugles de France, la Ligue des Droits de l'Homme, avec pour objectif de faire sortir M.  Renaud de son carcan de curatelle renforcée. Personne n'a été en mesure de prendre en charge ce dossier. Je me suis donc adressé au Défenseur des Droits à Amiens. Son dossier a été transféré à Paris en juillet 2018. Malheureusement, le cadre d'intervention de cet organisme est très limité. En effet, il a le pouvoir d'intervenir auprès de l'A.T.S. mais pas de représenter M. Sellier devant un tribunal pour une demande de "main levée" de sa curatelle renforcée.
 


De plus M. Renaud avait sollicité le défenseur des droits pour intervenir auprès de la juge des tutelles pour changer d'association tulélaire. Le seule réponse qu'il a obtenu aujourd'hui de Madame la juge c'est l'autorisation de vente de son bien immobilier pour satIsfaire la demande de l'A.T.S. alors qu'il n'y a aucune transparence dans la gestion de son argent....!

Visiblement, M. Renaud ne peut pas compter sur le défenseur des droits pour résoudre ses problèmes.

C'est la raison pour laquelle je m'adresse à vous au nom de M. Renaud. Il souhaite connaître votre fonctionnement, le coût de l'adhésion et si un avocat de votre association serait en mesure de l'accompagner au tribunal pour faire face à la juge des tutelles.

En vous remerciant à l'avance, je vous prie d'agréer, Madame, l'assurance de mes sentiments les meilleurs.
 
Ma réponse
Merci de votre mail et de votre intérêt pour notre Association de Défense des Victimes des tutelles voici trois liens vers notre blog qui vous permettront de comprendre ce que nous pouvons faire mais aussi ce que nous ne pouvons pas faire .
http://www.advttutelles.com/p/advt-presentation.html

http://www.advttutelles.com/p/fonctionnement-de-lassociation.html
..
Maintenant pour répondre à vos questions j'aurais besoin de quelques précisions :
Vous écrivez " Ce monsieur s'est retrouvé placé abusivement sous "curatelle renforcée" le 18.12.2017 et sous la tutelle de l'A.T.S. (Association
tutélaire de la Somme) avec laquelle il n'y a jamais eu de relation de confiance.

Merci de préciser pour quels motifs et dans quelles conditions votre ami a été placée sous curatelle renforcée.
En quoi cette tutelle est-elle abusive ?  Les facultés mentales de ce monsieur sont-elles altéres ou non ? l'examen psy a-t-il eu lieu dans des conditions correctes ou pas ? etc.
En ce qui concerne l'Association tutélaire de la Somme ' avec laquelle il n'y a jamais eu de relation de confiance"  pourriez-vous préciser s'il y a eu des manquements de la part de cette association et si oui lesquels.
Enfin je n'ai pas très bien compris si votre ami souhaite une mainlevée de la mesure  ou bien simplement un changement de curateur, ce n'est pas du tout la même chose.Et les démarches à effectuer auprès d'un Juge ne sont pas les mêmes.
En ce qui concerne l'intervention éventuelle d'un avocat : tout dépend du dossier, si celui-ci est vraiment " béton"  un avocat ne sert à rien et si le dossier est boiteux l'avocat ne pourra rien faire.
Le recours a un avocat n'est utile que dans certains cas bien précis..

Enfin vous dites qu'il n'y a pas de " transparence financière " de la part de l'Association tutélaire : sachez que l'ATS est dans l'illégalité si elle ne transmet pas à votre ami les informations financières le concernant.
Bien cordialement.
D.F

mardi 27 novembre 2018

Fautes graves de l'UDAF


Des fautes graves de l'UDAF
Je relaye ce mail que m'envoie Jean-Pierre  ( prénom changé )
Je suis plus avec mon ex copine à cause de tutelle ils ont fait tous pour que on se sépare ... Mes problèmes sa commençais qued j'ai trouvé des fautes graves de l'udaf ( manque d'argent sur les comptes factures impayées prélèvement de taxe d'habitation de la maison de ses parents sachant que mon ex copine elle a des frères et soeurs 820 euro l'année ils refusent de donner l'argent pour elle et son fils ...) Et quand j'ai demandé des explications et arrêter de faire la misère à ma copine et savoir ils ont les 7 milles euros ils m'ont envoyé le pmi chez moi pour placer mon fils on gros soit tu ferme ta bouche soit on place ton fils j'ai contacté des avocats le juge de tutelle rien changé le contraire ils ont rajouté 5 ans de plus jusqu'à 2021 j'ai quitté l'Oise on espérant sa va aller mieux dans l'Auvergne mais rien changé le contraire depuis quelques jours elle demande son argent mais ils disent il y a rien sur le compte la CAF n'a pas versé elle appelé la CAF ils disent que sa était versé elle retourne à l'udaf ils disent on sais pas sur quelle compte la CAF à versé elle était voir la banque ils disent il y a rien sur les comptes ils sont ou l'allocation de la CAF on sais pas peut-être sur le compte personnel de la tutelle . Misère angoisse elle a plus de vie elle pense a suicider un mois son aucun centime mais horrible ils ont pas de pitié .

Ma réponse
Bonjour,
Merci pour votre mail.
Je comprends votre énervement et celui de votre amie ( ou ex-amie )
Beaucoup de gens se plaignent du peu de réactivité et de l'incompétence des agents de l'UDAF qui a très mauvaise réputation.
Cela dit il faut savoir qu'ils sont dépendant d'autres administrations  de la CAF par exemple et si la Caf ne fait pas le job correctement -ce qui arrive parfois hélas - l'UDAF ne peut pas reverser l'argent sur le compte puisqu'ils ne l'ont pas.

















dimanche 25 novembre 2018

Mais qui est donc ce mystérieux tuteur de Saint-Gratien dans le 95 ?

Mais qui est donc ce mystérieux tuteur de Saint-Gratien dans le 95 ????
 Il m'arrive quelque chose d'étrange.

Depuis quelque temps plusieurs internautes ont laissé sur mon blog des témoignanges très défavorables à l'encontre d'un certain tuteur de Saint-Gratien dont je ne peux évidemment pas donner le nom.


Par contre ces personnes, elles donnaient le nom de ce tuteur ...  Mais assez étrangement elles ne donnaient pas leurs noms à elles.
Moi je trouve que quand on donne le nom de quelqu'un il faut avoir le courage de donner le sien.

J'ai donc posté un article demandant à ces personnes de me contacter directement .
Ce qu'elles n'ont pas fait ...

J'ai même été contactée par quelqun qui s'est présentée comme l'assistante du Maire d'une commune voisine qui m'a dit que ce Maire avait de très mauvais échos sur ce tuteur et qu'il me contacterait par tél de façon à éventuellement déposer une plainte commune contre ce tuteur de Saint-Gratien.
Mais le Maire ne m'a jamais recontactée.


J'avoue que je m'interroge.
 Toutes les personnes qui ont laissé des messages concernant ce tuteur de Saint-Gratien ont dit - mais sans apporter de preuves - qu'il était malhonnête et qu'elles avaient alerté le Juge sans résultat, ça je veux bien le croire parce que j'ai malheureusement pu constater à de nombreuses reprises que es JT ne réagissent jamais quand on leur signale des tuteurs malveillants.

Une personne qui m'a contactée par téléphone m'a dit que son avocat avait attaqué ce tuteur en justice mais qu'ils avaient perdu.
Selon cette dame ce tuteur serait protégé par la " mafia " locale .  Je cite ce qu'elle m'a dit.

 Je suis bien placée pour savoir qu'il existe des tuteurs véreux et peut-être ce tuteur de Saint-Gratien est-il effectivement un tuteur véreux mais peut être ayant laissé des messages négatifs le concernant ne sont-ils qu'une seule et même personne qui aurait des problèmes personnels à régler avec ce monsieur ?

C'est quand même bizarre que je reçoive autant de témoignages désignant nommément ce monsieur.
Je ne sais pas trop quoi penser de tout cela.

Un prévenu tente de se suicider en sautant du 4ème étage du Tribunal de Paris







Un prévenu tente de se suicider en sautant du 4ème étage de l'atrium du Tribunal de Paris.
J'ignore tout des raisons qui ont poussé ce jeune homme à commettre cet acte.
Assez étrangement cette idée de sauter du 4ème étage de l'atrium du Tribunal m'avait également traversé l'esprit un centième de seconde lors de ma convocation il y a trois mois de cela.
Je ne suis ni désespérée ni suicidaire mais j'étais à bout de nerfs ce jour là.
D'ailleurs je suis à bout de nerfs depuis que la tutrice Sylvie Walter, mandataire judicaire à Ormoy 91 est entrée dans nos vies - celle de ma mère, celle de mon fils et la mienne -comme un éléphant dans un magasin de porcelaine et qu'elle a tout détruit sur son passage.
.
Cette bonne femme me donne de l'urticaire et des bouffées suicidaires.
Ma mère est décédée il y a un an et demi mais sa tutrice me colle toujours aux basques.
Il y a un an un policier m'a contactée pour m'apprendre qu'elle avait déposé une plainte pour diffamation contre moi car j'ai raconté ses hauts faits sur mon site Internet.
Ensuite j'ai été convoquée trois fois au Palais de Justice de Paris ( le vieux, celui de l'Ile de la Cité ) j'ai raconté comment ces trois convocations se sont déroulées un peu plus haut sur mon site Internet je n'y reviens pas ici.
Toujours est-il que ces trois convocations m'ont fait perdre trois journées.
Puis il y a trois mois je reçois un recommandé : il faut que j'aille chercher un courrier au TGI de Nanterre , je vais la chercher ( une demi-journée de perdue ) et j'apprends que je suis convoquée au nouveau Tribunal de Paris à telle date. Je réunis tous les documents toutes les preuves que j'ai contre la tutrice Sylvie Walter _ Le Juge d'instruction s'était bien gardé de me dire à qui et où je devais les adresser - et je les ai photocopiées en triple exemplaire, un pour le Juge, un pour le Procureur et un pour la greffière.
Je mets tout ça dans un caddie.
Le jour de l'audience je m'approche de la greffière et je commence à sortir tous mes documents. Elle m'interrompt.
" Mais non, il y a un malentendu, le procès n'est pas aujourd'hui. Aujourd'hui vous êtes là uniquement pour l'établissement du calendrier. Retenez bien la date car il n'y aura pas de convocation écrite. Votre procès aura lieu le 17 janvier 2019 !"
Quand j'ai entendu ça , l'idée de sauter du 4 -ème étage de l'atrium m'a traversé l'esprit, j'étais vraiment à bout de nerfs.
Evidemment je ne l'ai pas fait. Ma mort aurait fait une demi-ligne dans les journaux et aurait bien arrangé la tutrice Walter.
Mais j'en ai plus que marre.
Ces gens là vous poussent à bout, ils savent que parce qu'ils appartiennent au milieu judiciaire ils peuvent absolument tout se permettre.
Bien sûr qu'il y a des gens qui se suicident à cause de leur tuteur, mais va le prouver !!!
Et de toute façon même en ayant des preuves -toutes les preuves du monde- contre ces gens-là on sait très bien au fond de soi qu'à partir du moment où ils appartiennent au monde judiciaire ils resteront quasiment toujours impunis.
Pourtant j'ai la quasi certitude qu'un jour ou l'autre Sylvie Walter paiera pour ce qu'elle nous a fait subir.




mardi 20 novembre 2018

Je ne vous recommande pas la Maison de retraite Résidence de l'Orme à Saint-Maurdes Foosés

      Je ne vous recommande pas la résidence  de l'Orme à Saint-Maur des Fossés !

Ma mère a passé les dernières années de sa vie dans cette Maison de retraite  alors que toute sa famille était à Colombes.

Nous avions fait une demande au Juge des tutelles  pour que ma mère soit transférée dans une maison de retraite de Colombes.
   Nous avons adressé des requêtes  au Juge des tutelles pour que ma mère  puisse se rapprocher de sa famille.  le JT n'a a jamais répondu.

Colombes était hors de la compétence territoriale  de la tutrice  et si  ma mère  se rapprochait de nous la tutrice et la Directrice  perdaient leur proie.

En avril 2017  j'ai organisé, avec l'accord de la Préfecture de Police, une manifestation devant la Maison de retraite pour dénoncer ces faits parfaitement scandaleux et en totale opposition aavec la Charte des Majeurs Protégés -ce monument d'hypocrisie- qui proclame que le MP a le droit de choisir son lieu de résidence.

 Deux jours après j'ai appris que ma mère avait fait - le soir même de la manifestation - une très grave chute sur la tête.
Ni la tutrice ni la Directrice de la Maison de retraite n'avaient  cru bon de nous prévenir.
Mon fils a trouvé ma mère alitée, couverte de bleus , d'ecchymoses, semblant souffrir.
J'ai demandé à la Maison de retraite qu'elle soit conduite à l'Hôpital on m'a répondu
" Madame votre mère est sous protection "
Ce qui veut dire - en langage tutelles - c'est sa tutrice qui décide, toi tu fermes ta gueule.
 Il est très possible que la chute de ma mère ait été accidentelle mais il est très possible aussi qu'elle ait été poussée par mesure de représailles
Ma mère est morte peu après.
J'ai demandé  son dossier médical :  il y a toute une procédure, je l'ai suivie à la lettre.
Je n'ai jamais reçu ce dossier , j'ai donc déposé une réclamation au Tribunel d'Instance , l'audience a lieu après-demain.
Hier j'ai reçu les conclusions de l'avocat de la Maison de retraite : C'est du grand n'importe quoi : il déclare que j'ai demandé le dossier de mon père, décédé, lui, en 2013 !
 Ce que je veux dénoncer c'est que quand un de vos proches est sous tutelle vous n'avez pas droit à la moindre information d'ordre médical
Ce que je veux également dénoncer   ce sont ces collusions entre les tuteurs et les Directeurs de Maison de retraite sur le dos des " protégés "
J'ai déjà raconté ces faits sur mon site et l'avocat de la Maison de retraite m'avait envoyé une mise en demeure me  demandant  de retirer mes écrits.
J'ai refusé de le faire et je persiste et signe.

dimanche 18 novembre 2018

La nouvelle " réforme des tutelles : Méfiez-vous les choses ne vont faire qu'empirer

La nouvelle «  réforme «  des tutelles : méfiez-vous : les choses vont encore empirer.

En novembre 2017 la Ministre de la Justice Nicole Belloubet a demandé l'ouverture d'une enquête sur les tutelles.

La Cour des Comptes et le Défenseur des Droits ayant en 2016 rendu des rapports très alarmants sur les «  dysfonctionnements «  du système des tutelles et dénoncé le fait que la loi de 2007 sur la réforme des tutelles et ces rapports ayant été très médiatisés la Garde des Sceaux a confié le soin à Madame Caron-Deglise de faire un rapport sur la question.

Madame Caron-Deglise , magistrate déléguée à la Protection des Majeurs était l'une des rares figures du milieu des tutelles à laisser entendre – à mots couverts bien sûr – que le système tutélaire présentait de graves défaillances.

On pouvait imaginer qu'elle allait s'employer avec ce rapport à apporter des améliorations au système mais il n'en est rien.

J'ai lu le rapport de A à Z il est à faire dresser les cheveux sur la tête.

Les auteurs de ce rapport prennent vraiment les gens pour des c....

Un exemple entre mille : On nous annonce de façon tonitruante que

«  La tutelle va être supprimée « 

Vous ne rêvez pas, c'est en toutes lettres dans le rapport, mais deux lignes plus loin on lit que

la mesure de tutelle sera remplacée par une mesure de «  protection ».... on se foutrait pas un peu de vous ?

Le mot tutelle a des connotations négatives alors on le remplace par «  protection » !!!!

Fallait le faire !

De même exit le méchant Juge des tutelles , arrogant, imbu de sa personne et le voilà remplacé grâce à la baguette magique de la fée Anne Caron-Deglise par le bon «  Juge de la protection « 

Le mot de protection me fait vomir : Pendant les quatre horribles années où ma mère a subi la tutelle d'une tutrice particulièrement incompétente à chaque fois que je contactais ses «  supérieurs
 pour me plaindre des manquements de cette nullité ambulante, je m'entendais répondre cette phrase insupportable :

_ Madame votre mère est sous protection .

Cette phrase voulait dire «  ta mère est livrée pieds et poings liées à sa tutrice. Celle-ci fait ce qu'elle veut et toi tu fermes ta gueule sinon tu risques d'avoir des problèmes avec la justice «  .

Les deux points phares de ce rapport sont les suivants : Droit de vote et Droit de se marier accordés à toutes les personnes en situation de handicap qui sont sous tutelle . Énorme foutage de gueule !

Parce que depuis la réforme de 2007 ces personnes avaient déjà ces droits, sauf bien sûr ceux qui souffraient d'un handicap vraiment trop lourd. Restrictions qui me paraissaient sensées mais qui

sont abolies en signe de «  respect des droits des personnes en situation de handicap «  .

Mesure éminemment symbolique et démagogique alors que le vrai respect des droits et de la dignité des personnes sous tutelle serait de leur montrer leur relevés de compte et les justificatifs de

dépenses !!!!!! Mais ça bien sûr le rapport n'en parle pas !!! Or c'est ça le plus important, tout le reste c'est du baratin.

Venons en au nerf de la guerre c'est à dire au fameux contrôle des comptes de gestion des «  protégés « 

Ceux-ci, on le sait , étaient confiés aux Juges des tutelles et au greffier en chef.

C'est un secret de polichinelle que ce contrôle n'existait pas dans les faits et il m'a toujours paru très curieux que lorsqu'il y a des détournements Le JT ni le greffier ne sont le moins du monde

inquiétés... Alors qu'ils sont supposés chapeauter les tuteurs.

Et là je parle en connaissance de cause lorsque je mettais sous le nez du Juge des tutelles et de la Greffière en chef les anomalies que je constatais dans les compte de gestion de la tutrice de ma

mère , ils me disaient :

«  Nous n'avons pas à vous répondre, vous n'êtes pas la tutrice de votre mère ! »

Le Juge m'a même accusée d'agissements graves parce que je dénonçais sur Internet les exactions de la tutrice de ma mère.

J'ai été convoquée à plusieurs reprises par la police et même traînée devant les Tribunaux...

Consciente de ce problème la Ministre couvre les JT et les greffiers en imputant la mauvaise qualité des contrôles au manque de temps dont disposent les Juges ( ça me fait sourire) et va confier ces

contrôles à des «  sachants « 

Qui seront ces sages «  sachants «  on ne le sait pas encore avec précision , peut être des CAC, des notaires ou j e ne sais qui d'autres et ces contrôles seront désormais payants pour ceux qui ont des ressources . Et Madame Caron a eu une idée de génie ces contrôles pourraient être confiés…devinez à qui... aux tuteurs eux-même elle est pas bonne celle-là ?

Vous imaginez un tuteur allant en dénoncer un autre ?

Bon il y aurait encore des milliards de choses à dire sur ce rapport mais à quoi bon ?

Dans son ouvrage «  Les Dépossédés «  Valérie Labrousse terminait le livre sur ce constat terrible

« Il n'y a rien à faire « 

Elle avait raison.

Trop de gens , trop de professions liées à la tutelle Directeurs de Maisons de retraite, agents immobiliers , avocats etc. etc. ont intérêt à ce que le système dysfonctionne le plus possible.

La seule chose à faire c'est d'essayer de ne pas tomber dans les griffes de ces gens-là car ils vous broieront.

Vous ne pouvez rien contre eux.

La seule échappatoire c'est le suicide.

Je pense de plus en plus à quitter la France que j'adore pourtant mais où les gens n'ont pas fait grand chose pour lutter contre ce système qui me semble de plus en plus satanique.

Je pense que les gens auraient dû ouvrir les yeux plus tôt et réagir, pour moi ils ont une lourde responsabilité dans ce qui se passe.

Mon critère pour choisir mon nouveau pays ne sera ni la douceur du climat ni la beauté du paysage

j'essaierai simplement de choisir un lieu où la tutelle soit n'existe pas soit n'existe plus comme par

exemple le Pérou où la tutelle mesure jugée barbare et inhumaine vient d'être abolie.







samedi 17 novembre 2018

Les trolls pro-tutelle sont-ils des êtres humains ou des robots créés par l'Intelligence artificielle ?

Les trolls qui interviennent sur nos pages FB ' tutelles ' sont-ils des humains ou des créatures d l'intelligence artificielle ?

Comme je l'ai déjà expliqué dans plusieurs articles de ce site, depuis quelques mois des trolls interviennent à tour de rôle sur nos pages Facebook consacrées aux tutelles abusives.

A mon avis ces personnes ne sont pas des tuteurs ( elles n'en ont pas le niveau) mais elles sont certainement envoyées par le lobby des tutelles, cela ne fait aucun doute, pour tenter de nous intimider et nous forcer à cesser nos publications sur FB.

Tous les moyens sont bons : Insultes, injures Sylvie Bênet nous accuse de dire des «  inepties «  et traite mon blog de «  blog de propagande « 

Thierry B nous a clairement menacés de nous ' dénoncer ' au Procureur de la République d'Antibes, on se croirait revenu au bon vieux temps de l'Occupation !

Ces braves gens nous accusent également de «  diffamation «  à l'encontre des tuteurs.

Et plusieurs d'entre nous ont été «  signalés «  à Facebook et privés de publications pour des périodes allant de 2 jours à un mois « 

Ces méthodes particulièrement lâches et honteuses en disent long sur les mentalités des personnes du lobby des tutelles.

Mais aujourd'hui je me pose une autre question, ces fameux trolls pro-tutelles Thierry B ; Joël E,
Miche Michel Michle, Arnaud X, Sylvie Bênet , Jean Da sont-ils de ' vrais ' êtres humains ou bien des robots, des créatures de l'Intelligence artificielle ?

En effet plusieurs choses me paraissent assez bizarres : Tous interviennent de façon très brutale dans le groupe, sans avoir la correction de se présenter et ils utilisent systématiquement la menace et l'injure.

Deuxièmement ils s'expriment presque exclusivement par copier-coller comme s'ils étaient incapables de rédiger par eux-mêmes.

Troisièmement ils ne répondent quasiment jamais aux arguments – eux parfaitement raisonnables et correctement formulés_ que nous leur opposons et quand ils répondent c'est très souvent «  à côté de la plaque "… et toujours par l'intermédiaire de copier-coller ou de phrases standards et toutes faites.
 On a l'impression qu'ils ne comprennent pas le sens de la phrase mais qu'ils réagissent à partir d'un seul mot par exemple quand ils voient le mot «  voleurs «  qu'ils arrivent à détecter ils répondent toujours ' Oui il y a des voleurs mais ce sont des cas très rares, « 

Je trouve que l'intrusion de ces trolls ne soit absolument pas être prise à la légère , mon opinion est qu'il s'agit d'êtres humains mais qui sont en train de faire ses expériences avec des robots, j'en ai la conviction
Sinon d'ailleurs, comment peut-on m'expliquer pourquoi, dès que j'ai dit à Thierry B, ArnaultX, Michel Michel et Joël E que mon avait 1° Leurs publications 2° Leurs adresses IP ils ont immédiatement effacé toutes leurs publications et leurs profils FB ont eux aussi complètement disparu.















mardi 13 novembre 2018

Souhaitons la bien venue à notre nouveau membre Sylvie Bênet

Souhaitons la bienvenue à notre nouveau membre troll Sylvie Bênet !

Souhaitons la bienvenue à notre nouvau troll Sylvie Bênet ! 


 

La plupart des lecteurs du blog ne vont pas sur Facebook  je vais donc leur présenter ici un personnage absolument fascinant.

Pourquoi  Sylvie Bênet  est-elle fascinante ?  parce qu'elle est le prototype même du tuteur :  imbue d'elle-même, autoritariste tendance  facho, pas très fût fût mais se pensant spirituelle, lâche et méga tordue.

Je dis tordue parce que cette bonne femme qui s'incruste dans un groupe où tout le monde la rejette se paie le luxe, bien planquée derrière son petit ordi, de faire des signalements contre nous à Facebook et certains membres du groupe ont été privés de publications pendant 24 heures " grâce " à elle…

Elle a déboulé dans le groupe il y a cinq ou six jours , sans avoir la correction de se présenter et en nous balançant sa propagande pro-tutelle à la figure.

Comme elle est incapable de faire une phrase en français correct elle nous balance des copier-coller de sites pro tutelle que n'importe quelle andouille peut trouver par lui-même en tapant " tutelles " dans la barre de recherche de google.

Vous savez ces fameux sites parfaitement hypocrites et mensongers où on vous présente la tutelle comme une mesure de protection et où, pour mieux enfoncer le clou , on vous met la photo d'une mamie aux cheveux gris souriante et détendue et derrière elle une jeune femme également souriante et détendue supposée représentée la tutrice.
Quand des membres du groupe se permettent de lui faire remarquer que la réalité est à des milliers de lieues de ce que ces sites décrivent Sylvie Be ou bien les ignore totalement  ou bien les injurie en les accusant de dire des inepties , de mentir, et même, et ça j'ai trouvé ça génial d'être des " aigris de la vie " . 

Phénoménal !
Qui est vraiment Sylvie Bênet ?  c'est ce que je vous dirai demain dans un prochain post.

dimanche 11 novembre 2018

L'avocat-curateur véreux qui plumait ses pupilles échappe bizarrement à la prison

A vomir : Du sursis pour l'avocat-curateur qui plumait sa pupille 

"A vomir"  C'est lui-même qui qualifie ainsi son comportement.
Cet avocat-curateur avait plumé ses pupilles dont le Canton de Vaud lui avait confié la gestion des biens et qui avait aussi dépouillé plusieurs de ses clients.
Après avoir fui en Floride avec ses 150.000€ volés à ses victimes l'avocat avait fini par suivre les conseils de ses confrères qui lui avait vivement conseillé de rentrer et de se constituer prisonnier.
Lundi 8 novembre 2018 le Tribunal de Lausanne, au grand dam du public, l'a condamné à 24 mois de prison avec sursis.
OUI, vous avez bien lu : AVEC SURSIS !!!!!  Je répète AVEC SURSIS !
Il paraît qu'on ne commente pas une décision de justice. Dont acte, mais vraiment ça démange !


https://test.20min.ch/ro/news/vaud/story/Pas-de-prison-pour-l-avocat-qui-plumait-ses-pupilles-16188445

La Charte du Majeur dit Protégé : un monument de mensonge(s) et d'hypocrisie

La Charte du Majeur dit " protégé "
Un monument de mensonge(s) et d'hypocrisie !
En noir la Charte, en rouge nos remarques
    Par la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs, le législateur a souhaité garantir à tout citoyen le droit d'être protégé pour le cas où il ne pourrait plus s'occuper seul de ses intérêts. Cette loi renforce la protection de la personne du majeur protégé et de ses biens. La protection juridique qui lui est garantie s'exerce en vertu des principes énoncés dans la présente charte.
Article 1er : Respect des libertés individuelles et des droits civiques
Conformément à l'article 415 du code civil, la mesure de protection juridique est exercée dans le respect des libertés individuelles et des droits fondamentaux et civiques de la personne.
Conformément à l'article L. 5 du code électoral, le droit de vote est garanti à la personne sous réserve des décisions de justice.

Article 2 : Non-discrimination
Nul ne peut faire l'objet d'une discrimination en raison de son sexe, de l'origine, de sa grossesse, de son apparence physique, de son patronyme, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions ou croyances, notamment politiques ou religieuses, de ses activités syndicales, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée lors de la mise en œuvre d'une mesure de protection.
Non mais manquerait plus que ça !
Article 3 : Respect de la dignité de la personne et de son intégrité
Le respect de la dignité et de l'intégrité de la personne est garanti. Le droit à l'intimité est préservé.
Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.
Il est garanti à la personne la confidentialité de la correspondance privée reçue à son attention par le mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Cette correspondance lui est remise. La correspondance administrative reçue à son attention par le mandataire judiciaire à la protection des majeurs est également mise à sa disposition.
OH ! Quel immonde mensonge  j'ai des centaines de plaintes émanant de " protégés " auxquels la tutrice ne remet jamais les comptes ou, quand ils sont remis ," oublie " de joindre les justificatifs et le sont sans qu'aucune explication soit donnée au protégé même lorsqu'il constate une anomalie.

Article 4 : Liberté des relations personnelles
Conformément à l'article 459-2 du code civil, la personne entretient librement des relations personnelles avec les tiers, parent ou non, et a le droit d'être visitée et, le cas échéant, hébergée par ceux-ci, sauf décision contraire du conseil de famille ou du juge en cas de difficulté. 
 Dans la réalité c'est faux, faux, archi faux Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles- que le couple devait avoir-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.


Article 5 : Droit au respect des liens familiaux
La mesure de protection juridique s'exerce en préservant les liens familiaux et tient compte du rôle de la famille et des proches qui entourent de leurs soins la personne tout en respectant les souhaits de la personne protégée et les décisions du conseil de famille ou du juge.
 
Dans les faits c'est totalement faux , je connais de nombreux cas où le tuteur s'imisce dans la vie privée des " protégés " - je connais même un cas où le tuteur est allé jusqu'à préconiser le nombre de relations sexuelles-  les empêche de voir tel ou tel proche etc.

Article 6 : Droit à l'information
La personne a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur :
 La procédure de mise sous protection ;
 Les motifs et le contenu d'une mesure de protection ;
Oh !  Quelle bande de menteurs  Je connais énormément de personnes qui ne sont pas informées de la mesure ni de ses raisons, leur famille non plus d'ailleurs et c'est INADMISSIBLE !
 Le contenu et les modalités d'exercice de ses droits durant la mise en œuvre de cette procédure ainsi que sur l'organisation et le fonctionnement du mandataire judiciaire à la protection des majeurs, en particulier s'il s'agit d'un service.
La personne est également informée des voies de réclamation et de recours amiables et judiciaires.
Elle a accès aux informations la concernant dans les conditions prévues par la loi et, le cas échéant, selon des modalités fixées par le juge.
Sauf que le tuteur refuse les 3/4 du temps de communiquer avec le " protégé" Le tuteur injoignable n'est pas une légende urbaine mais une triste réalité.
Article 7 : Droit à l'autonomie
Conformément à l'article 458 du code civil, « sous réserve des dispositions particulières prévues par la loi, l'accomplissement par la personne des actes dont la nature implique un consentement strictement personnel ne peut jamais donner lieu à assistance ou représentation ».
Conformément à l'article 459 du code civil, « dans les autres cas, la personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet ».
Conformément à l'article 459-2 du code civil, la personne a la possibilité de choisir son lieu de résidence, sauf décision contraire du conseil de famille ou du juge.
 
Faux ! Absolument faux !  Pour ne citer qu'un exemple ma propre mère s'est vu refuser un changement de maison de retraite, elle voulait se rapprocher de la famille et on l'a forcée contre son gré à rester dans une autre maison de retraite car sinon la tutrice aurait perdu sa proie. C'est, comme si souvent l'intérêt du tuteur qui a été privilégié. Et je connais énormément de cas identiques au mien !
Article 8 : Droit à la protection du logement et des objets personnels
Conformément à l'article 426 du code civil, « le logement de la personne et les meubles dont il est garni, qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire, sont conservés à la disposition de celle-ci aussi longtemps qu'il est possible. Les objets à caractère personnel indispensables à la personne handicapée ou destinés aux soins de la personne malade sont gardés à sa disposition, le cas échéant par l'établissement dans lequel elle est hébergée. »
Sauf que le logement de la personne est souvent venu alors que cela n'est pas nécessaire, petites magouilles entre le tuteur et les agents immobiliers derrière beaucoup de vente des biens des " protégés "

Article 9 : Consentement éclairé et participation de la personne
Dans le respect des dispositions légales et réglementaires ainsi que des décisions du conseil de famille ou du juge :
 le consentement éclairé de la personne est recherché en l'informant, par tous les moyens adaptés à sa situation et en veillant à sa compréhension, des conditions d'exercice et des conséquences de la mesure de protection juridique ;
 le droit de participer à la conception et à la mise en œuvre du projet individuel de protection est garanti.
Oh ! Je me tiens les côtes ….

Article 10 : Droit à une intervention personnalisée 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la mesure de protection, la personne bénéficie d'une intervention individualisée de qualité favorisant son autonomie et son insertion. La situation de la personne fait l'objet d'une évaluation régulière afin d'adapter le plus possible l'intervention à ses besoins.
Les conséquences affectives et sociales qui peuvent résulter de la mise en œuvre de la mesure de protection sont prises en considération.
Bla bla bla .... aucun rapport avec la réalité. Le " protégé " est livré pieds et poings liés à un tuteur qui en fait son jouet.
Article 11 : Droit à l'accès aux soins
Il est garanti à la personne l'accès à des soins adaptés à son état de santé.

Article 12 : Protection des biens dans l'intérêt exclusif de la personne
La protection des biens est exercée en fonction de la situation ou de l'état de la personne et, conformément à l'article 496 du code civil, dans son seul intérêt.
Conformément au même article du code civil, les actes relatifs à la protection des biens de la personne font l'objet de soins prudents, diligents et avisés.
Faux la tutrice de ma mère lui a imposé des dépenses totalement superfétatoires et uniquement pour donner du taf et de l'argent à ses copains avocats, experts d'assuré etc.
Sauf volonté contraire exprimée par la personne protégée, les comptes ou les livrets ouverts à son nom, et sous réserve des dispositions légales et réglementaires ainsi que des décisions du conseil de famille ou du juge, sont maintenus ouverts.
FAUX et c'est un des grands points noirs du système
Conformément à l'article 427 du code civil, « les opérations bancaires d'encaissement, de paiement et de gestion patrimoniale, effectuées au nom et pour le compte de la personne, sont réalisées exclusivement au moyen des comptes ouverts à son nom », sous réserve des dispositions légales et réglementaires, notamment celles relatives à la comptabilité publique. « Les fruits, produits et plus-values générés par les fonds et les valeurs appartenant à la personne lui reviennent exclusivement ».
FAUX et c'est un des grands points noirs du système

samedi 10 novembre 2018

L'inspecteur Laure sur les traces d'un nouveau troll :

L'inspecteur Laure a débusqué un nouveau troll,  elle s'appelle Sylvie Benêt, photo ci-dessus…

Pour ceux qui suivent le blog,  vous vous souvenez peut-être qu'il y a quelques mois quatre trolls ont successivement débarqué sur la page FB de Gérard et nous ont agressés parce que nous nous permettions de remettre en cause les " bienfaits" du système tutélaire.
Lorsque l'un d'eux s'est mis à utiliser la menace je lui ai signifié que mon avocat qui avait enregistré  tous leurs propos ainsi que les menaces était en   train de faire le nécessaire pour retrouver leurs adresses IP.
 
Cinq minutes après toutes leurs coms avaient été effacées - évidemment de leur propre initiative - et leurs profils ont été purement et simplement supprimés.
Vous pouvez chercher  les profils de Michel Michel de Thierry Brasseur et de Joël Eymard  vous ne les trouverez plus.
Ce n'est ni moi ni mon avocat qui les avons supprimés ils l'ont fait eux-mêmes et de leur propre initiative.

Donc pendant deux mois  plus un seul troll et pour dire la vérité je commençais à m'ennuyer un peu.

Dieu merci  un autre troll a fait son apparition il y a quelques jours, nous l'appellerons Sylvie Benêt  ( ce n'est pas son vrai nom )

Je dis Dieu merci  car les coms de cette brave dame sont d'une pauvreté et d'une nullité affligeantes.
Ces pauvres tuteurs  en venant sur nos pages FB nous apportent sur un plateau d'argent les preuves de leur médiocrité mais aussi de leur totale incompétence  sur le plan professionnel et juridique.
Demain je vais recopier les interventions de cette pauvre Sylvie Benêt.
C'est à hurler de rire. 
A demain donc pour de nouvelles aventures.

jeudi 8 novembre 2018

Qu'est-ce-qui se cache VRAIMENT derrière le système des tutelles ?

Que se cache-t-il vraiement derrière le système des tutelles ?
Comment se fait-il que des tuteurs parfaitement incompétents soient maintenus en place par les Juges qui ne les sanctionnent jamais ?
Pourquoi ce manque de contrôle des tuteurs manifestement voulu et organisé en haut lieu ?
Pourquoi ce sentiment d'impunité totale de la part des tuteurs qui vous font bien comprendre qu'ils ne craignent rien de leur hiérarchie ?
Comment se fait-il que les tuteurs qui détournent des biens écopent de peines ultra légères ?
Pourquoi ce laxisme de la " Justice " envers ces nuibles ?
Il y a quatre ans que j'observe les dysfonctionnements de ce système qui déraille de plus en plus au vu et au su de tous et qui ne cesse d'empirer malgré les remontrances du Défenseur des droits et de la Cour des Comptes ?
Certains pensent à la Franc-maçonnerie qui serait derrière tout ça...
Moi je pense que c'est encore pire...

jeudi 1 novembre 2018

En ce jour de Toussssaint une pensée pour nos amis sous tutelle qui sont partis ...





Difficile ,le jour de la Toussaint , de ne pas avoir une pensée  pour les trois membres de l'Association de Défense des Tutelle qui nous ont quittés dans des circonstances dramatiques et non encore élucidées et ce alors que le lien entre leurs  morts respectives et la tutelle qu'ils subissaient  me paraît assez clair  pour deux d'entre eux du moins  Michel B et Francis V. 


Voici donc, ci-dessous, trois liens  pour évoquer la mémoire de Miche B, Francis V  et Roger G.

J' y ajoute l'article rédigé par Philippe Kié, l'auteur de " Je " est une chose qui évoque le souvenir de la personne  sous tutelle qui s'est immolée par le feu  devant l'Hôtel de Ville de B, petite ville de Moselle  

http://www.advttutelles.com/2018/07/revenons-un-peu-sur-la-mort-de-michel-b.html

http://www.advttutelles.com/2018/07/revenons-un-peu-sur-la-mort-de-michel-b.html

http://www.advttutelles.com/2018/08/ce-qui-sest-vraiment-passe-b-petite.html

http://www.advttutelles.com/2017/12/une-pensee-pour-francis.html