dimanche 21 avril 2019

Encore un bel exemple de l'incompétence de l'UDAF

https://www.justiciablesencolere.com/2019/04/21/encore-un-bel-exemple-de-l-incomp%C3%A9tence-de-l-udaf/
A l’attention de : Mme Cxxx    UDAF 63
Concerne :  2 ème Relance Impôts

Madame la Tutrice,

Je suis vraiment navré de vous « inonder » à nouveau d’un courrier fâcheux, en effet :
par courrier  circonstancié du 07 12 18 je vous avais retransmis une mise en demeure du fisc de CLERMONT BERTHELOT de payer la somme de 87€ représentant une amende fiscale pour le retard apporté au paiement de la taxe foncière (2018 rôle 22101).  
Vous n’avez pas réglé l’amende fiscale depuis mon courrier du 07 12 18 et maintenant je reçois un nouveau commandement à payer chez moi à mon nom, donc c’est moi qui vais recevoir la visite d’un huissier un de ces jours si vous ne vous exécutez pas. Votre manquement m’est potentiellement préjudiciable.
Par ailleurs j’ai reçu le même jour la Déclaration de revenus de ma Tante que je me fais un devoir de vous retransmettre.
C’est la énième fois que je reçois des avis  qui devraient arriver chez vous car vous n’avez pas fait le nécessaire pour faire le changement d’adresse du Tuteur malgré mes retransmissions d’AVIS.
Vous avez laissée ma Tante sans lunettes pendant 3 semaines. Maintenant elle a perdu l’habitude de les mettre. Elle les a oubliées. Elle ne les voit même plus sur sa table de nuit. Demandez à l’infirmière ! Heureusement, elle se rappelle encore de moi à chacune de mes visites. Allez la visiter, vous verrez si elle se rappelle de vous !
Vous laissez une personne qui a 27 430€ de revenus annuels et une fortune de Xxxxxxxx€ sans un sou d’argent de poche pour se payer un peu de bon temps les Dimanches et vous obligez moralement son neveu de dépenser chaque mois 500€ pour la sortir de sa mornitude et lui acheter des vêtements, de lui payer des montures de lunettes, de régler des frais médicaux urgents et en plus vous vous permettez de le lui reprocher et lui assurez le refus de tout remboursement et de lui demandez de ne plus vous « inonder ». Dans quel monde vit-on ?
Je demande votre licenciement.
Salutations distinguées,
Jean Louis D.


P.J :
  • Avis de mise en demeure de payer du 08 04 19 (reçu le 19 04 19).
  • Avis de Déclaration revenus 2018 du 16 04 19 (reçu le 19 04 19).
  • Rappel de mon courrier du 07 12 18 (resté sans suite depuis 3 mois…).
P.S : « inonder » est le terme offensant que vous avez employé devant Madame la Juge d’Appel le 09 04 19 dernier en citant mes nombreux courriers circonstanciés qui restent toujours sans réponse puisque vous attendez vous –même, en vain, des réponses de Madame la Juge des Tutelles de Rxxx 63… La non réponse est bien une stratégie d’inertie qui rend opaque les affaires fâcheuses. Pour vous faire réagir il faut en fait vous… bombarder de courriers !  Et publier, pour sortie du trou noir.
Copie :
  • Madame le Juge des Tutelles de Rxxx 63
  • Madame le Juge d’Appel de Rxxx 63
  • Madame Monsieur les Administrateurs de l’UDAF 63
  • Association advttutelle.com
QUESTIONS :
  • qui peut laisser ses enfants 3 semaines sans lunettes ? (certainement pas Mme Bxxx…).
  • Qui peut laisser une vieille personne de 89 ans qui vient de se faire opérer de la cataracte sans nouvelles lunettes à sa vue  pendant 3 semaines? (Mme Bxxx assurément !).

Madame la Tutrice,
Veuillez trouver ci-joint la lettre de relance des finances publiques de Cxxx FD, reçue hier, pour un montant de 87€ correspondant à une majoration de 10% sur un montant de 872€ que vous auriez payé hors délais ?

Vous constaterez que cette amande fiscale à été envoyée à mon adresse alors que depuis plusieurs mois vous êtes sensée avoir prévenu tous les organismes relatifs à votre Tutelle provisoire. C’est la deuxième fois !

Comptant sur votre conscience professionnelle pour assumer vos erreurs répétées je vous serai gré de bien vouloir défalquer cette somme conséquente de vos prestations de service.

Je vous prie, Madame la Tutrice, de croire en l’assurance de ma haute considération.
COPIE : JUGE des TUTELLES DE Rxxx 63

jeudi 18 avril 2019

J'ai rencontré un bon avocat tutelle

J'ai rencontré un bon avocat tutelle



Je ne peux pas donner son nom sur le blog pour différentes raisons mais je tiens à dire que j'ai eu un entretien très intéressant avec un avocat spécialisé dans les tutelles.

Il y a bien sûr des avocats qui ' font des tutelles ' mais les avocats spécialisés dans la tutelle se comptent sur les doigts d'une seule main pour des raisons que j'ai déjà expliquées dans plusieurs articles de ce blog.

J'ai eu un long entretien avec un de ces avocats spécialisés dans la tutelle hier, ne pouvant se déplacer pour la réunion du 18 avril car elle est en province elle m'a téléphoné et ce qu'elle m'a dit est extrêmement intéressant. Elle prend son activité très à cœur et fait vraiment tout pour défendre les intérêts du vulnérable. J'ai senti qu'elle était sincère et qu ' elle ne faisait pas du tout de pub, elle n'a pas besoin de ça , elle est très réputée.

Elle m'a expliqué qu'ayant assisté à plusieurs audiences chez le Juge elle avait trouvé que ce dernier s'adressait au futur «  protégé «  comme à un coupable voire même à un délinquant et que ces audiences étaient violentes ( évidemment il ne s'agit pas de violence physique ) et extrêmement traumatisantes pour le vulnérable ou pour les proches qui m'accompagnent.

_ Elle m'a expliqué également que les avocats avaient beaucoup de mal à se procurer le dossier du «  protégé «  alors que ce n'est jamais le cas dans d'autres branches de la justice.

__Elle m'a expliqué que les honoraires étaient souvent payés avec retard par la tutrice voire même parfois pas du tout, au prétexte que il n' pas été possible de prouver que c'est le protégé lui-même qui aurait choisi l'avocat mais un de ses proches.
Elle m'a expliqué que le Juge manifeste parfois de l’hostilité vis à vis de l'avocat qui ose défendre le protégé.

Elle m'a expliqué qu'elle est choquée par l'opacité très étrange et remarquée par nous tous qui règne dans le milieu tutelle...


mardi 16 avril 2019

Incendie de Notre-Dame, encore un coup des Francs-Maçons, disent les cons

Encore un coup des Francs-maçons... disent les cons

Au moment même où j'ai vu la flèche de la cathédrale Notre-Dame s'effondrer je me suis dit que les théories complotistes n'allaient pas tarder à fleurir...

J'avais une heure de retard, à peine l'incendie avait-il commencé que des connards accusative Macron d'avoir prémédité cet incendie pour ne pas avoir à prononcer son discours tout comme cette sinistre andouille de Maxime Nicolle, alias Fly Rider, alias la mouche à merde et le roi du Fake avait accusé Macron d'avoir organisé l'attentat de Strasbourg afin d'avoir un prétexte pour empêcher les manifestations du samedi …
*
Bien entendu les théories anti francs maçons allaient elles aussi bon train. Cet incendie, c'était un coup des frangins, ces immondes satanistes qui n'ont qu'une idée en tête saper les bases de la civilisation et installer un nouvel ordre luciférien.

Comment ne pas mettre en parallèle l'effondrement physique du monument qu'est Notre-Dame et l'effondrement évidemment beaucoup moins visible de la pensée ?

Car ce qui est terrible chez les complotistes c'est qu'ils ne pensent pas, ils n'argumentent pas , ils ne raisonnent pas, ils ne prouvent pas ils se contentent d'affirmer .

lundi 15 avril 2019

Propositions pour améliorer l'expertise psy lors de la mise sous tutelle

 Chacun le sait c'est sur le certificat de l'expert psy  que le Juge des Tutelles se fonde pour décider de la mise sous tutelle d'un vulnérable.
C'est dire l'importance de cette expertise.
Sachant  que la psychiatrie est loin d'être une science exacte, cette expertise est parfois remise en question..
1°Est-il normal qu'un seul certificat suffise pour placer quelqu'un en curatelle ou tutelle ?



Il faudrait que ce soit un collège d'experts d'au moins 5 experts et qu'au moins 3 certificats soient négatifs pour mettre en place une protection.



Ce collège d'experts ne se rencontrerait pas et nul d'entre-eux ne serait quel expert est membre.



Chacun remettrait son certificat ou certificat de carence au juge.

La personne à protéger doit pouvoir apporter ses propres expertises comme maintenant.



Il faudrait qu'au moins 51% des expertises présentées (Les expertises du collège d'expert et les expertises ramenées par la personne) soient négatives pour pouvoir mettre en place une mesure de protection.



Mes remarques perso :

1° on ne prend jamais assez de précautions quand il s'agit de mettre quelqu'un sous tutelle, cela dit :



a) QUI paierait les 5 experts ? Le futur «  protégé «  ou la société ?

b) cela prendrait beaucoup de temps me semble -t-il...



2° Je crois que ce serait une bonne chose de faire passer une loi pour filmer systématiquement les expertises psychiatriques en cas de contestation par l'une des parties. (d'ailleurs il n'y a pas que les affaires tutélaires qui soient concernées).



L'expertisé pourrait ramener sa caméra ou son téléphone mobile et l'expert aurait sa caméra ou son téléphone.


Les deux enregistrements seraient conservés par l'expert , l'expertisé et le greffe. Il faudrait que les copies soit stockées sur des supports de stockage en lecture seule pour réduire le risque d'une altération volontaire des données.

L'idéal serait au moins trois copies pour le greffe , l'expert et l'expertisé soit neuf copies au total.

Au vu de la fragilité des supports électronique. Ça me semble nécessaire.


Ma remarque perso : L'idée d'enregistrer les expertises me paraît bonne. Le stockage aussi  mais cela représente un temps fou !



3°.Pourquoi n'y a t'il pas de jury pour dire si untel est capable ou non avec le juge des tutelles qui prononce la mesure de protection de son choix (Seul le juge choisira la mesure approprié si le jury déclare la personne incapable) si le jury considère eque l'individu est incapable (Disons un jury de cinq personnes avec un minimum de trois voix en faveur d’une mesure pour mettre en place une protection) ?



Je crois qu'il devrait y avoir un jury pour retirer des droits civils à un individu dans une procédure de mise sous protection.



Ma remarque perso : Un jury de 5 personnes cela me paraît un peu irréaliste , il faudrait de plus que ces 5 personnes soient dispos le même jour …par contre à mon avis une personne de l'entourage du «  protégé «  devrait pouvoir donner son avis, en effet.