lundi 21 août 2017

Il faut plus d'associations de lutte contre les tutelles



Il faut plus d'associations de Défense de Victimes de tutelles ! 


Après la parution de son excellent livre-enquête sur la mafia des tutelles, Valérie Labrousse a été assaillie de demandes d'aide de la part de nombreuses victimes de cet abominable système tutéalaire et elle a conseillé à ces personnes de créer des associations, Collectifs, Comités etc.

Il est regrettable qu'elle n'ait pas été davantage entendue !

Les journalistes qui m'ont contactée via mes sites internet m'ont tous expliqué qu'ils étaient surpris et choqués par cette absence d'association ou du moins d'association digne de ce nom, c'est à dire réactive et dynamique...

J'ai alors décidé d'en créer une et je peux vous dire que ce n'est pas une mince affaire : il faut aller à la recherche des victimes, en utilisant bien sûr les réseaux sociaux et cela prend un temps fou !

Il faut contacter toutes les institutions concernées, Députés, Sénateurs, Ministres, etc. et cela prend un temps fou...

Il faut receuillir des témoignages et les publier sur internet, et cela prend un temps fou.

Bref je travaille sans relâche, depuis plus d'un an , H24 et 7 jours sur 7 à créer quelque chose qui soit efficace.

Je ne dis pas ça pour me plaindre et pleurer sur moi-même, je suis passionnée par cette tâche et je ne ressens même pas la fatigue, même après des nuits blanches passées à rechercher documents, adresses etc.

L'Association de Défense des Victimes des Tutelles est toute jeune, même pas un mois, puisqu'elle a été créée le 24 juillet, mais je pense qu'elle a des fondations solides en raison de tout le travail de préparation qu'il y a derrière.

Cela dit, la tâche est immense et je souhaite de tout coeur que d'autres eux aussi créent, de leur côté, des Associations, Comités et Collectifs !

Il serait bien sûr souhaitable que ces associations ou collectifs ne soient pas un simple clône de la nôtre, et que leurs organisateurs ne se contentent pas de copier les idées ou les articles qui sont sur nos différents sites. Cela serait évidemment contre-procductif...

Mais j'ai confiance, je suis sûre que les organisateurs trouveront des idées originales et des angles d'attaque différents des nôtres.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire