samedi 3 mars 2018

Le tuteur m'a tout pris ! Il ne me reste plus rien !

Le tuteur m'a tout pris ! Je n'ai plus rien !
SVP ne vous arrêtez pas au titre, cliquez pour voir l'article entier:



 Il y a deux mois j'ai reçu un coup de fil d'un monsieur qui avait l'air affolé :
_ Madame, votre association peut-elle m'aider ? Il m'arrive quelque chose d'horrible, j'avais beaucoup d'argent sur mon compte  aujourd'hui je me rends compte qu'il ne me reste quasiment rien. Le tuteur m'a tout pris je crois et j'ai peur de me retrouver bientôt à la rue.
Moi- Bon, reprenons au début  depuis quand vous êtes vous rendu compte de ces dispartions d'argent ?
Lui - Depuis des années Madame , je voyais que de très grosses sommes de l'ordre de 100.000€ disparaissaient..
Moi _ Avez-vous réagi ? Etes vous allé porter plainte  à la gendramerie, à la police ?
Lui _ Non,  moi je faisais confiance au tuteur , je pensais qu'il avait ses raisons et qu'un jour on m'expliquerait.
Moi - Avez-vous écrit au Juge des Tutelles ?
Lui _ Non, mais je l'ai vu récemment, j'ai eu un entretien, j'avais tous les relevés de compte mais le Juge ne m'a pas laissé parler, il n'a pas regardé mes papiers.. Je suis désemparé  pouvez vous m'aider ?
Moi _ Il faudrait d'abord que je vois les relevés pour me faire une idée.
Lui - Pas de problème Madame, Donnez moi l'adresse de l'Association et je vous envoie tout ça...
    Deux mois se sont écoulés et je n'ai rien reçu.
Je m'y attendais un peu d'ailleurs.
Beaucoup de personnes sous tutelle sont dans la misère, une misère épouvantable  alors elles se consolent ou se réconfortent comme elles peuvent en se racontant des histoires :  J'étais riche, j'avais de la fortune mais le tuteur m'a volé, je n'ai pas réagi car  je faisais confiance...
En aucun cas ces gens là ne mentent,  ils croient à ce qu'ils disent. C'est leur vérité.
Personne n'a le droit de les juger ou de leur jeter la pierre. Contre l'adversité chacun se défend comme il peut.
Mais il ne faut pas non plus prendre toutes les accusations anti tuteurs comme parole d'évangile. Tant qu'il n'y a pas de preuves il faut être prudent.
Il ne faut surtout pas les détromper : il faut leur laisser leurs rêves.  Leur montrer la réalité en face serait cruel et inefficace, ce serait un peu comme réveiller un somnambule, il ne faut surtout pas faire ça.
Bref la leçon que je tire personnellement de cette petite anecdote  c'est que dans tout ce qu'on entend raconter sur les tuteurs et leurs exactions il y hélas beaucoup de vrai  mais qu'il y a aussi beaucoup de faux...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire