jeudi 24 août 2017

Une excellente nouvelle ! Vous pouvez noter les avocats!


Enfin une excellente nouvelle !



Sur nos différents sites, ceux consacrés aux tutelles mais aussi ceux consacrés aux avocats , nous avons relayé de nombreux témoignages de personnes se plaignant d'avoir été trahies par leur avocat qui , après leur avoir promis monts et merveilles, s'est dégonflé comme une baudruche lors de l'audience et dont nous savons tous qu'ils sont de connivence avec les tutelles.

Les tutelles sont un marché très juteux pour de nombreuses professions sont bien sûr celle des avocats.




Pour ne citer que mon cas personnel : les conneries de la tutrice de ma mère ont permis aux avocats d'empocher 50.000€.




Pour en savoir plus lisez le document " Au secours j'hérite " en téléchargement libre sur notre site principal que je ne cite pas ici pour que l'andouille Marc-Antoine ne vienne pas polluer notre site principal.. mais vous le connaissez tous, je pense.




N'hésitez pas à lire " Au secours j'hérite " parce que j'y fais la démonstration des collusions entre tutelles et avocats.




Les avocats savent pertinemment que le système des tutelles est pourri jusqu'à l'os mais ils ont tout intérêt à ce que ces dysfonctionnements perdurent, ça leur permet de bosser et de toucher du fric sur le dos des victimes des tutelles.




Pour en revenir à la bonne nouvelle, la voici : désormais les internautes ont le droit de noter les avocats, c'est une excellente chose.

A vos étoiles donc !

Voilà qui est fait. Sans grande surprise, la Cour de cassation a autorisé la comparaison et la notation d’avocats par des sites internet n’émanant pas de la profession, pourvu que ces sites délivrent au consommateur une information loyale, claire et transparente (Cour de cassation, 1ère ch. civile, n°16-13669 11 mai 2017). La Cour valide donc cette tendance à la note venue des Etats Unis et qui s’applique aux médecins comme aux avocats (cf. F. Chhum, Notation et comparaison des avocats par des sites internet : un nouveau business pour les legal start up autorisé par la Cour de cassation, Village de la Justice, mai 2017). Les avocats, comme les livres, les hôtels ou les restaurants pourront désormais être notés par leurs clients via des plateformes, contribuant à un mouvement de désintermédiation en apparence optimisée, par le jeu de la qualité estimée.



Les avocats seront donc eux aussi contraints de passer par les fourches caudines des avis de leurs clients. Ces clients, leurs clients, viendront se faire juges à leur tour, du traitement de leur dossier. Ils cliqueront sur un pouce levé ou attribueront à leur avocat, un nombre d’étoiles dorées, manifestant leur degré de satisfaction. Il sera fonction de leur expérience ressentie à l’occasion de la prestation exécutée et de son résultat : la course aux étoiles est ouverte…chacun sa chance et que le meilleur gagne !!! D’un simple clic, se faire juge de son avocat, de son homme de loi, dans un élan de Saturnales !! Oui, décidément la technologie rend tout possible !!

Source : Stéphane Larrière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire